RSS
RSS



 

Partagez|

Breakdown - PV Bucky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t998-tony-stark-get-lost-squidward

LIEU ORIGINEL : Earth-616
D'OÙ VIENS-TU ? : Marvel Universe
AVATAR : Robert Downey Jr.
COPYRIGHT : Anika
STATUT CIVIL : Divorcé
AVENTURES : 20
DATE D'ARRIVEE : 10/10/2018


Message Sujet: Breakdown - PV Bucky 11.10.18 2:46

Breakdown
Stark ft.Bucky

C’est une autre soirée qui s’amorce. Une soirée difficile qui s’ajoute aux autres qui se sont déjà écoulées depuis mon arrivée ici. Depuis que j’y suis, j’ai beau chercher, je comprends plusieurs hypothèses et ma tête deviens folle. C’est notre monde, notre dimension ou tout du moins pareille, mais pourtant, impossible de rejoindre quel que soit les Avengers ou le SHIELD. Est-ce que le monde a été attaqué ? Est-ce que nous sommes réellement entré en guerre contre un adversaire qui nous auraient tous divisé pour mieux régner? Une illusion ou encore tellement de probabilité qui fuse dans mon esprit à la vitesse d’un engin qui ne peut plus s’arrêter! C’est donc ici que j’ai un problème, je ne dors plus, je ne mange plus et je n’arrive plus à me concentrer sur quoi que ce soit. J’ai mémoire des événements impliquant le Wakanda fraîchement imprimés dans ma tête, la mission pour arrêter le captain, l’aéroport, mais c’est tout comme je m’étais réveiller ici ce qui représente aucune logique dans mon esprit.

J’ai relativisé toutes les possibilités depuis quelques semaines déjà et c’est tout comme être enfermé dans un dôme ou un genre de portail dimensionnel qui aurait aspiré les réalités environnantes, seulement, j’ignores complètement les effets que ça occasionne! Cela dit, malgré tout, j’ai beau me creuser la tête, j’ai quand même pris la peine de reconnaître un peu mon environnement pour tout simplement m’y adapter et commencer à m’y faire. Plusieurs facteurs me sont encore inconnus, par exemple est-ce que la monnaie courante est la même? Est-ce que mes actifs en général sont accessible? Toutes ses réponses viendront à qui sait attendre. Pour le moment, je dois me concentrer pour récolter des échantillons et mine de rien, à force de me promener ici, j’ai l’impression de tourner en rond parfois. Pour la peine j’ai décidé de mener une quête, sans savoir dans quelle direction ou quelle portion de la ville exactement je me suis dirigé, mais tout porte à croire qu’il y a une ville, ce qui pourra me permettre de garder l’esprit ailleurs. Le soleil commence doucement à tirer sa révérence et franchement ça m’agace de me savoir ailleurs que dans une aire dans laquelle je suis sans point de repère. Habilement, je marche dans la ville pour me glisser au-travers des gens et je m’appuie contre un mur en observant autour de moi.

C’est si vrai, les gens discutent entre eux et la vie bat de son cours… C’est à ne rien comprendre! Cela dit, alors que je caresse mon menton pour réfléchir, mon regard se verrouille sur un profil qui marche dans la rue. J’avoue que je n’ose pas relever le regard ou encore bouger, puisque je ne peux pas croire que ce soit lui. James Buchanan Barnes. Est-ce que l’ami que Captain nous a caché à quelque chose à voir dans cette histoire? Je redresse le capuchon de mon sweat et je plonge dans sa direction, navigant entre les gens, ne voulant pas le quitter. Pas cette fois, pas une autre ruse! Il s’est arrêté pour regarder quelque chose ou parler à quelqu’un. J’en profites donc pour le contourner habilement sans me faire reconnaître et aussitôt qu’il relève la tête, main dans les poches je plonge mon regard dans le sien. La première réaction est la plus importante. J’admets qu’en ce moment c’est un peu suicidaire, sans armure, ni gadgets, mais j’ai de quoi improvisé avec le sac à dos remplis de babioles inutiles. Nos regards sont plongés l’un dans l’autre et j’avoue que je sens ma poitrine pulse de plus en plus fortement. La vidéo de mes parents me hante et rien que l’idée de me jeter sur lui deviens alléchante. Cela dit, je sais qu’en majeure partie, il reste innocent. Je fais donc un pas de plus vers lui en penchant doucement la tête sur le côté.

