En haut
En bas



 

Partagez

Oops, i did it again. | Romandel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Roman Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1145-roman-avilov-good-t http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1152-roman-avilov-push-me-and-i-will-end-you-in-a-pacific-way-or-not#6704
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ojjd7o6B7m1v0t5cvo4_540
LIEU ORIGINEL : Cette terre
D'OÙ VIENS-TU ? : Né en Russie, élevé en Australie
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Heaven ( avat)
AVENTURES : 251
DOLLARS : 883
DATE D'ARRIVEE : 17/12/2018
MULTIFACE : Steven & Loki & Jefferson & Ethan & Alekseï & Derek
STATUT RP : Fermé
STATUT CIVIL : Au fond de lui, bien enfoui dans son inconscient, il se sait être en couple. Il n'en a juste pas encore percuté
AVEC : Adel Wayne, l'unique
METIER : Avocat dans un grand cabinet
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 UETEmVb
CAMP : Dans un petit camp
LOCALISATION : Brisbane

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty10.06.19 15:45

Oops, i did it again.Peut-être que Roman avait besoin de ça, qu'Adel se fasse presque désirer pour vraiment prendre conscience de ce qu'il veut ou ne veut pas ou plutôt pour arriver à le formuler clairement. Arriver à faire comprendre à Adel qu'il le veut avec lui, près de lui. De toute manière Adel est déjà sien depuis qu'il lui a cédé l'autre jour et Roman ne s'est pas fait prier pour le lui dire. Ce qui est le plus surprenant c'est qu'il le veuille encore, surtout quand on connait le russe qui normalement ne s'attarde jamais avec un mec. Là il veut Adel encore et encore, s'il a encore un peu de mal à se faire à ce point ci, cela n'empêche pas Roman de lui dire clairement les choses. Au moins cela semble décider Adel, qui lui dit enfin oui, forcément, le russe ne peut qu'en être ravi, Adel ne va pas se casser il ne sait où et il va enfin rompre avec Richard.

La conversation semble plus calme, moins tendue surtout, définitivement c'est à croire qu'il fallait que ça sorte aussi rapidement entre eux. Que la conversation en vienne là le plus tôt possible pour leur permettre ensuite de profiter de la suite du week-end. Il suffit de voir comment les choses s'enchaînent pour le voir, Roman ayant clairement un air amusé sur le visage, aussi bien pour l'histoire des câlins que pour le fait qu'Adel soit pressé. Ohhh. Donc Adel n'a pas que l'air d'être heureux, il l'est vraiment, pourtant Roman n'a pas fait grand chose mais soit, c'est parfait ainsi. Et étrangement, alors que pourtant le russe est égoïste, il se fait la remarque qu'il compte bien faire en sorte que ça dure, faire en sorte qu'Adel soit vraiment heureux.

Sauf que son esprit divague rapidement vers le reste, vers tout ce qu'ils auront à faire en rentrant. Roman a ce besoin d'y penser, d'ordonner les choses et surtout d'avoir le contrôle dessus. Contrôler les choses tout en livrant ses pensées à voix haute à Adel, il pourrait lui imposer telle ou telle chose mais, eh, le russe sait encore interagir avec les autres. Surtout avec Adel, qui le pousse peut-être un peu trop à s'ouvrir par moment. Et puis pour le déménagement des affaires d'Adel, il a vraiment besoin d'avoir sa réponse et son avis sur la question.

- Et bien, on fera plusieurs trajets, ce n'est pas un problème Adel. Tout comme tu n'as pas forcément besoin de faire un tri sur place, mon appartement est grand quand même entre les murs et les meubles, tu as de quoi faire et la seconde chambre ne me sert pas, au pire tu pourras entreposer des choses dedans.

Après tout son appartement est vaste, techniquement une famille pourrait y vivre et il est seul, d'ailleurs à l'origine c'est un trois chambres mais la 3ème, il en a fait un bureau. Sans compter que c'est un immeuble d'un certain standing, qu'il l'a payé bien assez cher comme ça pour justement avoir de la place et une vue magnifique depuis la terrasse.

- C'est surtout que je n'ai pas souvent le temps de le faire ou que je ne le prends pas, du coup, j'ai trouvé cette solution là avec elle. Si tu préfères le faire toi, pas de soucis, chaton.

Bon si Adel préfère le faire, soit, Roman trouve ça un peu idiot surtout que lui aussi n'a pas tant de temps que ça alors que l'hosto le lui bouffe son temps. Mais bon, si ça peut lui faire plaisir.

- Au risque de te surprendre, je ne fais pas que manger au restaurant ou me faire livrer, je cuisine un peu, ça reste du simple et rapide mais je le fais. Certes j'ai quelques plats tout fait au congélateur mais ils viennent surtout de ma mère.

Sa mère qui en fait toujours dix fois trop quand il va manger chez eux et donc Roman en ramène toujours chez lui.

- Donc non, pas de traiteur à l'horizon et du coup, j'ai hâte de goûter tes lasagnes.


Bah quoi, le russe aime la bonne bouffe, il ne va ni s'en cacher, ni s'en priver. Au passage, il comprend mieux pourquoi Adel semble faire une fixette sur la cuisine italienne, s'il y a été, ça semble logique. Hein ? Ohhh. Il lui faut quelques secondes pour percuter de ce qu'Adel lui dit pour l'histoire des quelques minutes le matin. Bizarrement, Roman aime beaucoup cela.

- Qui te dit qu'il me faut que cinq ou dix minutes ?

Et que le matin. Et qu'il est plus résistant que ça. Après tout, ça aussi Roman ne cache pas qu'il aime le sexe et puis c'est la faute d'Adel aussi là s'il répond ainsi. Le russe a tellement aimé leur moment à deux dans cet hôtel pour commencer, sans compter qu'Adel lui a aussi vendu le fait de se retrouver le soir après une longue journée, de pouvoir se détendre à deux. En tout cas, Roman dit ça en le regardant et en venant se mordiller la lèvre inférieure.

- Mais sinon, je courre aussi certains matins avant d'aller bosser, on pourra voir si on peut pas y aller ensemble.

Le russe trouvant ça un peu bête qu'ils aillent courir tous les deux chacun dans leur coin même si faire son footing avec quelqu'un d'autre serait aussi une grande première pour Roman.
(c) 2981 12289 0


Say that you want me every day. That you want me every way. That you need me. Got me trippin' super psycho love. Aim, pull the trigger. Feel the pain getting bigger. Go insane from the bitter feeling. Trippin' super psycho love.


Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Adel Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1148-adel-wayne-i-m-not- http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1149-adel-wayne-i-m-not-the-batman
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 HeFsfeJ
LIEU ORIGINEL : Nul part.
D'OÙ VIENS-TU ? : Angleterre, cet univers.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : ichi ♥ (avatar)
AVENTURES : 189
DOLLARS : 645
DATE D'ARRIVEE : 22/10/2018
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Odin Thorson, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Draco Malfoy.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple. Même si l'homme avec qui il est ne semble pas s'en rendre compte.
AVEC : Roman Avilov, le seul et unique.
METIER : Chirurgien.
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ofzaedpdw31tcgac9o7_500
CAMP : Un petit camp de survivant dans un quartier de Brisbane.
LOCALISATION : Est.

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty11.06.19 0:14

i did it again

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Les choses se plaçaient bien et finalement ses inquiétudes n'avaient plus raisons d'être, Roman y répondait sans même qu'il lui pose de questions. Adel s'attendait juste à ce que si relation il devait y avoir, elle soit déjà arrivée. Il n'avait jamais été si heureux de sa vie de se tromper sur quelque chose. Quelque chose commençait entre eux et il aimait cette tournure, l'impression que quelque chose se débloquait enfin et qu'ils allaient pouvoir passer à quelque chose de sérieux qui lui manquait. Leur manquait ? Lui en tout cas, ça lui avait manqué. Il avait envie d'être avec Roman, à ses côtés, avec lui, tout le temps. Il lui avait plus ou moins dis il y a deux semaines dans la voiture de Roman, avant de filer à l'hôtel, c'était même plus ou moins à cause de ça que les choses avaient dérivées. Adel s'était emballé pour une fois, il s'était plus ou moins énervé, tout cela pour en arriver là.

Il était heureux, point. Il y avait pas d'autres mots. Il ne se cachait pas de le dire non plus, toujours dans cette idée que ces choses là devaient être dites, qu'on ne devait pas dire que le négatif mais aussi qu'il lui en fallait peu pour être heureux... Et aussi pour complimenter, d'une certaine façon, Roman, pensant que tout le monde avait besoin d'entendre des choses gentilles tous les jours pour être bien dans ses baskets. Le retour à une certaine réalité quand Roman parlait du déménagement, par contre, c'était un poil plus rude, parce qu'il pensait surtout à ce qu'il allait devoir dire à Richard pour rompre. J'ai trouvé quelqu'un d'autre ? Il ne voulait pas lui laisser l'opportunité de croire qu'il n'avait rien à se reprocher. Adel voulait rester tout blanc tout en sachant qu'il ne l'était pas. Et en même temps, il allait vivre chez Roman, Richard le connaissait bien et ils travaillaient ensemble donc... Si Adel passait voir Roman au midi ou passait le chercher pour manger un bout, ça allait forcément se voir. Parce qu'Adel ne se voyait pas attendre d'être loin des regards pour embrasser Roman. Parce que forcément il pensait à la fois où il devra aller le voir et qu'il ne se voyait pas passer une matinée loin de Roman et ne pas pouvoir l'embrasser en le retrouvant. Pas maintenant qu'il connaissait ce plaisir, ça, non.

On fera ça. C'est vrai que ça pourra décorer tes murs, on accrochera ceux que tu préfères.

Il en avait certains offerts par sa famille qu'il laisserait volontiers à Richard, par contre. Ou qu'il garderait mais pour les fracasser. Forcément il pensait à ça alors il pensait à la réaction de ses parents en rencontrant Roman. Ils avaient mal réagis en rencontrant Richard, déjà parce que c'était un homme mais en plus parce qu'ils avaient le même âge et que Richard aurait très facilement pu être un ami de son père. L'aspect qu'un ami puisse coucher avec leur fils les avait particulièrement dégoûté en plus de l'homosexualité assumée de leur fils. Il imaginait donc facilement que Roman gagnerait des points avec son âge et son métier, avec le salaire qu'il devait avoir et la réputation qui allait avec, mais qu'il perdrait des points d'entrée avec son genre et avec son look. Et bien évidemment, le fait que Roman venait des rues et n'avait, il le savait, pas de très grandes connaissances en histoire et en art voir même en histoire de l'art, ses parents étaient bourgeois et condescendants, ils chercheraient forcément la petite bête à ce niveau là pour redescendre Roman et il ne supportait pas ça d'avance. Où ils en étaient déjà ? Ah, oui. Le déménagement. Et les modalités comme la femme de ménage qui faisait les courses. Non, décidément, fort peu pour lui. Il aimait cuisiner et faire les courses lui donnaient des idées, des idées qu'il n'aurait pas en restant chez lui. Ca mais aussi d'autres achats qu'il pourrait faire sur le tas et auxquels il ne penserait pas avec une liste.

Roman parlait à nouveau de sa mère, c'était rare selon lui qu'il parle de ses parents. A croire qu'ils avaient vraiment ouverts une nouvelle porte dans leur relation et qu'il pouvait commencer à découvrir Roman tel qu'il était réellement sans le côté séducteur. Il adorait ça. Il ne connaissait toute fois pas la mère qui cuisinait toujours de trop, sa mère avait un cuisinier et il faisait toujours des plats raffinés où à la fin du repas, on avait encore faim. C'était ses souvenirs chez ses parents, il ne repartait jamais avec quelque chose dans les mains, ça ne se faisait pas. Donc il ne pouvait qu'essayer d'imaginer et hocher la tête.

Et bien j'ai hâte de voir ça.

