RSS
RSS




Partagez|

(M/Libre) Alexander Siddig - Shahryar - Ashem Kaysar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Nesrin Kabashi
Sheherazade

Sheherazade
Vraie identitée : Sheherazade
Parchemins : 45
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Storybrooke

Message Sujet: (M/Libre) Alexander Siddig - Shahryar - Ashem Kaysar 24.07.16 18:20



Ashem Kaysar

A star falls from the sky and into your hands. Then it seeps through
your veins and swims inside your blood and becomes every part of you.




+40 ans + Autres + Marié + Le Grand Sultan "Shahryar"
♦ Shahryar est un homme cruel, sans pitié, intraitable. Charismatique, il sait se faire respecter sans avoir à parler.
♦ Ashem est au contraire plutôt effacé et maladroit. Peu causant, il se débrouille néanmoins plutôt bien pour les affaires. On ne peut pas dire qu'il soit riche de son commerce mais il a bonne réputation à Storybrooke.
♦ Shahryar n'est pas un homme que l'on prend à la légère. La mort ne l'effraie guère. Il lui arrivait aussi, selon les rumeurs, d'user des services de Génies. Mais cela n'a jamais été vérifié.
♦ Ashem n'a aucun souvenir de sa vie passée, celle qui était son épouse, Sheherazade, aurait l'âge d'être sa fille. Lorsqu'il la croise, il n'ose s'imaginer quoi que ce soit avec cette femme tant elle est jeune.
♦ Shahryar a un petit frère, Shah Zaman.




Royaume Originel

Grand Sultan, Shahryar a su s'imposer lui et son pouvoir. Son empire était si grand que l'on disait qu'il dépassait l'Inde, dépassait même la Chine. L'homme ne semble prendre d'âge, il est impitoyable et craint.

Mais cela empira lorsqu'il apprit que son épouse l'avait trompé avec un autre homme. Shahryar tombait dans une rage telle qu'il tuait sa femme avec une barbarie encore peu connu chez l'homme. Cette trahison l'avait convaincu d'une chose : toutes les femmes le trahiraient. Alors avant qu'elles n'aient le temps de le trahir, il les tuerait toutes.

Et il respectait cette promesse faite à lui-même, car chaque jour le grand Sultan épousait une femme et chaque matin après leur mariage, il les tuait sans remord. Son grand vizir, son conseiller et proche ami, lui avait déconseillé de faire cela bien longtemps, avant qu'un homme ne vienne l'arrêter mais Shahryar n'écoutait rien, les femmes paieraient leurs affronts.

Cela durait des mois de la sorte, jusqu'à ce que la fille du grand vizir, une jeune fille sublime disait-on, de seize années, choisisse à son tour d'être l'épouse du grand Sultan. Il fallait être fou et la fille du vizir insistait auprès de son père, père qui refusait jusqu'à voir que peu de femmes étaient encore libre à marier avec le grand Sultan. La fille du grand vizir avait décidé que ces massacres étaient de trop, qu'il fallait qu'ils prennent fin.

Alors le Sultan acceptait, sans savoir ce que cachait la jeune femme, songeant surtout à l'épouser, la défleurer et ensuite lui planter une lame en plein coeur, ou à lui trancher la gorge, les possibilités étaient nombreuses. Mais il n'en fit rien. Le mariage arrivait, leur nuit aussi. Mais après cela fait, la nouvelle femme du Sultan, Shéhérazade, se mit à raconter une histoire au grand Sultan, avant de s'endormir. Et l'histoire durait jusqu'à l'aube où elle se décidait qu'il était trop tard et qu'il valait mieux dormir. L'aube dépassée, le Sultan n'avait pas respecté sa promesse à lui-même de tuer son épouse au soleil levé, il ne s'en rendit même pas compte, le roi de perse était surtout intéressé par la suite de l'histoire que sa nouvelle épouse n'avait pas fini.