« C’est merdique comme costume pour le déguisement… Il faut quand même donner un E pour l’effort… »

Oui un sarcasme, c’est la seule chose qui soit sorti de ma bouche, plutôt qu’une phrase plutôt agressive.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t256-james-barnes-bucky-winter-soldier

LIEU ORIGINEL : Earth-616 / Earth 19999.
D'OÙ VIENS-TU ? : Marvel Universe
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Outlines (Avatar) | ROGERS. (signature)
STATUT CIVIL : Son coeur est pris par son premier amour et ils ont repris leur relation où elle s'était arrêtée... Mais il doit faire le point avec son passé.
AVEC : Steven Rogers, son premier et grand amour. Natasha Romanoff et Loki Laufeyson, son passé.
AVENTURES : 529
MULTIFACE : Pamela Isley, Dean Winchester, Lyanna Targaryen & Lexa.
DATE D'ARRIVEE : 03/03/2015
LOCALISATION : Outback Queensland.
METIER : Plus grand assassin du monde. Enfin... Dans son monde.
ZONE LIBRE :


Thanks for the memories.

❄️❄️❄️❄️❄️❄️❄️❄️



You make me feel alive
And you're giving me everything
I've ever wanted in life
You make me smile
And I forget to breathe
What's an angel like you
Ever do with a devil like me



Message Sujet: Re: Breakdown - PV Bucky 11.10.18 3:36

breakdown
Tony & Bucky

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Ce jour était plus ou moins semblable au précédent ; interminable. Cette nouvelle vie anonyme lui plaisait, il voyait le potentiel de refaire sa vie à zéro, la reconstruire avec Steve et passer au dessus du reste. Mais c’était lorsqu’il devait agir comme un homme quelconque que sa vie lui paraissait fade. Quand il était sur la route pour rentrer chez lui et que les rues paraissaient interminable avant de rentrer chez lui, chez eux. Il avait pris ses affaires, avait donné sa démission. Barman c’était bien pour un temps, cela avait très bien payé même. Il savait être passe-partout, être un caméléon avait été dans sa formation et il avait pris ce job comme un rôle, juste le temps d’amasser assez d’argent pour refaire sa vie ailleurs. Avec Steve. Toujours. Leur week end n’avait fait que confirmer ce qu’il voulait faire depuis longtemps. Il avait son sac sur le dos avec le reste de ses affaires et se contentaient de marcher. Il avait toujours cette paranoïa, ces réflexes de regarder autour de lui, d’écouter ce qu’il se passait aux alentours, sait-on jamais. Comme leur appartement avec Steve qu’il avait réorganisé, tout était pensé spécifiquement non pas par design ou esthétisme mais bien par sécurité.

Une jeune femme lui attrapait Le Bras gauche, caché sous sa veste elle ne voyait pas que ce bras n’était pas humain. Elle lui demandait juste la route et il tentait de lui donner la route exact mais il n’avait jamais pris le temps de vraiment explorer cette ville donc c’était aléatoire. Il sortait ensuite son portable, rare moment où il pensait à cette petite boîte et il envoyait un sms à Steve pour lui signaler qu’il était sur la route. Il rangeait ensuite son portable dans sa poche, pensant gêné le passage de quelqu’un en s’étant arrêté en plein milieu de la rue mais...

Il ouvrait grand les yeux. Fixait ceux qui le regardait. Ce visage tristement connu, d’une part à cause des ressemblances physique avec Howard Stark, d’une autre part parce qu’il était l’ami de Steve et qu’il avait brisé ça entre eux, comme il avait brisé bien des choses depuis 1945. Un bref regard sur les mains du Stark, cherchant brièvement s’il avait une arme dans les mains ou à portée de main avant de relever le regard à nouveau pour jauger les intentions qu’il pourrait avoir, il n’avait pas de grands espoirs non plus mais voulait juste se préparer. Vais-je me prendre un coup ?