Pour lui, cuisiner était relativement simple, il avait appris des livres, il avait appris des voyages dans divers pays, après tout, la cuisine était un art. Il avait beaucoup regardé le cuisiner de ses parents faire aussi, puis finalement cela revenait à de la chimie, plus ou moins. Cela restait des ingrédients à ajouter selon des doses et temps précis et ça, il savait faire. Il y avait aussi qu'il avait longtemps cru que pour son couple, il valait mieux qu'il sache cuisiner, Richard ne cuisinait jamais non plus et Adel n'aimait pas les plats emportés ou livrés et il n'avait jamais été jusqu'à acheter des plats tout préparés à mettre au micro-onde et ne comptait pas le faire un jour, donc, cuisiner était une obligation s'il voulait quelque chose de bon. Il pensait aux lasagnes parce qu'il avait appris à les faire il y a un moment et que c'était les plats qu'il préférait faire, ça lui rappelait souvent de bons souvenirs à la fac dans son petit appartement en colocation, ça lui rappelait ses voyages et des temps plus insouciants. Des temps qui lui manquaient, souvent. Qui te dit qu'il me faut que cinq ou dix minutes ? Il souriait, retenait même un petit rire. Plus de dix minutes ? Ainsi ? Il en était amusé et forcément le défi l'amusait par avance. De même que le fait que Roman ait vu où il voulait en venir et que leur complicité restait.

Roman se rendait-il compte qu'il passait de totalement seul à possiblement tout faire avec quelqu'un ? Il n'avait pas l'impression que Roman réalisait vraiment, en tout cas.

On ira à deux, donc. Puis si ça te dit, tu peux venir avec moi à la salle, ça défoule bien aussi.

Adel y était peut-être aussi pour compenser quelque chose, avec le recule, se défouler quelque part. C'est bête mais là où il allait à la salle plusieurs fois par semaine pour se défouler, il n'en n'avait pas spécialement eu besoin après ce qu'il s'était passé il y a deux semaines à l'hôtel.

Ils n'avaient toujours pas relâchés leur mains et il n'avait pas dans l'idée de le faire, surtout que l'autoroute était la même sur bien des kilomètres et qu'il n'y avait pas beaucoup de voitures autour d'eux, il pouvait donc rouler à la même vitesse sans se soucier du reste.

Et il roulait, jusqu'à finalement midi. Il ne ressentait pas l'obligation de s'arrêter pour une pause entre deux, il y avait tout ce qu'il fallait dans la voiture et espérait surtout rouler suffisamment pour arriver au plus vite à Sydney et au SPA pour pouvoir se retrouver pleinement. Donc si vite qu'il avait pu jusqu'à une aire d'autoroute abandonnée. Il avait prévu de quoi manger dans la glacière dans le coffre heureusement, de simples salades composées, il sortait juste la glacière avec les boissons et les tupperwares et finalement les couverts pour aller plutôt près d'un banc et tout poser. Vraiment abandonner, il n'y avait rien aux alentours. Il profitait aussi pour s'étirer et se dégourdir un peu les jambes, mine de rien, il ne restait pas souvent assis aussi longtemps et aurait presque cru avoir des fourmis dans les jambes.

CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR Ordinn. & chrysalis


nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Roman Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1145-roman-avilov-good-t http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1152-roman-avilov-push-me-and-i-will-end-you-in-a-pacific-way-or-not#6704
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ojjd7o6B7m1v0t5cvo4_540
LIEU ORIGINEL : Cette terre
D'OÙ VIENS-TU ? : Né en Russie, élevé en Australie
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Heaven ( avat)
AVENTURES : 251
DOLLARS : 883
DATE D'ARRIVEE : 17/12/2018
MULTIFACE : Steven & Loki & Jefferson & Ethan & Alekseï & Derek
STATUT RP : Fermé
STATUT CIVIL : Au fond de lui, bien enfoui dans son inconscient, il se sait être en couple. Il n'en a juste pas encore percuté
AVEC : Adel Wayne, l'unique
METIER : Avocat dans un grand cabinet
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 UETEmVb
CAMP : Dans un petit camp
LOCALISATION : Brisbane

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty19.06.19 16:49

Oops, i did it again.Roman a de la place chez lui et ne se prive pas de le faire savoir à Adel, juste au cas où, surtout qu'il est fier de pouvoir dire qu'il a son propre appartement déjà à son âge. Et en s'étant fait tout seul, c'est là dessus précisément que tout se joue. Le russe n'a jamais attendu qu'on lui donne quoi que ce soit, il a fait en sorte que ça arrive, il a bossé dur pour ça. Il ne renie pas non plus ses origines et n'a pas honte que ça se sache. Roman n'est pas du genre à beaucoup parler de ses parents mais, oui, il ne cache pas d'où il peut venir et avec Adel, il en parle relativement facilement. Même si c'est juste pour dire que sa mère fait trop à manger.  Pensant plus à ce qu'ils vont avoir à faire en rentrant qu'à tout le reste, bien qu'il soit curieux de savoir comment Adel va s'y prendre avec Richard et ce que ça va donner une fois le russe au boulot. À moins qu'Adel ne lui dise rien concernant Roman.

Mais oui, il est plus sur le fait de tout prévoir, de penser à ce qu'ils vont devoir faire. Il voulait Adel, il l'a. Sur le coup c'est tout ce qui importe. Ce qui explique aussi qu'il ne dit rien de plus concernant les tableaux et compagnie qu'Adel peut avoir. Déjà parce que l'art et lui ça fait un peu deux et puis si ça peut faire plaisir à Adel en même temps. Il voit pourtant se profiler autre chose à l'horizon, quelque chose à laquelle il ne veut pas penser, encore une fois, il voulait Adel, il l'a. Le reste n'a pas d'importance sur le moment.

Les choses se mettent en place en tout cas et oui, définitivement c'est le principal. Cela lui vient naturellement de suggérer qu'ils puissent aller faire un footing ensemble, ça serait quand même idiot qu'ils partent chacun de leur côté pour ça. Glissant simplement un "Pourquoi pas" en réponse à Adel quand il lui parle de la salle. C'est vrai que le russe fait un peu de musculation en plus de son footing mais pas en salle, tout comme ça lui arrive encore certains week-end de retrouver d'ancien partenaire de la fac, du temps où il jouait au rugby et qu'ils se font une petit partie. Et puis, l'air de rien, ses muscles sont aussi entretenus avec le sport en chambre qu'il peut faire.

Finalement la route défile et le temps passe, Roman ne relâchant la main d'Adel que pour se servir un café. Il l'a dit, il aurait bien dormi plus longtemps et avalé quelques café de plus. Même s'il conduit, ça n'aura pas empêché le russe de demander à Adel s'il en veut un lui aussi. Il n'est pas mécontent quand enfin ils s'arrêtent sur les coups de midi sur cette aire d'autoroute, un vrai désert de ce qu'il peut voir en premier.

Sortant de la voiture pour s'étirer tout en suivant les mouvements d'Adel des yeux, amusé par le fait qu'il ait pu penser à tout comme ça. S'étirant, se dérouillant les jambes, ce qui fait un bien fou n'est-ce pas, on pourrait croire qu'avec son métier, Roman a l'habitude de rester longtemps assis mais pas vraiment en fait. Et ce n'est pas du tout la même chose d'être dans un bureau quand il ne plaide pas, que d'être dans une voiture.

- Ça va, chaton ?

Se rapprochant d'Adel tout en lui parlant.

- Je peux conduire quand on repartira si tu veux.

Après tout, Roman n'est pas le seul à avoir peu dormi et s'il se fie à ce qu'Adel a pu lui dire, il a encore moins dormi que lui, donc. Mais surtout il termine d'attirer Adel contre lui pour l'embrasser avec bien plus de tendresse que Roman ne le pense. Toujours un peu surpris de constater à quel point il adore les lèvres d'Adel, à quel point il peut aimer l'embrasser. De constater aussi l'effet que ça peut lui procurer pour un simple baiser. C'est peut-être bien pour ça que Roman termine par glisser ses mains dans le dos d'Adel et les poser au creux de ses reins avec un petit côté possessif. Tout en cherchant à nouveau ses lèvres, lui voler un second baiser puis sans doute un troisième.
(c) 2981 12289 0


Say that you want me every day. That you want me every way. That you need me. Got me trippin' super psycho love. Aim, pull the trigger. Feel the pain getting bigger. Go insane from the bitter feeling. Trippin' super psycho love.


Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Adel Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1148-adel-wayne-i-m-not- http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1149-adel-wayne-i-m-not-the-batman
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 HeFsfeJ
LIEU ORIGINEL : Nul part.
D'OÙ VIENS-TU ? : Angleterre, cet univers.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : ichi ♥ (avatar)
AVENTURES : 189
DOLLARS : 645
DATE D'ARRIVEE : 22/10/2018
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Odin Thorson, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Draco Malfoy.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple. Même si l'homme avec qui il est ne semble pas s'en rendre compte.
AVEC : Roman Avilov, le seul et unique.
METIER : Chirurgien.
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ofzaedpdw31tcgac9o7_500
CAMP : Un petit camp de survivant dans un quartier de Brisbane.
LOCALISATION : Est.

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty19.06.19 23:10

i did it again

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Adel était souvent beaucoup trop gentil et résultat, il se faisait bouffer. Il ne voyait que rarement le coup venir. Pourtant avec Roman, il avait voulu se préserver, ne pas pousser trop loin ses fantasmes et pour éviter d'être blessé à la fin, voyant bien que Roman et les couples, ce n'était pas vraiment ça et en même temps, dans quelle bulle il vivait avec Richard ? Il allait devoir commencer à sérieusement réfléchir à ce qu'il lui dirait pour rompre avec lui et finalement vivre avec Roman. Tout allait vite entre Roman et lui mais il avait envie de dire "c'est pas trop tôt !". Il grillait quelque étapes, il est vrai, ils grillaient l'étape du début de relation, voir si la complicité était là, si ça pouvait aller. Ils en étaient directement à la case soyons en couple et vivons ensemble, c'était une grande avancée selon lui, une avancée rapide mais il ne se voyait pas s'en plaindre.

Il avait le temps de réfléchir à tout ça sur la route, ce qu'il devrait dire à Richard, hésitant à lui dévoiler qu'il avait trouvé un autre homme et qu'il irait chez lui, hésitant à lui dévoiler que cet autre homme était Roman ou alors tout simplement dire qu'il n'était plus heureux, plus satisfait, plus amoureux et qu'il valait mieux que tout s'arrête là. Il ne voulait pas que Richard gagne cette rupture, il ne voulait pas être le salaud de l'histoire. Il savait que pour ça, il pouvait demander à Roman, Roman lui trouverait forcément une solution mais pour l'instant, il voulait réfléchir seul à tout ça, voir s'il n'y avait pas la solution "cassons le moins de pots", ou plutôt : faisons le moins de mal possible, il voulait réagir en adulte : on ne s'aime plus, nos chemins se séparent et voilà. Mais ne serait-ce pas aussi montrer à Roman qu'Adel pouvait accepter de se faire tromper et ne rien dire ? Il verrait.

Ils arrivaient sur l'aire de repos et faces au vide complet, tant mieux en un sens, ils pourraient profiter pour être vraiment ensemble sans nuisance autour. Il allait chercher ce qu'il fallait dans le coffre et... à peine le temps de poser sur la table que Roman se montrait assez entreprenant et ce n'était pas pour lui déplaire, loin de là. Il posait ses mains sur les épaules de Roman, lui rendant ses baisers tendrement. Appréciant davantage la tendresse dans les baisers de Roman et la douceur - et possessivité - de ses mains. Il ne pouvait que lui rendre ses baisers et chercher plus de contact en se rapprochant de lui. Il n'avait pas répondu à sa question, un oubli ou perdu dans ses pensées, les deux à la fois. Il l'embrassait, point. Et il avait hoché la tête pour la conduite, pourquoi pas, Roman avait peut-être aussi envie de tester l'engin, aucune idée mais il ne trouvait pas ça improbable. L'envie de contrôler les choses aussi, sans doute. Et Adel qui pourrait se reposer, aussi. Même s'il ne se voyait pas dormir alors qu'il pouvait enfin avoir Roman pour lui tout seul. Adel lui rendait chaque baisers, en initiait quelque uns, tendres, avant de finalement se reculer pour l'entraîner à table. Bon d'accord, des baisers et aussi une étreinte, il l'avait serré dans ses bras, avait posé quelque secondes sa tête sur son épaule, c'était plus fort que lui, eh, il ne pouvait pas contrôler tout ça. Il le serrait contre lui en glissant ses mains dans son dos et le tenant tout contre lui, inspirant profondément. Puis après, enfin, il consentait à le laisser en liberté pour aller manger. Il sortait ce qu'il fallait, bouteilles d'eau fraîches, assiettes et couverts et les salades composées qu'il avait préparé lui-même pour le voyage. Au moins il saurait ce qu'il mangeait. Et c'était aussi sa manière de prendre soin de Roman, une de ses manière, lui faire à manger, quelque chose de fait maison, prendre son temps pour ça, pour lui faire plaisir, pour qu'il mange bien et non un plat tout fait ou un plat avec n'importe quoi dedans. Pour lui, les petites intentions passaient par là.