Cela durait ainsi 1001 nuits, à ce que la jeune femme lui conte une histoire et s'arrête au passage le plus trépident. Et durant 1001 nuits, il ne se rendit pas compte du manège de son épouse. Il ne se rendit pas compte qu'il avait arrêté ses barbaries et ses meurtres et que chaque nuit, il attendait avec impatience la suite des histoires de Shéhérazade.

Ce n'est qu'après ces 1001 nuits qu'il se rendit compte du manège de son épouse, de ce qui l'avait mené à faire cela mais qu'elle était aussi sincère et bienveillante, autant pour son époux - qu'elle aurait, après tout, pu tuer à plusieurs reprises - que pour son peuple, mais surtout pour son peuple. Les femmes n'étaient pas si cruelles. Devant ces actes, Shahryar se décidait à la garder auprès de lui pour toujours, récompensant ses actes de bonté et de ruse, son imagination débordante. Il valait mieux se concentrer sur son empire et leur faits et méfaits que sur les femmes à épouser pour tuer sauvagement par la suite.


Storybrooke

A Storybrooke, Ashem n'est qu'un pâtissier qui doit apprendre la rude vie du travail, se lever avant le soleil et se coucher bien après lui. C'est un modeste commerçant qui a apprit par lui-même à vivre et s'installer à Storybrooke. Il est assez connu et vend de ses pâtisseries aux commerces environnant, notamment chez Granny.





Sheherazade/Nesrin Kabashi
D'épouse dévouée à parfaite inconnue
Ils étaient mariés depuis plus de trois ans lorsque la malédiction les frappait de plein fouet, leur faisant oublier qui ils étaient et leur mariage. Il arrive aux deux de se revoir de temps à autre entre les midis et matins mais ni l'un ni l'autre ne se doutent qu'ils furent marier dans leur monde originel. Dans leur monde, Sheherazade n'était pas la femme la plus heureuse qui soit aux côtés du Sultan, elle était néanmoins douce et dévouée à son époux et à leur communauté, à l'inverse du Sultan qui a su ouvrir les yeux sur la véritable identité de Sheherazade : toutes les femmes ne sont pas les même. Shahryar fut très épris de son épouse, et lorsqu'Ashem croise Nesrin, il lui arrive d'être timide, de ne pas oser la regarder dans les yeux les fois où ils se parlent ou lorsqu'ils se croisent.





Mille & Une Nuits

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nesrin Kabashi
Sheherazade

Sheherazade
Vraie identitée : Sheherazade
Parchemins : 45
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Storybrooke

Message Sujet: Re: (M/Libre) Alexander Siddig - Shahryar - Ashem Kaysar 24.07.16 18:46

Coucou toi

♦ Les prénom/nom sont négociable pour Storybrooke j'ai pris ce qui venait, bien que Kaysar ait une signification
♦ L'avatar est négociable, bien que je t'avouerai avoir une grosse préférence pour Alexander Siddig si tu changes l'avatar, il devra être typé arabe (bah, forcément ) et avoir plus de la quarantaine
♦ L'histoire du monde originel est personnalisable, les points principaux étant qu'il est pâtissier et commerce avec Granny Smile.
♦ L'histoire du conte originel en revanche n'est pas personnalisable puisque j'ai repris ça du conte
♦ Les traits de caractère à Storybrooke sont personnalisable, contrairement au conte originel
♦ Si tu as la moindre question n'hésite surtout pas



Mille & Une Nuits

Revenir en haut Aller en bas

(M/Libre) Alexander Siddig - Shahryar - Ashem Kaysar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) Alexander Skarsgard ●๋• Love is often gentle, desire always a rage.
» (M/LIBRE) ALEXANDER SKARSGARD
» (m/libre) ALEXANDER LUDWIG ♕ Lofann Sparr
» (f) Sasha Alexander ✈ libre
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We're all mad here ::  :: Les Têtes des Royaumes :: Scénarios-