Le seul qu’il avait revu de leur monde était Loki, en dehors de Steve. Peu étonnant finalement qu’il tombe nez à nez sur Tony mais il se serait peut-être passé de cette rencontre. Il se savait coupable et s’il essayait de se remettre et faire le point sur son passé, les meurtres qu’il avait commis lui restaient en tête, les visages et les cris, encore et toujours. Cela aurait été plus que légitime que Stark lui en colle une, voir deux. Il n’aurait pas riposté non plus. Sauf que Tony rompait le silence le premier et... il était plutôt surpris par ses paroles.

Il ne savait franchement pas quoi répondre, à part esquisser un petit sourire. C’était drôle il fallait l’admettre, compte tenu de la situation des plus tendues. En même temps, que pouvait-il dire ? Répondre ? La dernière fois qu’ils s’étaient vus ils se battaient, Tony par colère et lui pour sa survie. De l’eau avait coulé sous les ponts mais il ne connaissait pas Tony et ne pouvait donc pas savoir comment il réagirait même après quelque années. Alors il conservait un certain silence, ne sachant de toute façon pas quoi répondre sur l’instant. Ou peut-être que si, bien que ce soit d’une extrême futilité.

 « Il semblerait que le rayon n’a épargné personne. »

Il regardait le Stark mais cette fois pour regarder ses vêtements et son allure. Si Steve et lui avaient dû trouver des emplois pour subvenir à leur besoins, qu’en était-il du milliardaire qui n’avait désormais plus rien ?

 « Ce costume change beaucoup de l’ancien. »

Que Stark parle de lui-même ou de Bucky la réponse restait la même. Bucky était habillé normalement, n’avait plus de casquette pour essayer de se cacher, il avait même pris une douche et avait les cheveux coiffés. Rien à voir avec le vagabond qui fuyait la douche à cause de vieux souvenirs liés aux jets d’eau puissant et soit glaciale soit bouillante. Et Stark... Stark sans armure c’était surprenant aussi. Ses vieux réflexes le poussaient à zieuter les réactions du Stark, on était jamais trop sûr.
(c) DΛNDELION


he's not just the light of my life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t998-tony-stark-get-lost-squidward

LIEU ORIGINEL : Earth-616
D'OÙ VIENS-TU ? : Marvel Universe
AVATAR : Robert Downey Jr.
COPYRIGHT : Anika
STATUT CIVIL : Divorcé
AVENTURES : 20
DATE D'ARRIVEE : 10/10/2018


Message Sujet: Re: Breakdown - PV Bucky 11.10.18 4:09

Breakdown
Stark ft.Bucky

Cette impression de vivre un moment intense, me rappelle les vieux films de Far-West dont mon père était si fier de regarder avec moi. Les deux héros fixant intensivement l’autre, dans l’attente de savoir qui va craquer en premier. Pour moi dans le moment, aucun pas de recul n’est envisageable, puisque le soldat avait déjà démontré sa véritable force aux poings contre mon armure et je connais très bien de quoi il est capable en situation réelle. Tout de même face à lui, je décidai de doucement rabaisser ma capuche pour afficher mon visage. Cela dit ses mots m’obligèrent à plisser le regard. Un rayon? Il savait donc largement plus ce qui s’était passer, que ce que je pensais. Peut-être un plan qui aurait été mis au point par des scientifiques de chez HYDRA? Logiquement j’aurais préféré tenter de prendre position de supériorité sur lui, pour démontrer qu’il n’a pas de liberté sur moi, mais la dernière fois que j’ai tenté quoi que ce soit, j’ai bien failli recevoir une balle d’un 9mm en pleine tête si ça n’avait pas été de ma technologie. J’avoue que dans ma poche, j’analyse tous les objets qui s’y trouvent pour estimer un plan de secours dans le but de me sortir rapidement de la situation si tout vient à dégénéré. J’ignore réellement si lui lancer une poignée de trombone au visage aura suffisamment de quoi le ralentir ou l’empêcher de sauter au combat. Je soupire doucement avant de regarder autour de moi et je finis par laisser ma tête basculer de nouveau vers lui en me grattant le crâne, cherchant un autre moyen que de lui poser des questions.