Il s'asseyait et laissait passer quelque minutes après s'être installé pour finalement rompre le silence, et...

Il me trompait.

Comment dire ça autrement ? Il ne voyait pas. Le sujet était tout sauf évident. Il aurait pu l'aborder au calme là-bas mais finalement, c'était ici. Ca l'avait blessé, vraiment blessé mais en même temps il culpabilisait et ne se sentait pas entièrement légitime à se plaindre. Il avait trompé Richard avec Roman, mais il était amoureux de Roman et comptait bien rompre avec Richard, il ne voulait pas faire traîner les choses encore plus longtemps et n'était resté avec Richard, au final, que pour la maison. Il n'y avait pas eu de baisers ni d'étreintes ni rien depuis un long moment déjà.

Non, cela ne relève pas de mon imagination et cela faisait déjà un moment mais j'étais tellement aveuglé par mon travail, par le fait que "tout va bien dans le meilleur des mondes" et par toi que je n'ai pas vu tout de suite ce qu'il s'est passé. Je veux rompre, mais je veux faire le moins de dégâts possible. Mais je ne veux pas non plus qu'il gagne cette rupture et qu'on puisse le plaindre, pas après ça. Je sais que je l'ai trompé aussi mais c'est différent, c'est arrivé une fois et surtout, c'était avec toi. Et je vais le quitter. Mais je refuse qu'il gagne cette rupture. La fidélité c'est primordial, sinon autant rompre, pas vrai ? C'est bien pour ça que je comptais le quitter, c'était bien pour toi.

Il se rassurait comme il pouvait ; il avait couché avec Roman mais son histoire avec Richard était fini, pour lui, depuis leur allée dans cet hôtel, Roman et lui étaient ensemble, c'était clair maintenant et il avait été fidèle à Roman. Parce qu'il l'aimait, c'était si simple que ça. Il aimait Roman, ils s'aimaient depuis un bon moment et ça n'avait explosé que trop tard mais ils le savaient désormais et savaient ce qu'ils voulaient : être ensemble.

Il n'avait pourtant été un si mauvais compagnon, selon lui. Certes il était concentré sur Roman qui ne l'appelait pas et ne répondait pas à ses textos mais il restait attentionné, que ce soit les repas, la gestion de la maison ou le lit, il faisait de son mieux, mais si Richard ne parlait pas, que faire de plus ? Puis, il avait bien vu la bague, un anneau pour homme, il l'avait trouvé donc ça ne trompait pas. Richard aurait continué à vivre dans ce mensonge mais lui ne voulait pas vivre dans un mensonge. Il voulait rompre, il voulait trouver le meilleur moyen de le faire et de ne pas le laisser gagner quoi que ce soit. Et en même temps, eh, il n'avait pas envie de se restreindre, il comptait bien aller trouver Roman chaque midi pour l'emmener manger ou venir lui voler un baiser avant d'aller travailler. Leur cabinet n'était pas un moulin mais qu'importait aux heures du midi, non ? Puis s'il voulait venir voir Roman, qui pour l'en empêcher ?

Et, l'air de rien, il avait glissé la notion de la fidélité à Roman. La fidélité c'est important ; à quoi bon être en couple si c'est pour aller voir ailleurs ?

J'imagine que certains couples vivent bien quand l'autre va voir ailleurs mais ce n'est pas mon cas et ne le sera jamais. Être en couple c'est se réserver pour l'autre, sinon autant rester seul que vivre dans le mensonge.

Comment dire à Roman qu'il l'aimait et lui demandait d'être fidèle sans vouloir lui faire peur ? Parce qu'il y avait ça aussi, ne pas vouloir faire peur à Roman. Il le savait frileux sur le sujet donc autant ne pas merder si possible.

Si je t'en parle c'est parce que je sais quel genre d'avocat tu es, ce que tu dois faire et je sais que tu es bien plus imaginatif que moi pour ces choses là...

Ce n'était évidemment pas dis méchamment, bien au contraire. Adel respectait souvent ce qu'il était incapable de faire mais les autres oui. Il savait ce que Roman faisait, il en avait assez entendu parler par Richard ou leur entourage pour savoir. Et donc justement, il pensait que par conséquent, Roman saurait lui trouver une solution.

Mais bon, au final, c'est juste toi que je veux et je romprai avec lui et tant pis si je dois aussi rompre avec son entourage...

Culpabilité de demander quelque chose de pareil qu'une vengeance, Adel avait beau essayé, il n'était vraiment pas ce genre d'homme. La colère avait parlé pour lui et il n'était finalement plus sûr. L'image, ça importait beaucoup dans sa famille, l'image et la réputation, c'était important. Alors forcément si Richard disait qu'Adel l'avait trompé avec un autre, ça allait se savoir et Richard aurait la réputation du pauvre homme délaissé pour un autre et Adel le rôle du salaud et ça on ne pourrait plus rien y faire et tout le monde finirait par le savoir, ça commencerait dans l'entourage de Richard puis ça s'étendrait chez les bourges et rien qu'à un endroit comme le SPA où ils se rendaient ça pourrait se savoir aussi. Au tennis aussi, ça se saurait, aux endroits luxueux qu'ils côtoyaient et il n'était pas sûr de vouloir quitter ce monde là, surtout qu'il avait côtoyé ce monde toute sa vie. Il soupirait. Il fallait assumer, il le savait. Il aimait Roman et comprenait sans mots que c'était réciproque. Ils seraient ensemble alors au final, tant pis pour le reste, non ...? Hmpf. Sacré page à tourner...

CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR Ordinn. & chrysalis


nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Roman Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1145-roman-avilov-good-t http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1152-roman-avilov-push-me-and-i-will-end-you-in-a-pacific-way-or-not#6704
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ojjd7o6B7m1v0t5cvo4_540
LIEU ORIGINEL : Cette terre
D'OÙ VIENS-TU ? : Né en Russie, élevé en Australie
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Heaven ( avat)
AVENTURES : 251
DOLLARS : 883
DATE D'ARRIVEE : 17/12/2018
MULTIFACE : Steven & Loki & Jefferson & Ethan & Alekseï & Derek
STATUT RP : Fermé
STATUT CIVIL : Au fond de lui, bien enfoui dans son inconscient, il se sait être en couple. Il n'en a juste pas encore percuté
AVEC : Adel Wayne, l'unique
METIER : Avocat dans un grand cabinet
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 UETEmVb
CAMP : Dans un petit camp
LOCALISATION : Brisbane

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty20.06.19 13:49

Oops, i did it again. Enfin une pause et pouvoir se dégourdir les jambes et manger. Sans oublier de venir chercher Adel ainsi pour pouvoir l'embrasser et Roman compte bien en profiter. Que l'aire soit déserte ou qu'il y ait du monde, ça n'aurait rien changé du tout, ce n'est pas comme si le russe "sautait" sur Adel pour plus que des baisers. Il ne dit pas que l'idée ne le traverse pas vu qu'il n'y a personne mais Roman ne cherche rien de plus que des baisers. On pourrait croire aussi que le fait qu'il n'y ait personne le garde tranquille dans le sens possessif du terme mais non en fait. Pas du tout même.

Cherchant les lèvres d'Adel qui ne se fait pas prier et vient lui même chercher de nouveaux baisers. De quoi faire sourire Roman contre ses lèvres. Il a juste un peu plus de mal à cette étreinte et la manière dont Adel se comporte, pas du tout habitué à ce genre de gestes. Ne sachant pas trop comment y répondre si ce n'est en remontant une de ses mains dans son dos. Ce qui ne l'empêche pas de lui voler un dernier baiser quand Adel commence à se reculer. Se laissant entraîner jusqu'à la table de pique nique, se posant sur un des bancs, à côté d'Adel alors qu'il pourrait se mettre en face mais non, il se met à côté de lui.

Regardant ce qu'il a pu préparer et lui lâchant un "ça a l'air délicieux", parce que c'est le cas alors pourquoi ne pas le lui dire. Surtout que Roman n'oublie pas qu'Adel n'a pas répondu quelques minutes plus tôt, répondu à son "ça va". Peut-être est-ce juste de la fatigue ou peut-être pas, le russe a le chic pour jauger l'état des autres même si souvent il en a rien à foutre en fin de compte. Là, ce n'est pas vraiment le cas.

Wow. Cette bombe qu'Adel lâche d'un seul coup. Quoi ? Est-ce qu'il en est sûr ? Roman n'a pas le temps d'ouvrir la bouche pour le lui demander qu'Adel reprend la parole pour lui expliquer plus avant les choses. Cela explique donc qu'il n'ait pas répondu au comment il va, tout ça devait lui trotter en tête, occuper ses pensées. Surtout avec la route qu'ils viennent de faire, cela laisse le temps de songer à certaines choses. Roman aussi a pu réfléchir de son côté mais rien de ce genre, ça c'est clair. Cela a plus été du style qu'il va devoir parler d'Adel à ses parents rapidement vu que des fois ils viennent dîner chez lui ou que lui va chez eux. Il a pu se dire qu'il ne dirait rien mais sa mère aurait vite compris que quelqu'un d'autre vit avec son fils, rien que par la décoration puisqu'ils ont parlé de laisser Adel la refaire.

Donc oui, il écoute Adel sur le coup et wow, c'est vraiment le truc qui lui passe en tête. Si pour lui-même il a peu de notion de fidélité vu que de toute manière il n'a jamais été avec personne, il la comprend malgré tout. Sans compter qu'il connaît Adel et que le russe voit bien que ça le fout dans un sale état tout ça. Et que Richard n'a aucun droit de lui faire du mal, ni qui que ce soit d'ailleurs, Adel est trop doux, trop gentil pour mériter une telle chose. Est-ce qu'il note qu'Adel insiste un peu sur cette notion de fidélité justement ? Oui mais sur le coup c'est le cadet de ses soucis. Il faut dire que Roman est plus occupé à écouter Adel mais surtout à réfléchir à comment il va faire payer Richard pour tout ça. Cela va mal finir pour le vieux, très mal finir. Tout comme il pourrait mal prendre le "quel genre d'avocat tu es" mais, eh, trop occupé à réfléchir on a dit et puis ce n'est pas comme si Roman faisait des choses illégales. Il est juste très doué pour trouver des failles dans le système pour faire libérer ses clients tout en restant dans le cadre de la loi justement.

- Oh crois moi il va te le payer.

Roman va le détruire, Richard peut dire adieu à sa réputation, sa carrière, son argent et tout le reste. Excessif ? Pas dans sa tête en tout cas, ça ne sera qu'un juste retour des choses. Et surtout, aucun retour en arrière possible, c'est trop tard, Adel ne lui fera pas entendre raison. C'est sorti d'une voix glaciale qui justement ne laisse rien présager de bon.

- Son entourage ? C'est vrai que jusqu'à maintenant ça ne t'a apporté que du bonheur. Rien que tes parents, je ne suis pas dupe, chaton, tu ne parles jamais d'eux et j'ai bien compris que c'est compliqué avec eux ! On ne vient peut-être pas du même monde toi et moi mais je côtoie le tien bien assez pour voir ce qu'il se passe et ne pas aimer du tout. Toutes ces personnes qui se croient au dessus de tout et meilleures que tout le monde alors qu'elles n'ont jamais eu à lever le petit doigt pour avoir tout ce qu'elles veulent ! Même Richard est ainsi, il se croit tout permis, la preuve !

Roman se tournant complètement vers Adel sachant très bien qu'il vient d'y aller un peu fort là. Finissant par avoir une jambe de chaque côté du banc.

- Tu n'as pas besoin d'eux, je peux comprendre que ça te fasse étrange mais regarde, tu as vu nos métiers, l'argent qu'on gagne déjà, celui qu'on va gagner. On peut tout se permettre, chaton et quand on le veut.