-Visiblement tu es renseigné. Qui a fait ça et de quel rayon tu parles…

Toute information est bonne à prendre, même celle qui nous es donné en pleine rue de la part du terroriste qui a simplement chercher à nous tuer il n’y a pas si longtemps. L’expression sur mon visage qui était relativement neutre viens subitement de frapper un mur et tourne lentement à la curiosité, ce qui me force à tout garder intérieurement pour être calme. Cet endroit commence à me rendre fou et le fait qu’il joue au malin avec ses mots grattes doucement sur ma patience. Je veux des informations et bien que normalement je ne suis pas aussi impatient, il faut comprendre que ma logique ne comprend plus très bien ce qui se passe en ce moment ce qui m’empêche de bien assimiler les informations. Je m’avance encore plus près de lui, pour ne laisser qu’un petit espace, à peine pour laisser passer quelqu’un et j’approche doucement mon visage près du sien en ne relâchant pas mon regard du sien.

-Tu sais quoi exactement. Tu fais mieux de te mettre à table ou je trouve le moyen de t’extirper l’autres bras et crois-moi je trouverai une manière de le faire… Même sans armure.

Il est trop hostile pour moi et ça m’inquiète, puisque j’avoue que la dernière fois, je n’ai pas eu cette chance et que j’ai bien failli finir écraser sous son bras et la force que représentais toute sa puissance. Ironiquement, je m’inquiète au fond de ma tête également pour les autres. Étonnamment je vois l’opportunité d’enfin reprendre les Avengers sous un joug plus stricte et technologique, mais mine de rien, si ce soldat à réduit les compères, je jure devant son sourire que je vais rapidement devoir venger les miens. Je reprends donc la phrase, ne lui laissant pas la chance d’ouvrir la bouche pour rapidement enchaîner.

-Mon système est hors ligne, les avengers ne répondent plus et j’ignore comment tu as fait, mais ce qui me maintenait en vie s’est arrêter de fonctionner. C'est donc à moi de m'occuper de toi en imaginant le pire scénario... Une EMP n’aurait pas fait autant de dommage et tu n’as pas les connaissances scientifiques pour constituer une menace scientifique… Non toi tu es plus le gentil toutou qui réponds aux ordres du Captain. D’ailleurs, il t’a aidé pour ce plan? Tu deviens une sacrée mauvaise fréquentation pour lui…

Je viens doucement poser deux doigts contre son épaule pour le pousser très doucement, histoire qu’il sente ma présence et qu’il sache que je suis très insistant. Si tout doit déclencher en guerre, je suis prêt à mettre au point mon plan pour le surprendre et qui sait peut-être momentanément le maîtriser. Il est quand même seul et n’a pas l’air très armé contrairement à d’habitude, ce qui me laisse l’avantage de mettre au péril mon intelligence pour improviser quelque chose rapidement. Les gens nous bousculent de temps à autre vus comment on se tient prêt et qu’on est légèrement au milieu des passants.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t256-james-barnes-bucky-winter-soldier

LIEU ORIGINEL : Earth-616 / Earth 19999.
D'OÙ VIENS-TU ? : Marvel Universe
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Outlines (Avatar) | ROGERS. (signature)
STATUT CIVIL : Son coeur est pris par son premier amour et ils ont repris leur relation où elle s'était arrêtée... Mais il doit faire le point avec son passé.
AVEC : Steven Rogers, son premier et grand amour. Natasha Romanoff et Loki Laufeyson, son passé.
AVENTURES : 529
MULTIFACE : Pamela Isley, Dean Winchester, Lyanna Targaryen & Lexa.
DATE D'ARRIVEE : 03/03/2015
LOCALISATION : Outback Queensland.
METIER : Plus grand assassin du monde. Enfin... Dans son monde.
ZONE LIBRE :


Thanks for the memories.

❄️❄️❄️❄️❄️❄️❄️❄️



You make me feel alive
And you're giving me everything
I've ever wanted in life
You make me smile
And I forget to breathe
What's an angel like you
Ever do with a devil like me