Et parce qu'il sait que le fond du souci n'est pas forcément là.

- Tu n'es pas comme eux. Tu mérites largement mieux qu'eux. Tu vaux largement mieux qu'eux.

Laissant le temps à Adel de bien intégrer ce qu'il vient de lui dire, de voir à quel point Roman est sérieux en disant ça, sincère aussi, il croit réellement à ce qu'il vient de lui dire. Lui laissant le temps aussi de venir dans ses bras ou il ne sait quoi si Adel en a envie ou besoin.

- Pour en revenir à Richard, tu sais avec qui ?

Oui, Roman a déjà des idées sur comment les choses vont se dérouler mais s'il peut avoir plus d'informations.
(c) 2981 12289 0


Say that you want me every day. That you want me every way. That you need me. Got me trippin' super psycho love. Aim, pull the trigger. Feel the pain getting bigger. Go insane from the bitter feeling. Trippin' super psycho love.


Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Adel Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1148-adel-wayne-i-m-not- http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1149-adel-wayne-i-m-not-the-batman
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 HeFsfeJ
LIEU ORIGINEL : Nul part.
D'OÙ VIENS-TU ? : Angleterre, cet univers.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : ichi ♥ (avatar)
AVENTURES : 189
DOLLARS : 645
DATE D'ARRIVEE : 22/10/2018
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Odin Thorson, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Draco Malfoy.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple. Même si l'homme avec qui il est ne semble pas s'en rendre compte.
AVEC : Roman Avilov, le seul et unique.
METIER : Chirurgien.
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ofzaedpdw31tcgac9o7_500
CAMP : Un petit camp de survivant dans un quartier de Brisbane.
LOCALISATION : Est.

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty20.06.19 22:35

i did it again

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Il pourrait ne pas répondre à ses baisers, au vue de ses pensées. Se dire qu'il ne voulait pas tromper Richard et lui laisser gagner cette rupture. Sauf qu'au final, dans son coeur, c'était à Roman qu'il était fidèle et il comptait le rester alors il l'embrassait, il répondait à ses baisers, en cherchait même d'autres, adorant le goût de ses lèvres, qu'importe si elles avaient le goût de café, il était tendre avec lui et Adel ne demandait pas mieux que cette tendresse dont Roman faisait preuve. Il cherchait plus d'affection encore en le prenant dans ses bras, c'était plus fort que lui. Adel avait besoin de beaucoup d'amour et d'affection et avait l'impression de ne jamais en recevoir suffisamment alors quand on lui tendait les bras à ce sujet, il fonçait. Il se rendait pourtant compte qu'il allait peut-être trop vite en besogne, il suffisait de voir la façon dont Roman hésitait à le prendre dans ses bras aussi, même s'il finissait par le faire. Adel voulait l'embrasser avant de partir mais Roman y avait pensé avant et il était d'autant plus sous le charme avec ce genre de petites intentions. Il adorait. Il adorait ces découvertes avec Roman et il se sentait bien, tellement bien... que c'en était bizarre mais il se sentait bien et c'était tout ce qui importait.

Ils s'asseyaient et il observait curieusement Roman se mettre à côté de lui, bon, soit, si tu veux. Adel n'avait pas pensé à regarder sous les bancs d'ailleurs, juste que la table avait l'air relativement propre, compte tenu d'où ils étaient et ce qu'ils auraient pu trouver et qu'heureusement qu'il avait pris plein de serviettes pour poser les couverts au cas où. C'était ça ou manger debout ou dans la voiture et hors de questions de manger dans la voiture ou mal à l'aise debout. Il souriait à la remarque de Roman, ce n'était pourtant que des salades composées mais bon, c'était frais, il faisait chaud, ça ne pouvait que leur faire du bien, même si c'était léger. Il valait parfois mieux quelque chose de léger surtout avec la route qu'ils avaient à faire. Il laissait Roman se servir.

Puis, finalement, il finissait par déballer ce qu'il avait en tête. Bavard, parfois trop, il s'étalait en paroles et se rendait finalement compte de ce qu'il disait à mesure qu'il le disait et que c'était ridicule une fois dis à voix haute et qu'il ne devrait pas dire ces choses là, que de toute façon ça n'importait plus vraiment et qu'il valait mieux voir tout ça avec Richard directement, juste rompre et finir tout ça le plus vite possible. Alors à sa façon il lui demandait de laisser tomber, il lui disait qu'au final ça n'importait pas, tant qu'il rompait et était avec lui, librement, ensemble, c'était le principal. Il observait juste Roman, une fois son monologue fini, pour jauger ses réactions, qu'il ne savait pas forcément comment interpréter, au début.

- Oh crois moi il va te le payer.

Adel déglutissait. Merde, qu'est-ce que j'ai encore été raconter...

C'est pas... c'est pas grave...

Il voulait des conseils mais une fois dis à voix haute il trouvait ça juste ridicule et ça n'aidait pas non plus quand il entendait la réaction de Roman. Il avait été débile de lui dire. Roman allait s'énerver pour rien et... Merde... La suite le rendait perplexe, parce que Roman était vraiment dur dans ses propos et pourtant il agrémentait ça de chaton et Adel voyait bien que Roman avait de bonnes intentions. Adel oscillait juste entre le trop plein qui lui donnait envie de chialer et juste se contenter d'encaisser et se taire, comme il le faisait toujours. C'était peut-être pour ça que Richard était parti, un manque de passion, jamais aucune dispute, jamais de réel désaccord, Adel consentait pour tout, disait amen à tout, partait dès que le ton pouvait monter ou alors jouait au roi du silence jusqu'à ce que tout se calme. Ils ne venaient pas du même monde, Roman avait bien raison là-dessus, sauf que justement, ce monde, il l'a toujours côtoyé, n'a jamais rien connu d'autre, même à l'université, il avait beau dire avoir un petit appartement, pour d'autres ça aurait été un palace, c'était juste que lui qui avait toujours connus villas, manoirs, maisons hors-norme, se retrouver dans un appartement était pour lui forcément étouffant, du moins, surtout avec des colocataires. Quant à parler de ses parents, il plissait le nez, détournait le regard. Il ne voulait pas parler d'eux, ni de son frère, le sujet était douloureux et à éviter, tout simplement. Ils ne méritaient pas qu'on parle d'eux ou alors peut-être ne méritait-il pas de parler d'eux, allez savoir, mais il préférait juste éviter le sujet. On ne s'entendait pas tous avec ses parents, voilà tout. Même s'il sentait que Roman se tournait vers lui, Adel préférait éviter de le regarder pour plutôt se servir un verre d'eau et boire une gorgée, la conversation devenait vraiment difficile et il culpabilisait encore plus d'avoir ouvert la bouche. Sûrement le karma, s'il existait. Ah. Roman voulait-il le faire pleurer ? Parce qu'à entendre ça, il avait les larmes aux yeux. On était rarement aussi gentil dans ses mots envers lui. Il ne manquait de rien, n'avait sûrement pas de quoi se plaindre, il avait un toit sur la tête, avait reçu une bonne éducation, avait un beau métier mais... Il manquait d'amour, cruellement et ça, ça ne s'achetait pas et ce n'était ni l'argent ni l'éducation ni rien qui changerait ça. Donc forcément ça lui faisait bizarre d'entendre ces choses si gentilles et ça lui donnait envie de pleurer. Il avait les larmes aux yeux et se les essuyait. Roman allait vite découvrir le côté trop émotif d'Adel, il aurait aimé lui cacher ça encore quelque temps mais c'était fichu. Il regardait Roman et voyait qu'il était sincère, il avait en tout cas cette impression et il rompait forcément la distance entre eux pour venir s'engouffrer dans ses bras, venir contre lui, ce serait un poil inconfortable comme position mais c'était mieux que rien. Il venait contre lui, point. Un "je t'aime" au bord des lèvres, qu'il retenait comme il pouvait pour ne pas effrayer Roman et ne pas être encore plus le gars désespéré qu'il semblait être déjà là. Il inspirait son odeur profondément, pour se calmer. C'était nouveau aussi ce surnom et il aimait beaucoup. Il ne savait pas d'où ça venait mais c'était agréable, comme surnom. Ah. La question de Roman. Hmpf. Il déposait un baiser dans son cou et finissait par répondre ;

Aucune idée... à part que c'est une femme. Je l'ai su à l'odeur sur ses vêtements et, c'est cliché mais au rouge à lèvres sur ses vêtements. J'ai surpris un de ses texto aussi l'autre jour alors... Voilà.

Ce n'était pas voulu, en plus, Adel n'était pas un fouineur qui s'immisçait de force dans la vie des gens, il avait juste confondu leur portables, des iPhone ça se ressemble quand il n'y a pas la coque pour indiquer lequel est à qui donc il avait confondu le portable avec le sien et était tombé sur le message sur l'interface et voilà. Le rouge à lèvres, c'était cliché, il se demandait limite si ce n'était pas Richard qui voulait lui envoyer un signe quelconque pour le faire réagir, il fallait quand même être idiot pour ne pas le voir alors qu'il faisait les machines lui-même. Puis, le fait que ce soit une femme n'était pas si surprenant, Adel était le premier homme qu'il côtoyait, un coup de foudre qu'il disait avoir eu et ils avaient entretenus ça jusqu'à se mettre ensemble. Peut-être que ce n'était pour lui qu'une passade, un truc comme ça mais que les femmes lui manquaient, il n'en savait rien. C'était dur pour le moral, plus encore pour la confiance en soi, déjà qu'il en manquait cruellement, de confiance en soi, ça n'aidait pas vraiment. Forcément, ça le poussait à tout remettre en question et en cause, surtout sur lui, ses capacités en temps qu'homme et compagnon, faisait-il un si mauvais compagnon que ça ? Visiblement.

Il se tenait à Roman sans forcément s'en rendre compte, pour lui, il l'enlaçait juste mais il se tenait pourtant bien à lui. Il avait vraiment besoin de Roman dans sa vie, il le savait déjà mais réalisait maintenant à quel point il en avait besoin. Il ne voyait pas le danger, le possible danger, dans les révélations de Roman, après tout, Roman était entrain de le faire rompre avec son compagnon de "longue" date et il était entrain de le détacher du monde auquel il appartenait, il se déracinait complètement pour aller vivre chez Roman et au final, être seul. Mais il ne voyait pas, ça. Il voyait juste qu'au final, à sa façon, Roman voulait le protéger et qu'il pouvait se sentir en sécurité avec lui. Que Roman le connaissait bien, qu'ils avaient énormément parlés et que Roman était toujours là, que Roman allait l'emmener chez lui pour qu'ils vivent ensemble, comme n'importe quel couple et il en était touché, très touché. Il voyait que Roman prenait soin de lui et allait continuer à prendre soin de lui alors il avait forcément envie de lui rendre la pareille.

Tu as raison... Je pensais que cet entourage me convenait et m'apportait quelque chose, j'ai juste toujours voulu trouver ma place et j'ai toujours connu ce monde là alors j'ai cru lui appartenir mais... Mais au final c'est avec toi que je me sens à ma place... Je me sens tellement bien avec toi, je suis tellement heureux avec toi que ça me fait peur... Je ne suis pas quelqu'un de très courageux, tu sais... J'évite de sortir du rang, j'évite beaucoup de déconvenues et pourtant depuis que je te connais j'ai l'impression de vivre enfin...

C'était ça, l'amour tel qu'il le lisait dans les livres. Et il s'emballait sûrement, après tout ils ne s'étaient côtoyés physiquement qu'il y a deux semaines, une journée et soirée puis plus rien jusqu'à ce matin. Mais quand on sait, on sait, pas vrai ? Et il avait l'impression de le savoir, justement. Il n'avait pas l'impression de se jeter au cou du premier prêt à l'aimer un tout petit peu, non, juste l'impression de savoir où il va, avec qui et qu'enfin il peut se sentir bien. Il s'était reculé pour regarder Roman et il profitait désormais de s'approcher et lui voler un baiser.

CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR Ordinn. & chrysalis



nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Roman Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1145-roman-avilov-good-t http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1152-roman-avilov-push-me-and-i-will-end-you-in-a-pacific-way-or-not#6704
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ojjd7o6B7m1v0t5cvo4_540
LIEU ORIGINEL : Cette terre
D'OÙ VIENS-TU ? : Né en Russie, élevé en Australie
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Heaven ( avat)
AVENTURES : 251
DOLLARS : 883
DATE D'ARRIVEE : 17/12/2018
MULTIFACE : Steven & Loki & Jefferson & Ethan & Alekseï & Derek
STATUT RP : Fermé
STATUT CIVIL : Au fond de lui, bien enfoui dans son inconscient, il se sait être en couple. Il n'en a juste pas encore percuté
AVEC : Adel Wayne, l'unique
METIER : Avocat dans un grand cabinet
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 UETEmVb
CAMP : Dans un petit camp
LOCALISATION : Brisbane

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty21.06.19 15:41

Oops, i did it again. Roman ne risquait pas de s'attendre à une telle annonce, forcément, il savait que leur relation était déjà terminée mais qu'Adel ne voulait pas ouvrir les yeux mais...il n'aurait jamais pensé que Richard pouvait être ce style de mec à tromper l'autre. Pourtant, en principe, c'est le genre de choses dont le russe se fout totalement. Tu t'es fait tromper, assumes et viens pas pleurer. Il sait qu'il y a plusieurs raisons qui peuvent mener à ça, le manque d'amour entre les personnes, une histoire finie mais on reste avec l'autre par confort, et aussi que l'autre n'est pas un si bon compagnon que ça. Sauf que Roman ne voit pas pourquoi Richard trouverait qu'Adel n'assure pas, ils les a assez vu fonctionner pour savoir qu'Adel était aux petits soins pour Richard. Peut-être trop, après tout, le russe a parlé de son côté fée du logis quand ils ont repris contact il y a deux semaines. Et puis...certes ils n'ont passés qu'une après-midi et nuit ensemble mais bordel, Roman n'a jamais autant pris son pied qu'avec Adel. Il le pense toujours qu'Adel a été le meilleur coup de sa vie et vu le nombre de mecs qu'il a connu, cela veut tout dire pour lui. Donc pour lui, ce n'est pas cette possibilité là ou alors comme il n'a jamais été en couple, son avis est totalement biaisé. Il ne reste que le fait de rester avec l'autre par confort et là, il est sûr d'avoir raison, que c'est ce que Richard fait, se servir d'Adel comme d'une bonniche et vouloir le garder pour cette raison là. Quitte à le demander en mariage pour s'assurer de le garder et qu'il ne dise jamais rien.

"C'est pas... c'est pas grave..."
- Bien sûr que si.

Il n'est pas aveugle et voit bien que ça perturbe Adel bien plus qu'il ne veut le dire, ça s'entend aussi à ce qu'il peut dire. Qu'Adel n'aime plus le vieux, ne veut pas dire qu'il va être détaché avec ce genre de choses. Et plus largement, le russe l'a déjà pensé mais on ne fait pas de mal à Adel, point final.

Roman aurait pu repartir sur ce qu'il a déjà pu dire à Adel, tout ce qu'il lui a opposé il y a quinze jours dans sa voiture quand il a voulu lui ouvrir les yeux sur cette relation. Il pourrait lui sortir un genre de "tu vois, je te l'avais bien dit" parce qu'ils sont en plein dedans l'air de rien. Sauf que ça serait vraiment cruel de le faire, que sans doute Adel a dû y penser plusieurs fois et que dans les faits, ça n'avancerait à rien du tout de rabâcher les choses. Cela servirait encore moins à quelque chose alors que le russe peut finalement en rajouter, lui montrer les faits autrement. Surtout lui montrer d'une manière détournée que Richard profite de lui et qu'Adel n'a rien vu du tout. Il sait aussi qu'il y est allé un peu trop fort en parlant de ses parents mais, eh, c'est un bon exemple l'air de rien pour le "ce monde ne t'a rien apporté de bon". Bon d'accord, Adel a de l'éducation et compagnie mais ce n'est pas ça qui fait qui il est et ce n'est surtout pas ça qui fait que Roman a pu craquer pour lui. Donc oui, il se tourne vers lui et adoucit ses propos consciemment tout en étant on ne peut plus sincère avec Adel en lui disant qu'il mérite et vaut mieux que tout ça.

Le voir les larmes aux yeux et se dire "merde", Roman n'aime pas voir Adel ainsi pour autant il ne risque pas de s'en vouloir alors qu'il ne fait que dire ce qu'il pense tout du long. S'attendant plus ou moins à se retrouver avec Adel dans ses bras, ce qui ne manque pas de se produire. Et avec force. Limite si Adel ne pourrait pas le faire partir en arrière avec la manière dont il se jette sur le russe pour ensuite le tenir d'une manière assez désespérée quand on y regarde bien. Même si Roman est peut-être un poil maladroit, ça ne l'empêche pas de refermer ses bras autour d'Adel et de le garder contre lui, le nez dans son cou. Pour doucement lui frotter le dos de haut en bas, comme un "je suis là, tout ira bien" et adorant le fait qu'Adel semble se reposer sur lui.

Ah. Une femme. Richard se fout vraiment de la gueule du monde ou quoi ? Roman n'a pas pu louper qu'il a été marié et compagnie n'est-ce pas mais de là à retourner voir une femme ?!

- Cliché ou non, il n'avait pas à te faire ça.

Repensant légèrement à son échange avec Jace sur la partie "protéger l'autre", chose que Roman met déjà en oeuvre. C'est sa manière de protéger Adel, de prendre soin de lui en lui disant les choses et puis si pour le protéger -et le garder pour lui seul-, Roman doit l'éloigner de son monde, il ne va pas s'en priver. Roman lui a aussi promis de ne jamais profiter de lui et s'il le fait quand même un peu, c'est pour le bien d'Adel, pour qu'il soit heureux. Donc, oui, il ne regrette pas ses paroles et garde son chaton dans ses bras, lui frottant doucement le dos tout en assemblant ses idées pour que Richard paye et cher ce qu'il a pu faire. Définitivement, Adel avait bien besoin que Roman lui ouvre les yeux, qu'il prenne les choses en main et qu'ils se trouvent enfin.

Il bug un peu à ce qu'il entend ensuite, la partie être sa place tout ça mais en même temps, Roman a eu quinze jours pour se faire à l'idée que possiblement Adel l'aime. C'est juste très bizarre pour lui, très très bizarre avec un côté réconfortant malgré tout. Ce qui termine par le faire sourire, ayant laissé Adel se reculer pour le laisser venir chercher un baiser auquel le russe répond. Glissant une main dans sa nuque.

- J'ai vu que tu n'aimes pas les conflits et tout ce qui peut aller avec. J'ai vu à quel point tu peux être sensible pour tellement de choses. Mais je sais surtout que ça fait partie de ton charme, de ce que j'aime chez toi. N'en doute jamais, ne laisse personne te dire le contraire. Moi, je vois qui tu es vraiment, chaton.

Dans la voiture, il se souvient lui avoir dit que Richard ne le voyait pas et il sait maintenant ce qu'il voulait vraiment dire par là, que lui voit Adel. Le voit vraiment. Si Roman s'est mis à lui caresser la nuque du bout des doigts, il en profite surtout pour rapprocher Adel et venir l'embrasser avant de sourire contre ses lèvres.

- Par contre pour quelqu'un qui n'aime pas sortir du rang, tu étais sacrément sexy l'autre jour quand tu m'as confronté dans ma voiture. Très, très sexy même.


Est-ce que Roman en profite pour lui mordiller la lèvre inférieure ? Oui. Mais, eh, il ne serait pas lui-même s'il ne finissait pas par faire une allusion sexuelle d'une manière ou d'une autre.
(c) 2981 12289 0


Say that you want me every day. That you want me every way. That you need me. Got me trippin' super psycho love. Aim, pull the trigger. Feel the pain getting bigger. Go insane from the bitter feeling. Trippin' super psycho love.


Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Adel Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1148-adel-wayne-i-m-not- http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1149-adel-wayne-i-m-not-the-batman
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 HeFsfeJ
LIEU ORIGINEL : Nul part.
D'OÙ VIENS-TU ? : Angleterre, cet univers.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : ichi ♥ (avatar)
AVENTURES : 189
DOLLARS : 645
DATE D'ARRIVEE : 22/10/2018
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Odin Thorson, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Draco Malfoy.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple. Même si l'homme avec qui il est ne semble pas s'en rendre compte.
AVEC : Roman Avilov, le seul et unique.
METIER : Chirurgien.
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ofzaedpdw31tcgac9o7_500
CAMP : Un petit camp de survivant dans un quartier de Brisbane.
LOCALISATION : Est.

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty23.06.19 0:14

i did it again

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Il n'aimait pas admettre cet échec de leur relation, avec Richard. Parce que c'était un échec, forcément. Adel se demandait s'il avait merdé quelque part pour en arriver à ce que son compagnon le trompe, s'il n'avait pas été suffisamment attentif, s'il avait manqué quelque chose d'évident. Il ne voyait pas quoi, sinon peut-être qu'il avait du passer trop de temps à penser à Roman. A attendre des nouvelles qui ne venaient pas. Quelque chose, un sms, un mail, un appel, n'importe quoi mais des nouvelles et rien. Il se demandait si finalement sa relation n'était pas déjà terminée à cette époque. Ou si elle n'avait pas été terminée à partir du moment où il avait rencontré Roman. Puisque les deux s'étaient tournés autour, qu'il l'avait laissé faire, il n'avait repoussé Roman que la fois où il avait fait un réel pas concret vers lui pour l'embrasser mais il avait tenté déjà bien avant et Adel l'avait laissé faire. La main sur sa cuisse, les lèvres qui se rapprochaient, Adel qui ne reculait pas ; il l'avait laissé faire. Et devant tout le monde ce soir là, même s'ils avaient été dans leur bulle. Il savait juste que Richard n'avait jamais rien vu mais les autres, si. Il y avait toujours eu quelque chose entre eux, ils devaient l'assumer et le faisaient enfin. Richard et lui, c'était terminé depuis longtemps, ils n'avaient que trop retardés cet instant et le voici. Ca lui coûtait de se dire que Roman avait raison sur ça aussi. Il ne se disait pas que peut-être l'opinion de Roman l'influençait. Parce qu'il y avait pourtant de ça aussi, Roman l'influençait.

Roman cherchait à le protéger, il le voyait et il appréciait ce côté. C'était nouveau et c'était aussi émouvant, on ne s'était jamais montré protecteur avec lui. Son frère l'avait été envers lui, protecteur, jusqu'à apprendre qu'il aimait les hommes, mais ce n'était pas pareil. Roman était doux et protecteur, un peu dur dans certains propos mais il savait que c'était pour son bien. Peut-être qu'un jour, Adel lui parlerait de sa famille mais il n'avait pas grand chose à dire, c'était atrocement classique ce qu'il se passait, c'était juste l'homophobie comme il y en a partout et qu'il y a beaucoup dans ce monde-là. Ils étaient nombreux, les homo, pourtant, mais ils se cachaient. Lui avait juste pris la "mauvaise" décision en ne souhaitant pas se cacher.

Il finissait fourré dans les bras de Roman, il n'y aurait pas cru. Il pensait qu'ils mangeraient tranquillement avant de reprendre la route, pas qu'ils finiraient l'un contre l'autre avec Adel qui déballe ça de son histoire. Il profitait néanmoins de l'instant et des caresses de Roman dans son dos, c'était très agréable, ça faisait un bien fou, même. Être câliné, vraiment. Comment ne pouvait-il pas tombé amoureux ? Maintenant qu'il avait ouvert les yeux, maintenant qu'il avait goûté à ce bonheur ? Roman qui en rajoutait un peu plus en se montrant si protecteur, sécuritaire, affectueux, comment aurait-il pu faire autrement ?

Ah ? Cela faisait parti de son charme ? Visiblement, Roman appréciait ça chez lui, ce côté un peu trop sensible. C'est clair que ça contrastait avec Roman, Roman avait les épaules larges, il ne se laissait pas abattre facilement. Forcément, Adel admirait ça mais il ne ferait jamais parti de ces hommes là. Il était trop sensible, trop fragile, la vie lui avait pourtant forgé une carapace solide, il pouvait encaisser mais pas comme Roman. Il laissait Roman faire quand celui-ci l'entraînait contre lui, lui rendant tendrement son baiser, appréciant surtout les caresses qui auraient facilement pu l'endormir s'ils n'étaient pas assis en plein soleil sur un banc inconfortable au possible.