Message Sujet: Re: Breakdown - PV Bucky 11.10.18 21:43

breakdown
Tony & Bucky

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Le Stark avait dans le regard quelque chose qu'il connaissait, cette étincelle de colère et d'incompréhension. Il la voyait souvent, cette étincelle, à son égard. Le fait que le Stark ait mis une capuche ridicule et se soit tenu à quelque mètres n'allaient pas le faire passer inaperçu non plus, confirmant ce qu'il pensait avec ses mots. Il ne s'opposait pour l'instant pas, préférant juger la situation. Il ne voulait pas se battre avec lui, considérant qu'il avait fait suffisamment de dégât, la fuite était largement préférable pour lui, surtout que, normalement, Stark ignorait où il habitait et vu le monde, il aurait pu le semer en courant par ici. Non mais il avait craqué ? Il regardait Stark approcher. Il s'attendait à quoi ? Bucky n'était pas Steve et s'il préférait la fuite... Ouais. C'était pas Steve non plus et s'il lui laisserait lui donner un ou deux coups sans répliquer, il n'en laisserait pas un troisième l'atteindre. Ni Steve ni Jesus, il n'allait pas tendre l'autre joue l'air de rien s'il se faisait frapper et ça, même s'il le voulait. Il avait des réflexes ancrés profondément en lui. Bucky haussait un sourcil, donc à la question de Stark. Bah. Le rayon qu'ils avaient tous vu avant d'arriver ici ? Tout ceux qu'il avait croisé lui avaient parlés de ce même rayon de lumière donc... Et la réponse de Stark lui confirmait qu'il l'avait vu aussi, ce rayon. Qui a fait ça ? Qu'est-ce que j'en sais, j'ai la gueule d'un scientifique ou d'un dieu ?

Il jaugeait donc le Stark. Ses yeux, ses cernes, ses allures, sa façon de se mouvoir, de parler. Songeant qu'il aurait bien besoin de dormir, le repos lui ferait le plus grand bien. Il s'approchait et honnêtement, Bucky détestait ça. Il n'aimait pas qu'on s'approche de lui, sauf s'il y était préparé au préalable comme à son travail. Il n'aimait pas qu'on s'approche de lui comme ça, qu'on le regarde comme ça, cela faisait ressortir quelque vieux réflexes et vieux instincts qu'il préférerait étouffer une bonne fois pour toute. Conditionnement, encore et toujours. Il ne se laissait pas impressionner pour autant, jaugeant le Stark du regard assez durement, l'air de dire, quoi, que vas-tu faire ? Tu n'as rien.

Contre du vibranium, à main nus, j'aimerai voir ça. La vérité, Stark, c'est que vous n'avez plus vos gadgets et que sans eux, vous n'êtes plus rien. Plus de fortune, plus de gadget, d'instruments.

Coupable, il l'était, mais se laisser impressionner et prendre de haut, non, il n'allait pas non plus se soumettre à ce point. Bucky avait analysé le Stark, se disant que si celui-ci était encore riche, il n'aurait pas des fringues pareils et ne se promènerait pas dans une rue comme ça. Il avait vu les info, les journaux télévisés comme les journaux papiers, il avait connu le Stark par la presse comme il l'avait connu par ce que Steve lui avait raconté et autant dire que sa moitié lui racontait tout. Il voyait bien aussi que le Stark ne croyait pas un mot de ce qu'il disait, ce qui rendait sa menace plus risible mais ne l'empêchait pas de zieuter quand même, c'était souvent quand on baissait sa garde que le pire arrivait.

Et Stark entamait son monologue, qui ne le surprenait pas des masses, même s'il y aurait eu plus convenable que la rue pour ça. C'était peut-être à qui frapperait le premier et il se demandait même si Stark n'essayait pas de le provoquer pour lui faire faire une erreur. Erreur qu'il ne commettra pas. Car même avant, il attendait toujours que l'autre attaque en premier pour passer à l'attaque à son tour. Il murmurait, quitte à lui couper la parole ;

Donc c'est ça, je suis le grand méchant loup ?