Il rougissait à ce qu'il disait ensuite, sur la mention de la fois où il l'avait confronté. Honnêtement, cela ne lui ressemblait pas de réagir comme ça, c'était la première fois qu'il réagissait ainsi mais il avait eu l'impression d'avoir été poussé à bout, ne pas avoir le choix, Roman ne lui avait pas laissé le choix. Il aurait plutôt cru que Roman n'aurait pas aimé être confronté, qu'on lui tienne tête et pourtant, apparemment, il avait apprécié. Sexy, hein ? Bien, mais ce ne serait malheureusement pas demain la veille qu'il recommencerait. Il était du genre à se laisser écraser plutôt que s'imposer et ça, on ne le referait sûrement pas. Ceci dit, l'avoir confronté avait amené à ce qu'ils s'embrassent puis qu'ils aillent à l'hôtel et aient enfin leur première fois. Il souriait contre ses lèvres, contre ses dents, déposant un baiser comme il pouvait sur sa lèvre supérieur.

Sexy, hein... Mais toi, tu l'es tout le temps.

Il l'embrassait une nouvelle fois.

Et si on se dépêchait de manger, qu'on reprenne vite la route pour arriver à Sydney, hm ..? J'ai tellement envie de te retrouver, totalement.

Bien des idées lui traversaient l'esprit juste à repenser à ce qu'il s'était passé il y a deux semaines mais il n'était pas du genre expressif, ce n'était pas des choses qu'il pouvait exprimer, qu'il savait exprimer, il n'y connaissait rien. Adel était juste quelqu'un qui aimait complimenter les autres, qui pensait que ça pouvait égayer leur journée un petit compliment par ci, un autre par là. Alors il n'hésitait pas à en donner à Roman. Tu es sexy, mais tout le temps. J'ai envie de toi, envie de te retrouver. Mais techniquement il l'avait surtout vraiment trouvé, là. Alors il précisait le totalement. Il l'avait trouvé. Il l'avait pour lui, enfin. Sa main glissant sur sa joue, la lui caressant puis venant déposer un tendre baiser contre ses lèvres, se reculant finalement parce que plus vite ils auraient mangés et plus vite ils pourraient repartir en voiture et passer à autre chose. Il voulait arriver tôt et ils en étaient qu'à la moitié du trajet, plus ou moins. Il avait conduit vite et il n'y avait pas eu grand monde sur la route donc ils devraient avoir gagné une heure, une heure et demi, il espérait. Honnêtement, il ne se faisait pas d'illusion, quitter la chambre allait être très compliqué. Sûrement qu'il se calquait sur leur première fois où ils n'avaient pas mis un pied hors de la chambre de l'hôtel, les choses seraient sûrement différentes, là, surtout qu'il y avait beaucoup d'activité. Ses pensées dérivaient forcément sur un bain de nuit, à la piscine de l'hôtel. L'une des piscine de l'hôtel. Forcément, ses pensées étaient tout sauf saines alors qu'il essayait d'imaginer ce que cela pouvait faire d'essayer ça dans l'eau, mais il n'imaginait rien de très glorieux.

CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR Ordinn. & chrysalis


nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Roman Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1145-roman-avilov-good-t http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1152-roman-avilov-push-me-and-i-will-end-you-in-a-pacific-way-or-not#6704
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ojjd7o6B7m1v0t5cvo4_540
LIEU ORIGINEL : Cette terre
D'OÙ VIENS-TU ? : Né en Russie, élevé en Australie
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Heaven ( avat)
AVENTURES : 251
DOLLARS : 883
DATE D'ARRIVEE : 17/12/2018
MULTIFACE : Steven & Loki & Jefferson & Ethan & Alekseï & Derek
STATUT RP : Fermé
STATUT CIVIL : Au fond de lui, bien enfoui dans son inconscient, il se sait être en couple. Il n'en a juste pas encore percuté
AVEC : Adel Wayne, l'unique
METIER : Avocat dans un grand cabinet
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 UETEmVb
CAMP : Dans un petit camp
LOCALISATION : Brisbane

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty23.06.19 23:21

Oops, i did it again. Roman a déjà une bonne idée sur comment s'y prendre avec Richard, la conversation peut bien tourner, il n'oublie pas. Comment oublier d'ailleurs quand finalement Adel lui précise que c'est avec une femme que le vieux l'a trompé. Oui, il va lui payer. Roman va faire en sorte que tout le monde sache qu'il ne vaut pas grand chose le Richard. Il va faire en sorte de pourrir sa réputation et compagnie.

Donc, oui, il en a une bonne idée mais ce qui prend le dessus finalement c'est son besoin de protéger Adel et de le rassurer également. Même si pour ça le russe doit le câliner alors qu'il ne sait pas vraiment y faire, surtout que là ce n'est pas comme il y a deux semaines, ils ne sont pas dans un lit après l'acte. Donc peut-être est-il maladroit alors qu'il serre Adel dans ses bras pour le rassurer en plus de ses paroles et qu'il essaye de le câliner. D'autant plus que jusqu'à maintenant, Roman ne s'est jamais soucié de quelqu'un d'autre que sa propre personne. Non, ses parents, ça ne compte pas. Avec Adel, c'est différent, tout est différent sans qu'il ne comprenne pourquoi ça l'est, il en est pas encore là en effet.

Le rassurer passant par dire à Adel qu'il a bien vu qu'il évite les conflits ou qu'il est super sensible mais que ce n'est pas grave. Mieux encore, lui dire que ça fait partie de ce que Roman peut aimer chez lui. Ce qui est on ne peut plus vrai, bon d'accord le voir les larmes aux yeux il s'en passerait mais oui il aime cette sensibilité. Tout comme, plus largement, il n'aime pas qu'on lui tienne tête. Un mec avec un caractère trop similaire au sien ? Merci mais non merci quoi. Roman sait que des fois, il est très dur, trop dur dans son comportement et manières de faire. C'est aussi ce côté vulnérable d'Adel qui pousse le russe à vouloir le protéger et faire attention à lui, à ce qu'il soit bien et heureux.

Roman pense qu'il n'aime pas qu'on lui tienne tête, pour lui dire moins de deux minutes après qu'il a aimé quand Adel l'a fait la dernière fois. Mais les circonstances étaient spéciales, il a trouvé Adel encore plus désirable et surtout ça les a mené à enfin se trouver et finir au lit. Et puis, zut, le russe a été trop sage aujourd'hui et jusqu'à maintenant, il fallait bien que ça dévie un peu.

- Flatteur.

Mais en même temps, Roman aime entendre ça et ne le cache pas. La suite pourrait presque lui faire avoir une moue, ils pourraient pourtant profiter de cette aire d'autoroute déserte pour faire plus que manger. Le russe ne compte pas cacher à quoi il pourrait penser alors qu'il lui répond dans un soupir presque théâtral.

- J'en ai envie aussi mais je suppose qu'en effet, je peux attendre encore quelques heures.

Ce n'est pas qu'il s'incline devant Adel, c'est qu'il prend en compte le fait que oui, possiblement ce n'est pas le meilleur endroit qui soit. Ni le plus confortable. Que, oui, possiblement quelqu'un pourrait finir par arriver. Prenant aussi en compte le fait que par moment, Adel a des airs de princesse pas capricieuse mais pas loin ou du moins précieuse. Pas dans le bon sens du terme le précieuse.

Roman lui rendant son baiser, le retenant quelques secondes de plus pour déposer un autre contre ses lèvres. Avant de laisser Adel se reculer.

- Tu ne perds rien à attendre.

Oh que oui, c'est une promesse. Pas dit qu'ils quittent la chambre avant un petit moment. Bon, manger ils ont dit. Roman se remettant dans le bon sens sur le banc au lieu d'être une jambe de chaque côté. Et puis c'est vrai que l'air de rien, il a faim. Sans parler qu'il est donc pressé d'arriver, même s'il y a leur fatigue à prendre en compte. Pas dit qu'ils remettent ça autant de fois qu'il y a quinze jours en aussi peu de temps. Le russe verra bien comment ça va se passer. Ce n'est que là, que finalement Roman se sert réellement avant de laisser Adel faire de même.

- Bon appétit, chaton.

Se servant également un verre d'eau, songeant qu'il va devoir se lever si après manger, il veut prendre le temps de boire un autre café.
(c) 2981 12289 0


Say that you want me every day. That you want me every way. That you need me. Got me trippin' super psycho love. Aim, pull the trigger. Feel the pain getting bigger. Go insane from the bitter feeling. Trippin' super psycho love.


Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Adel Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1148-adel-wayne-i-m-not- http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1149-adel-wayne-i-m-not-the-batman
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 HeFsfeJ
LIEU ORIGINEL : Nul part.
D'OÙ VIENS-TU ? : Angleterre, cet univers.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : ichi ♥ (avatar)
AVENTURES : 189
DOLLARS : 645
DATE D'ARRIVEE : 22/10/2018
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Odin Thorson, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Draco Malfoy.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple. Même si l'homme avec qui il est ne semble pas s'en rendre compte.
AVEC : Roman Avilov, le seul et unique.
METIER : Chirurgien.
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ofzaedpdw31tcgac9o7_500
CAMP : Un petit camp de survivant dans un quartier de Brisbane.
LOCALISATION : Est.

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty30.06.19 17:11

i did it again

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Il n'aurait jamais cru trouver en Roman ce genre de compagnon protecteur mais ça lui allait parfaitement. Adel savait qu'il était parfois trop gentil et se faisait bouffer. Sauf que ça, il s'en rendait toujours compte quand il était trop tard et qu'il ne pouvait rien faire. Et ne voyait pas quoi faire. La preuve là avec Richard où il s'en rendait compte trop tard, que c'était un fait établi et qu'il ne voyait pas comment revenir dessus.

Il trouvait pourtant en Roman, un homme tendre et protecteur, ce qu'il avait pourtant longtemps recherché chez un homme sans vraiment trouver. Richard était tendre mais absolument pas protecteur, c'était plus du chacun pour soi, à moins qu'il n'y ait de l'argent à se faire ou un intérêt qui éveillait sa curiosité. C'était à croire qu'il était sous ses yeux depuis tout ce temps mais qu'il avait nié l'évidence, Roman était l'homme qu'il lui fallait mais il préférait renoncer à ça pour d'obscures raisons, il s'en voulait pour ça, aujourd'hui, surtout quand il se rendait compte de qui était vraiment Roman.

Il ne pouvait pas ne pas s'attacher à lui, chercher le contact, il ne pouvait pas ne pas chercher ses bras, s'y réfugier. S'il sentait Roman hésiter, il le sentait aussi refermer ses bras autour de lui, alors Adel savourait l'instant, inspirait profondément son odeur, adorant ce qu'il pouvait sentir, son parfum, sa peau. Il tombait amoureux ou alors il l'était déjà, qu'importait, les faits étaient là, il l'aimait. Et il ne passerait pas plus de temps à le nier de la sorte. Il y avait cette inquiétude malgré tout, que ce ne soit pas réciproque, que Roman se dise aussi que si Richard trompait Adel, c'était qu'il n'était pas un très bon compagnon, pour toutes les raisons possibles, que ce soit au lit ou alors qu'il était juste ennuyeux ou qu'importait les raisons, il y en avait beaucoup. Mais Roman disait le connaître alors il n'y avait pas de quoi s'inquiéter si c'était vrai, Roman saurait et verrait que c'était faux, que ce n'était pas pour ça. Ou alors si c'était vraiment ça... Hmpf.

Il essayait aussi de charmer Roman, bien que ce ne soit pas sa spécialité que la séduction, bien au contraire. Mais visiblement sa réponse semblait plaire à Roman donc le principal était là.

Roman s'attendait-il à ce qu'ils tentent quelque chose ici ? C'était l'impression qu'il avait sans comprendre pourquoi Roman aurait cette envie, il n'y avait rien de confortable. Adel n'avait jamais eu les idées très large sur le sujet, n'avait jamais été très imaginatif et il aimait assez son confort alors il ne voyait pas ce qu'ils pourraient bien faire ici. Bon, il avait bien l'idée en tête de s'appuyer sur cette table pendant que Roman... hmpf, non. Pas confortable. Surtout comparé au lit qui les attendait, moelleux à l'extrême.