Le truc, c'est que Bucky, ces derniers mois, était passé à tout autre chose dans sa vie. Cette partie tournait et retournait dans son esprit mais il avait eu le temps de se faire à cette vie. Se lever le matin à la même heure, prendre son petit déjeuner avec Steve et le regarder partir travailler pour ensuite aller faire son sport, et ainsi de suite. Il avait donc eu tout le temps du monde pour prendre du recule sur sa vie passée et ce qu'il avait pu faire. Alors les réactions de Stark, il était mitigé ; il les comprenait sans les comprendre. Bucky n'avait jamais agit contre lui volontairement, s'il avait tué Howard et Maria Stark, c'était parce qu'il en avait reçu l'ordre direct, sinon, et bien, cela aurait été deux étrangers pour le Soldat de l'Hiver qui se moquait bien des anciens compagnons de guerre de son alter ego. Répondre aux ordres de Steve, il tiquait. Stark pouvait dire ce qu'il voulait sur lui, il ne broncherait pas et s'en amuserait même. Mais parler de Steve, là, par contre, ça n'allait pas le faire. Mal parler de Steve était sûrement la pire chose que le Stark puisse faire à cet instant, autant dire que ses poings se serraient et que c'était grâce aux techniques pour se calmer qu'il avait appris au Wakanda, qu'il réussissait à ne pas cogner le Stark quand il le touchait. Il avait horreur du contact physique, synonyme pendant trop longtemps de violence et douceur, il n'avait repris goût qu'au contact qu'avec Steve et ne voulait pas y prendre goût avec d'autres. Loki avait essayé aussi le contact et s'il avait adoré Loki pendant un temps, celui-ci c'était surtout pris un coup de poing - le gauche - en pleine gueule et sûrement qu'il avait du aller se faire réparer son joli petit nez.

Je ne sais pas ce qu'il vous passe par la tête, Stark. Mais c'est loin derrière moi tout ça. Steve et moi avons repris une vie normale. Vous n'avez plus les avengers au téléphone simplement parce qu'ils n'existent plus. Votre système à la con ne fonctionne pas autant que nos armes du Wakanda ne fonctionnent plus. Sauf mon bras par je ne sais quel miracle.

Son bras n'était en réalité plus qu'une prothèse comme une autre, en fait. Et son sérum ne fonctionnait plus non plus. Il courait désormais à une vitesse normale et quelque poils blancs apparaissaient dans sa barbe bien taillée, signe qu'il se remettait à vieillir comme un être humain normal. Le seul miracle, le réel miracle, c'était que Steve n'ait pas récupéré toutes ses maladies d'avant le sérum. Ceci dit, même sans sérums, Bucky restait, selon les dires de Natalia Romanova, le plus grand assassin qui existait. Et Steve restait un maître en art martiaux, ils n'avaient pas besoin de sérum pour ça et ils s'entraînaient encore régulièrement. Enfin, Bucky s'entraînait encore tous les jours, week-end compris. Donc en soi, sérum ou pas sérum, il ne craignait rien de Stark, simplement parce que Stark n'était pas là pour le tuer alors que Bucky avait été entraîné pour tuer et ceux contre qui il s'était battu avaient toujours pour but de l'abattre, pas juste de lui faire mal.

Steve m'a dit que vous étiez amis mais il a du sur-estimer votre amitié pour que vous osiez croire qu'il puisse faire quelque chose comme ça contre vous ou contre n'importe qui d'autre. Je me demande ce qu'il a surestimé à votre égard.

Des deux, Steve avait toujours été le plus arrogant mais pour le coup, Stark avait fait l'erreur de parler de Steve ainsi devant lui et Bucky avait du mal à se raisonner dans ces moments là. La dernière fois que Stark s'en était pris à l'un d'eux, il avait failli mourir. S'il était encore vivant, c'était uniquement parce qu'ils voulaient juste le mettre hors d'état de nuire et se défendre.

Croyez-moi, Stark. Si je voulais votre mort, vous seriez mort depuis longtemps et vos gadgets ne vous auraient été d'aucune utilité. Fantasmez sur le grand méchant loup que je suis si cela vous chante, cela m'est égal. Bonne fin de journée à vous.

C'était finalement le mince fil de raison qu'il lui restait qui le poussait à dire cela, mettre fin à la conversation tout en sachant que Stark n'en resterait sûrement pas là. Il se retenait d'une remarque menaçante par il ne savait quel moyen, un simple ; la prochaine fois que vous posez vos doigts sur moi, préparez-vous à leur dire au revoir. Le fait était que malgré cet au revoir, il ne lui tournait pas le dos. Ne jamais sous-estimer ses ennemis, même si on savait d'avance que l'on gagnerait. L'habitude aussi des combats où tous les coups étaient permis, même attaquer quelqu'un de dos de façon déloyal.

Bucky avait pourtant changé, cela lui paraissait pourtant flagrant mais comme ils ne se connaissaient pas... Bucky avait les cheveux bien coiffés et coupés, une barbe taillée, des vêtements non usés, non troués, un jean normal avec des chaussures de ville normales, une chemise tout aussi normal et une veste en cuir neuve. Il avait l'impression d'être monsieur tout le monde mais il semblerait qu'il avait encore des progrès à faire.
(c) DΛNDELION


he's not just the light of my life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t998-tony-stark-get-lost-squidward

LIEU ORIGINEL : Earth-616
D'OÙ VIENS-TU ? : Marvel Universe
AVATAR : Robert Downey Jr.
COPYRIGHT : Anika
STATUT CIVIL : Divorcé
AVENTURES : 20
DATE D'ARRIVEE : 10/10/2018


Message Sujet: Re: Breakdown - PV Bucky 12.10.18 1:36

Breakdown
Stark ft.Bucky

Rien que l’espace d’un instant, ce qui était le croisement de deux entités sur une place tout à fait aléatoire s’était retourné pour donner presque place à un spectacle. Comment exactement l’échange allait terminer, c’était littéralement impossible de le savoir, mais pour le moment je n’étais pas prêt à laisser partir encore une fois l’homme le plus rechercher du gouvernement derrière Rogers. Les mots sortaient de la bouche de Bucky et très franchement je perdais patience, perdre patience au point de littéralement lui enfoncer mon poing sur le nez. Quelques semaines tout au plus que j’avais digérer une masse d’information à son sujet et il me parle comme-ci je suis son frère qui lui a piquer sa sucette ou encore sa chose. Je ne suis pas ami. Nous ne serons jamais amis. Lorsqu’il emploie ce ton si déconnecter et littéralement absent d’intérêt, j’admets que je retire ma capuche en plissant mon regard, perçant le siens encore plus profondément démontrant une rage intérieure qui me hante. Soyons franc. On a déjà régler nos différents dans un combat l’un contre l’autre, mais sous des conditions sacrément différentes et sous un écart d’adversaire. Ici et maintenant, je pourrais littéralement trouver le moyen de juste lui en coller une devant tout le monde. Rabaisser cette marionnette que Rogers cherche tant à protéger. Ma tête fait un bond et l’information déboule tels un tuyau qui débloque alors que j’entends le nom de Steve. Rogers est donc ici? Il est peut-être tout près et il va peut-être surgir encore pour intervenir sur l’échange! Le reste m’est littéralement inutile d’écoute. Depuis quand la morale peut avoir un quelconque impact sur moi, non je suis plutôt en train de faire une analyse des informations en remuant mon regard de droite à gauche, reliant des fils dans ma tête. J’ai le droit de rétorquer quoi que ce soit? Je m’en fou. J’ai toujours le droit.

-Premièrement, soldat à la noix. Saches que je suis toujours Tony Stark, que ce soit ici, ailleurs ou peu importe dans laquelle de tes rêveries. Je restes toujours l’enfoiré qui t’a arraché ton bras et crois moi…

J’étire un sourire en coin pour bien peser mes mots. Je m’avance lentement un peu plus proche encore de lui, puisque c’est un démon intérieur qui me ronge, tels de l’acier tordu qui me fait mal. J’ai besoin que les mots sortent, qu’ils ne restent pas enfermés. Quand j’ai toute son attention je reprends doucement ma phrase avec cet air tellement provocateur.

-Je recommencerais n’importe quand si tu m’en donnes encore l’opportunité. Ensuite!... Car non, je n'ai pas terminé...

Je regarde autour et j’inspire doucement en gardant un sourire sur mon visage. Je sais qu’il veut partir, il en a fait mention, mais je ne suis pas prêt de le laisser aller, car très franchement, ce sont l’impact des mots qui font que j’ai encore envie de répondre, comme je répondrais à n’importe qui. Il est comme les autres, qui me jugent au-travers de mon armure et qui croient que je suis sans doute au plus bas. Sincèrement, j’avoue être sous le choque, mais je ne peux pas laisser passer des mots aussi pesant.