Roman semblait finalement bien le prendre, surtout qu'il déposait un nouveau baiser contre ses lèvres. Il avait l'impression que son coeur allait finir par sortir de sa poitrine, à force. Amoureux ? Oui, impossible de ne pas l'être. Il ressentait tout. Les picotements, les papillons, le coeur qui s'emballe...

J'en suis sûr...

Un murmure, son regard qui se perdait sur les lèvres de Roman, comme une envie de l'embrasser à nouveau mais il devait se restreindre, il fallait manger. Il se servait finalement à manger et buvait une gorgée d'eau, bien content d'avoir pensé à tout ça avant qu'ils arrivent ici. Il ne savait pas où ils s'arrêteraient mais il avait prévu ça au cas où.

Bon appétit... mon poussin.

Il profitait donc pour manger dans le calme, le soleil cognait méchamment il semblerait mais ils seraient vite partis donc il ne se focalisait pas là-dessus. Il était perturbé par les surnoms que pouvaient donner Roman, ce chaton semblait sortir de nul part et il ne savait quoi dire en retour, sans lui faire peur. Surtout que le "chaton" semblait sortir tout seul. Mon poussin, c'était sorti pour rire, d'ailleurs il avait ri après l'avoir dit. Poussin.

Manger faisait du bien, reprendre des forces pour la route et pour supporter les heures qu'il leur restait. Faire une pause faisait du bien aussi, mine de rien conduire fatiguait et il était debout depuis tôt pour tout préparer. Et éviter Richard, aussi. Il terminait finalement et finissait son verre d'eau.

CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR Ordinn. & chrysalis


nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Roman Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1145-roman-avilov-good-t http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1152-roman-avilov-push-me-and-i-will-end-you-in-a-pacific-way-or-not#6704
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ojjd7o6B7m1v0t5cvo4_540
LIEU ORIGINEL : Cette terre
D'OÙ VIENS-TU ? : Né en Russie, élevé en Australie
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Heaven ( avat)
AVENTURES : 251
DOLLARS : 883
DATE D'ARRIVEE : 17/12/2018
MULTIFACE : Steven & Loki & Jefferson & Ethan & Alekseï & Derek
STATUT RP : Fermé
STATUT CIVIL : Au fond de lui, bien enfoui dans son inconscient, il se sait être en couple. Il n'en a juste pas encore percuté
AVEC : Adel Wayne, l'unique
METIER : Avocat dans un grand cabinet
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 UETEmVb
CAMP : Dans un petit camp
LOCALISATION : Brisbane

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty04.07.19 20:02

Oops, i did it again. Il sait comment est Adel, l'ayant déjà plus que souvent vu faire, que ça soit ses paroles, ses gestes ou ses micro-expressions. Quand Roman le veut, il sait être réellement attentif à toutes ces petites choses là, c'est aussi ce qui fait de lui un aussi bon avocat, pouvoir repérer les tics et autres d'une personne. En plus de ne pas hésiter à contourner la loi, même s'il ne la franchit jamais. Mais là, il n'est pas au tribunal et pourtant il a souvent vu faire Adel, assez pour qu'il n'ait pas à lui expliquer certaines choses. Comme il a pu le faire pour le coup d'éviter les conflits ou le fait qu'il soit hypersensible. Ou comme là pour le fait de faire plus que manger sur cette aire d'autoroute, le russe sait d'avance que ça ne plaira pas à Adel. Peut-être qu'il pourrait l'en convaincre, après tout, ça aussi il sait faire, jouer de ses charmes. Sauf que Roman est aussi dans le fait qu'Adel doit se sentir bien, heureux et tout ce qui va avec ce qui passe par être détendu mais aussi être dans un endroit confortable.

Donc, oui, Roman a envie d'Adel et pas qu'un peu, déjà il est plus que désirable n'est-ce pas mais en plus le russe a fait ceinture pendant deux semaines. Un exploit pour lui mais on en revient au fait, qu'il a voulu se taper un mec et n'a pas pu ; ce n'était pas Adel. Le russe en a envie, vraiment, ne compte pas le cacher non plus mais il fait aussi savoir à Adel qu'il peut bien attendre encore un peu pour qu'ils puissent vraiment se retrouver de cette manière là également. Et, oui, Adel ne perd pour attendre mais, eh, c'est de sa faute aussi là, à être aussi beau, désirable. C'est, également, la faute d'Adel si le russe n'a rien pu faire avec un autre, même si Adel ne peut pas s'en douter de ça.

Au moins, Adel semble avoir conscience que c'est vraiment une promesse que Roman peut lui faire. Sur le fait de ne rien perdre à attendre. Comment dire que la perspective d'être enfin arrivés est des plus alléchantes, encore plus que quelques minutes plus tôt. Mais pour ça, il faut passer par la case manger un peu, ce qui ne peut que leur faire du bien, leur donner de l'énergie pour affronter la suite. Un peu de repos aussi, au lieu d'être enfermé dans le 4x4 d'Adel.

Heureusement que Roman n'était pas entrain de boire quand Adel répond à son bon appétit, sinon il se serait étouffé ou aurait recraché l'eau ou les deux. Ce "mon poussin" est tellement incongru que le russe en éclate de rire, mettant un peu de temps à se calmer.

- Désolé, c'est juste que je ne m'attendais pas à ça.

Au cas où Adel prenne mal le fait qu'il ait pu rire même si Adel a rigolé aussi, on ne sait jamais, Roman ne voulait pas se moquer, ça l'a pris au dépourvu totalement. C'est le genre de surnom qu'il pensait réserver aux films et encore, plus largement les surnoms c'est pas pour lui tout court. Roman ne se souvient même pas de sa mère lui en donnant un quand il était petit, comme tant de mères peuvent faire. Soit, elle ne l'a jamais fait. Soit, il a oublié ça.

Cela ne l'empêchant pas de se mettre à manger tranquillement, lançant plusieurs regards vers Adel en même temps. Prenant le temps de boire également entre deux bouchées. Vraiment, cela lui fait un bien fou d'être au calme ainsi et même si c'est une aire d'autoroute, il y a pire comme paysage n'est-ce pas. Finissant par ôter la veste de son ensemble du jour pour rester en tee-shirt, la chaleur tout ça. Son assiette finie, le russe se lève tout en lâchant à Adel.

- Je vais chercher la thermos.

Autrement dit, bouge pas j'en ai pas pour longtemps. Roman veut vraiment un autre café et prendre le temps de le boire avant qu'ils ne repartent. Se dépêchant d'aller jusqu'au véhicule pour revenir avec le précieux objet dans les mains, ce qui ne l'empêche pas en revenant de se pencher par dessus l'épaule d'Adel. Plus ou moins. Le faisant surtout pour déposer un baiser dans son cou avant de revenir s'asseoir et bordel l'odeur d'Adel va le rendre fou, surtout avec la nuance mise par le soleil par dessus.
(c) 2981 12289 0


Say that you want me every day. That you want me every way. That you need me. Got me trippin' super psycho love. Aim, pull the trigger. Feel the pain getting bigger. Go insane from the bitter feeling. Trippin' super psycho love.


Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Adel Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1148-adel-wayne-i-m-not- http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1149-adel-wayne-i-m-not-the-batman
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 HeFsfeJ
LIEU ORIGINEL : Nul part.
D'OÙ VIENS-TU ? : Angleterre, cet univers.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : ichi ♥ (avatar)
AVENTURES : 189
DOLLARS : 645
DATE D'ARRIVEE : 22/10/2018
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Odin Thorson, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Draco Malfoy.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple. Même si l'homme avec qui il est ne semble pas s'en rendre compte.
AVEC : Roman Avilov, le seul et unique.
METIER : Chirurgien.
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ofzaedpdw31tcgac9o7_500
CAMP : Un petit camp de survivant dans un quartier de Brisbane.
LOCALISATION : Est.

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty05.07.19 23:44

i did it again

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Avec tout ce qu'ils avaient pu se dire, il savait à quoi ressemblerait ce week-end ; ils ne quitteraient pas beaucoup leur chambre. Il aurait aimé rompre avec Richard afin de ne plus l'avoir sur la conscience ce week-end mais il verrait plus tard, selon lui, ce n'était pas le type d'annonce que l'on ferait par téléphone. Puis il ne voulait pas arriver lundi matin et trouver ses affaires sur la terrasse.

En attendant, il continuait à se laisser charmer par Roman et il essayait aussi de lui retourner ce petit jeu comme il le pouvait, ce n'était vraiment pas son domaine d'expertise que la séduction, bien au contraire, il n'était pas doué pour ça. Il essayait de lui rendre la pareille.

Comme là, Roman lui donnait ce surnom, chaton, il ne savait d'où mais il trouvait ça adorable, rafraîchissant. C'était nouveau. Personne ne lui donnait jamais de surnom, même Richard l'appelait par son prénom et chez les Wayne il n'y avait pas de surnom non plus, en même temps les prénoms des enfants Wayne étaient on ne peut plus simple et pouvaient se dispenser totalement de surnom, il y avait plus compliqué qu'Adel et Caïn. Donc jamais de surnom. Bon à l'école il y avait eu l'intello, à la fac la tapette mais brièvement. Il pensait que répondre de manière drôle était la chose à faire et vu la réaction de Roman, il avait eu raison. Il n'avait jamais vu Roman rire comme ça, à ce point, pas qu'il s'en souvienne en tout cas. Là, il riait à coeur joie et ça faisait plaisir à voir, Adel ne pouvait qu'en rire un peu plus, le rire de Roman était on ne peut plus communicatif.

Pourquoi Roman s'excusait-il ? Pensait-il qu'Adel se vexerait ? Ce n'était pas le cas, Adel avait juste ri un peu plus en accompagnant le rire de Roman, c'était adorable comme réaction et il aimait cette positivité. Cette complicité. Savoir qu'ils étaient vraiment ensemble et pouvaient passer de bons moments et non pas au lit seulement mais dans les moments simples du quotidien comme là à table. Comment pourrait être leur couple au quotidien, c'était rassurant.

Il mangeait calmement puis regardait distraitement Roman retirer sa veste, souriant discrètement à son regard qui se promenait sur les bras de Roman et ce que le t-shirt pouvait laisser imaginer.  Adel avait toujours été sage et pourtant, bien des idées lui traversaient l'esprit rien qu'avec un simple bout de peau apparent. Des idées, des flashs, qu'il soit entre les bras de Roman ou qu'il les lui embrasse comme il voulait embrasser chaque parti de son corps. Là, il n'aurait pas dit non à s'engouffrer dans ses bras et faire une sieste. Sauf qu'il se contentait de gentiment finir son assiette puis attendre que Roman se lève pour aller chercher le café, signe selon lui que le repas était bien terminé, pour ranger avant que ça prenne un coup de chaud, le tout dans la glacière. Enfin, le tout, il ne restait rien quand il regardait, il n'y aurait qu'à laver le plat et il allait jeter le reste dans la poubelle non loin du banc, se rasseyant et souriant à Roman qui revenait et.. Le frisson que lui provoquait un simple baiser. Le frisson et l'impression que son coeur s'arrêtait. Il soupirait légèrement et posait finalement sa main sur la cuisse de Roman.

Roman le rendait fou ou était en bonne voie de le faire avec peu de choses, un baiser suffisait à provoquer bien des envies, sûrement conditionné à ce qu'il s'était passé il y a deux semaines et l'envie pure et simple de retourner dans ses bras. C'était confortable, il y était bien, en sécurité. Autre chose importante que la sécurité pour lui. C'était juste surprenant qu'il puisse trouver tout ça avec Roman après les mois qu'il lui avait fait traversé, le grand désert.

Forcément, Adel se penchait pour embrasser la tempe de Roman. Chercher peut-être à attirer son attention pour avoir un vrai baiser. Sa main relâchait sa cuisse pour qu'il passe son bras autour de lui, caressant doucement son dos, un geste affectueux qui lui venait naturellement. Un baiser sur son épaule puis il posait sa tête sur son épaule. Affectueux ? Trop, Roman allait vite finir par comprendre à quel point Adel était collant et à quel point il avait besoin d'affection, comme il était tactile, trop tactile. Il espérait ne pas l'effrayer maintenant, histoire d'au moins se laisser le week-end pour se retrouver totalement avant qu'il ne s'enfuit par peur de ce qu'il aurait pu déclenché... Il ne voulait pas se limiter à une seule fois mais il ne voulait pas non plus faire peur à Roman, à voir ce qui pourrait lui faire peur, aussi...

CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR Ordinn. & chrysalis


nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Roman Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1145-roman-avilov-good-t http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1152-roman-avilov-push-me-and-i-will-end-you-in-a-pacific-way-or-not#6704
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ojjd7o6B7m1v0t5cvo4_540
LIEU ORIGINEL : Cette terre
D'OÙ VIENS-TU ? : Né en Russie, élevé en Australie
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Heaven ( avat)
AVENTURES : 251
DOLLARS : 883
DATE D'ARRIVEE : 17/12/2018
MULTIFACE : Steven & Loki & Jefferson & Ethan & Alekseï & Derek
STATUT RP : Fermé
STATUT CIVIL : Au fond de lui, bien enfoui dans son inconscient, il se sait être en couple. Il n'en a juste pas encore percuté
AVEC : Adel Wayne, l'unique
METIER : Avocat dans un grand cabinet
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 UETEmVb
CAMP : Dans un petit camp
LOCALISATION : Brisbane

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty07.07.19 17:17

Oops, i did it again. Si Roman s'est un peu tendu avec la confession d'Adel sur Richard, le russe se détend tout aussi rapidement à mesure que les secondes passent. Et que ses pensées passent sur autre chose. Adel l'aide aussi à se détendre avec ses réactions puis à rire avec ce surnom sorti de nul part. Mais c'est vrai qu'en y réfléchissant de près, Roman lui en a donné un, s'il en avait déjà conscience, il percute surtout d'à quel point cela vient tout seul, sans qu'il ne cherche. Bon, bien. Le russe ne sait pas d'où ça vient mais soit, ça vient comme ça et puis, oui, il ne va pas aller chercher plus loin. D'autant plus qu'Adel semble apprécier et chercher à lui en donner un malgré le fait que Roman n'en a jamais vraiment eu. Il ne se souvient pas pour sa mère et plus tard à l'école, ce n'en était pas au sens propre du terme, certains avaient tentés de l'appeler le russe mais en fait il l'est donc il ne voyait pas le souci. Lycée et collège, c'est surtout des réflexions sur son passage mais oui, pas de surnom.

Bref, rire ainsi, ne lui est pas arrivé depuis un moment et cela fait du bien et achève de le détendre totalement. Même s'il s'excuse parce qu'on ne sait jamais alors que pourtant, il voit et entend Adel rire. Ce qui au passage lui fait une sensation bizarre dans le corps ou plutôt dans le coeur, comme s'il se serrait mais en bien. Il faut dire qu'Adel est beau quand il sourit ou qu'il rit, que son rire est un peu communicatif également. Il semble si détendu lui aussi à cet instant, que ça lui fait chaud au coeur au russe, c'est peut-être ça la sensation qu'il ressent. Ou alors c'est peut-être simplement le fait de savoir qu'il contribue à la joie d'Adel qui rend Roman ainsi et heureux lui-même.

Si on oublie leur première conversation, ce moment est plus qu'agréable alors que pourtant il y a mieux qu'une aire d'autoroute. Mais, le repas est bon, comme Roman a pu le dire à Adel, ils sont détendus tous les deux, au calme, un beau ciel bleu même si le russe termine par avoir un peu chaud avec sa veste. Manger dans le silence participe aussi à ce que ce moment soit très agréable alors qu'ils n'ont pas besoin de parler, que ce silence n'est pas pesant justement. Du moins, Roman le voit ainsi de son côté. Il lui manque juste son sacro-saint café pour bien terminer son repas, c'est bien pour ça que le russe se lève pour aller le chercher.

Revenant rapidement et déposant un baiser dans le cou d'Adel, souriant en sentant le frisson le traverser. Ravi de l'effet qu'il produit alors qu'il se rassoit sur le banc à côté d'Adel et qu'il se retrouve avec une main sur sa cuisse. S'occupant de se préparer un café, ce qui ne l'empêche pas de sourire un peu plus au baiser sur sa tempe, à la main dans son dos. Proposant quand même à Adel de lui servir un café malgré qu'il vienne se mettre la tête sur son épaule. Bien que Roman doit y penser, ce n'est pas naturel chez lui après tout, il tourne la tête pour déposer un baiser dans les cheveux d'Adel.

Qu'Adel veuille un café ou non, cela n'empêche pas Roman de boire le sien et de remettre un peu d'ordre, pour ensuite passer une main dans le dos d'Adel et de son autre main venir lui saisir le menton entre deux doigts pour pouvoir l'embrasser plus facilement. Et du coup, comme le russe n'a pas l'intention de s'éterniser ici, ayant toujours très envie qu'ils soient enfin arrivés...

- Je prends le volant, tu pourras te reposer un peu.

L'envie de tester le 4x4, l'envie de reprendre le contrôle sur les choses et surtout l'envie qu'Adel se repose. Il a conduit ce matin et est forcément plus fatigué que Roman de ce fait, donc oui, qu'il prenne un peu de repos. Et un peu de force pour quand ils seront enfin dans la chambre. Déposant un autre baiser contre les lèvres d'Adel avant de joindre le geste à la parole en se levant. Attrapant ensuite la glacière et la thermos pour retourner au véhicule et tout ranger à sa place. S'installant côté conducteur du coup, attendant qu'Adel l'ait rejoint et se soit installé à son tour.
(c) 2981 12289 0


Say that you want me every day. That you want me every way. That you need me. Got me trippin' super psycho love. Aim, pull the trigger. Feel the pain getting bigger. Go insane from the bitter feeling. Trippin' super psycho love.


Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Adel Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1148-adel-wayne-i-m-not- http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1149-adel-wayne-i-m-not-the-batman
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 HeFsfeJ
LIEU ORIGINEL : Nul part.
D'OÙ VIENS-TU ? : Angleterre, cet univers.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : ichi ♥ (avatar)
AVENTURES : 189
DOLLARS : 645
DATE D'ARRIVEE : 22/10/2018
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Odin Thorson, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Draco Malfoy.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple. Même si l'homme avec qui il est ne semble pas s'en rendre compte.
AVEC : Roman Avilov, le seul et unique.
METIER : Chirurgien.
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ofzaedpdw31tcgac9o7_500
CAMP : Un petit camp de survivant dans un quartier de Brisbane.
LOCALISATION : Est.

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty30.07.19 23:53

i did it again

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


Une réelle complicité naissait entre eux, il la ressentait. Pouvoir rire avec Roman, se détendre avec lui. Rire de choses simples et réaliser que justement, tout était simple entre eux et tout aurait toujours du l'être. Ils n'étaient peut-être pas prêts pour plus, avant ? Aucune idée. Mais là, Adel se sentait bien avec lui, en sécurité, il était à l'aise. Plus à l'aise que la plupart de ses précédentes relations. La dernière en date avec Richard notamment où ils avaient commencés à se voir alors que Richard était marié, Adel avait refusé d'aller plus loin qu'un simple dîner tant qu'il serait marié. Le divorce signé, il avait mis un peu de temps avant de réellement se lancer sans culpabiliser ou avoir l'impression que même divorcé, Richard trompait son épouse. Et ses précédentes relations n'avaient pas été mieux non plus. Mais pour une fois, tout semblait clair, posé, entre eux. Adel se laissait aller à plus de preuves d'affection physique, parce qu'il en avait besoin mais aussi pour voir si ça ne dérangeait pas Roman.

Il était bien partant pour un café, mine de rien avec la route qu'il restait, il en avait bien besoin. Il remerciait donc Roman pour le café et déposait un nouveau baiser sur son épaule, s'amusant lorsque Roman déposait un baiser sur ses cheveux. Il adorait. Et le baiser, que dire du baiser sur ses lèvres et la façon dont Roman le tenait ? Il répondait tendrement à ce baiser, il ne pouvait pas faire autrement.

Il se levait à son tour bien qu'un peu chamboulé par la rapidité des événements, déjà à se lever et galoper pour repartir et pas son mot à dire sur le volant, il se sentait pourtant capable de le reprendre, il avait assez soufflé mais il n'insistait pas, la phrase de Roman ne laissait pas vraiment de place à la discussion, c'était "je prends le volant, point" donc il n'insistait pas. Il lui avait de toute façon proposé, s'il voulait l'essayer. La voiture roulait bien qui plus est.

Il finissait son café, jetait le gobelet à la poubelle puis il rejoignait Roman mais côté conducteur cette fois. Assez curieuse sensation que monter sur le côté conducteur de sa propre voiture mais soit. Il ne s'attachait pas immédiatement par contre, se passant d'abord une main sur le visage, une idée en tête à cause du repas et ce qui avait failli se passer un peu avant.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR Ordinn. & chrysalis


nothing else matters
♛ Listen, ain't no mountain high, ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me call me no matter where you are, no matter how far don't worry. Just call my name I'll be there in a hurry, you don't have to worry. 'Cause baby there ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough, ain't no river wide enough to keep me from getting to you.
Revenir en haut Aller en bas
Roman Avilov
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1145-roman-avilov-good-t http://onceuponatragedy.forumactif.org/t1152-roman-avilov-push-me-and-i-will-end-you-in-a-pacific-way-or-not#6704
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Tumblr_ojjd7o6B7m1v0t5cvo4_540
LIEU ORIGINEL : Cette terre
D'OÙ VIENS-TU ? : Né en Russie, élevé en Australie
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Heaven ( avat)
AVENTURES : 251
DOLLARS : 883
DATE D'ARRIVEE : 17/12/2018
MULTIFACE : Steven & Loki & Jefferson & Ethan & Alekseï & Derek
STATUT RP : Fermé
STATUT CIVIL : Au fond de lui, bien enfoui dans son inconscient, il se sait être en couple. Il n'en a juste pas encore percuté
AVEC : Adel Wayne, l'unique
METIER : Avocat dans un grand cabinet
Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 UETEmVb
CAMP : Dans un petit camp
LOCALISATION : Brisbane

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty12.08.19 15:14

Oops, i did it again. Les choses se mettent en place tranquillement comme Roman le voulait et malgré quelques petites tensions, ce début de week-end est excellent. Si tout se déroule ainsi, le russe va pouvoir en profiter à fond et surtout profiter d'Adel dès qu'ils seront arrivés sur place. Bien qu'il commence alors qu'ils sont encore là, sur cette aire d'autoroute et qu'il ramène le café. Roman en profite pour l'embrasser sans se priver, même s'il doit un peu songer à certains gestes, après tout ce n'est pas naturel pour lui. Ce qui fait aussi qu'il ne se rend pas compte de la tendresse qu'il peut mettre dans leur échange. Ou le fait de penser également à Adel en se servant son café, là, où normalement il l'aurait laissé se démerder. Mais non, il lui en propose un et donc le sert dès qu'Adel lui dit oui.

Pressé de partir pour pouvoir arriver plus rapidement, ce qui ne l'empêche pas d'embrasser Adel une nouvelle fois, un vrai baiser. Avant de parler de conduire puis de se lever non sans un dernier baiser, du moins pour le moment. Rangeant tout, Adel n'ayant plus grand chose à faire si ce n'est s'installer du côté passager de la voiture, le russe se mettant au volant. Réglant surtout son siège et les rétroviseurs pour commencer, il aurait pu s'attacher aussi si Adel ne l'avait pas rejoint entre temps pour mieux happer son attention vers quelque chose de bien plus délicieux.


(c) 2981 12289 0


Say that you want me every day. That you want me every way. That you need me. Got me trippin' super psycho love. Aim, pull the trigger. Feel the pain getting bigger. Go insane from the bitter feeling. Trippin' super psycho love.


Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Oops, i did it again. | Romandel Oops, i did it again. | Romandel - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Oops, i did it again. | Romandel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» DIXON HICKS ; j'ai la kekette qui colle. oops
» RUBRIQUES ☞ Participer aux oops de la semaine
» Jour 0 : le nouveau Directeur des Programmes
» Oops

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ WE'RE ALL MAD HERE ♚ :: ♚ Brisbane - City Zone ♚ :: Australie :: Nouvelle Galles du Sud :: Sydney-