-Si tu crois que c’est les technologie qui font l’homme, c’est que réellement Rogers te surévalue. La mécanique fonctionne à l’envers, c’est le principe même de la création. Je n’ai pas besoin de tout ce luxe, cette argent ou quoi que ce soit pour survivre. Juste d’eau… D’ailleurs peut-être de sommeil, mais ça c’est autre chose…

Durant un bref instant je fais quelques gestes avec mes mains en roulant des yeux, car assurément que le sommeil est primordial, mais ça revient au combat même du principe de base. Comment dormir sans avoir l’esprit tranquille, combat qui se traduit par BORDEL ON EST DANS UN TROU MYTHIQUE ET PERSONNE CHERCHE À EN SORTIR. Finalement je fais signe de patienter un instant. J’ouvre doucement mon sac pour en sortir un chiffon et je le frotte doucement au mur, avant de doucement le replier pour le mettre dans un plus petit sac hermétique. Je poses le sac dans mon sac principale avant de remettre le tout sur mon épaule. Je vois bien qu’il me regarde et je fronce doucement les sourcils.

-Quoi. Peut-être que toi et Captain vous avez trouvé votre coin de paradis pour faire une autre vie, mais moi j’aimerais bien retrouver Stark Industries, les humains… La terre. Tu sais bien, l’autre morceau de ta vie que tu as simplement jeter par la fenêtre dans le tourbillon.

Métaphoriquement parlant, un tourbillon n’a pas de fenêtre, mais c’est pour imager l’idée conceptuelle en elle-même. Puis je remarques que je fais encore attendre le soldat et j’avoues que j’avais presque oublié qu’il est encore là. Je reprends donc la parole ou du moins j’essaie, mais c’est comme-ci les mots ne viennent pas à l’esprit. Je tente donc de le dire, mais mon regard fend l’air en rigolant nerveusement.

-Donne moi un instant. C’est pas facile tout ce qui se passe.

Demander à l’homme qui a tuer nos parents pour simplement mettre en pause tout ce qui a été vécut dernièrement et aller de l’avant en équipe, c’est presque impossible à imaginer. Je ne pourrais pas par exemple demander à Hammer de travailler en binôme avec lui, après qu’il ai littéralement tenté de me tuer par le bien de machinerie inventé. Je fais un petit bruits agresant avec ma bouche et je rabaisse la tête en grognant.

-Écoute. Visiblement, on ne va pas cueillir les pommes ensemble ou élever une ferme. Ceci dit, s’il y a bien une choses que je suis forcé d’admettre, c’est qu’on est coincé dans le même monde…

C’est le plus dur qui arrive. J’avoue que je ne sais pas ce qui va se produire à cet instant précis, mais je prends une chance en redressant doucement le regard. Je prends soigneusement le temps de retirer les lunettes qui sont sur mon nez en pliant la paire et la glissant doucement dans la poche de mon sweat.

-Aucunement pour toi, mais bien pour Rogers, je suis prêt à temporairement… mettre de côté les différents qu’on a puisque visiblement… Mes traits vont probablement parler d’eux-même. J’ai besoin…

Le mot en A que je n’arrives jamais à prononcer. C’est le fait de revoir Pepper dans ma tête qui me donnes la force de le dire, mais encore c’est tellement ancré au fond de mes principes de ne jamais le demander que j’ai l’impression que rien ne va sortir.

-J’ai besoin d’aide.

Si quelqu’un m’a enregistrer ici et maintenant, je suis certain que ça aurais été choquant. Sincèrement, juste de demander de l’aide à Banner pour constituer Ultron avait été tellement loin du naturel qu’encore là j’ignores comment agir. Je dévies doucement le regards en observant l’environnement et j’ai sérieusement envie de juste partir et de laisser tomber ce que je viens de demander, mais je dois me rendre à l’évidence. La fatigue me rattrape, je patauge en terre inconnue et je suis affamé, puisque je ne prends pas soin de moi-même.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Breakdown - PV Bucky

Revenir en haut Aller en bas

Breakdown - PV Bucky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» James B. Barnes - "who the hell is Bucky ?"
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
» It's not the time to breakdown - Kalyani
» chut c'est le vent qui parle. Et qu'est-ce qu'il dit ? Je sais pas je parle pas le vent.. (bucky)
» Who the Hell is Bucky ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ WE'RE ALL MAD HERE ♚ :: ♚ Brisbane ♚ :: Quartier Sud-