RSS
RSS




Partagez|

The only one who save me is me...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Emma Swan
Sans-Tête

Sans-Tête
Vraie identitée : Swan
Parchemins : 1
Date d'inscription : 29/12/2016

Message Sujet: The only one who save me is me... 29.12.16 19:53


Prénom Prénom Nom

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness



Nom : écrire ici
Prénom : écrire ici
Âge : écrire ici
Situation familiale : écrire ici
Conte Originel : écrire ici
Personnage incarné : écrire ici
Particularités : écrire ici
Métier : écrire ici
Groupe : écrire ici
Avatar : écrire ici


Anecdotes

N'hésitez pas à nous raconter des anecdotes sur votre personnage initial et son nouveau-je. N'hésitez pas non plus à nous parler de son caractère dans un monde comme dans l'autre. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.



A Storybrooke

L’enfance n’est pas douce, l’enfance n’est un rêve. L’enfance n’est pas un conte de fée.
Les contes de fée n’existent pas.
Est-il seulement possible d’en envisager le contraire lorsque l’on n’est qu’une enfant, mais que dès lors on a déjà compris que la vie sera loin d’être belle ? Peut-être qu’Emma y avait cru, à l’époque où elle avait trouvé une famille chez les Swan. Mais tout s’envole, tout part en éclat dès lors que le couple conçois un enfant, leur enfant. L’adoptée retourne à l’orphelinat. Elle est jeune, elle a encore des rêves plein les yeux. Mais des années plus tard elle se souvient encore. Quelque chose en elle lui fait se rappeler ce moment comme étant celui où elle aurait dû comprendre que rien n’irait jamais. Abandonnée par ses parents, puis, par sa famille d’adoption. Rejetée, encore. Les rêves sont beaux, doux, mais ce ne sont que des rêves. Hélas.
Les années passent, et rien ne change. De nouveaux enfants viennent, d’autres partent. Sous les yeux d’Emma, jolie petit blonde que personne ne veut jamais adopter. Jolie petite blonde qui ne cesse d’aller de familles à l’orphelinat.

***
Le passage à l’âge adulte n’a rien à envier à celui de l’enfance.
Lorsque tout semble aller mieux, ce n’est que pour mieux se briser, une nouvelle fois.
Voler pour vivre semble être une vie à laquelle la princesse de conte de fée pouvait s’accommoder. En particulier lorsque le vol d’une coccinelle jaune lui permet de rencontrer un homme : celui qui lui fera connaître l’amour, le premier dont elle tombera amoureuse.
Ils vivent de leurs délits quelques temps, et Emma commence alors à toucher du bout du doigt le bonheur, un bonheur bien à elle que personne d’autre ne pourrait sans doute comprendre. Tout aurait pu rester ainsi.
Mais il l’a trahit. Elle s’est fait prendre, à cause de lui, pour un vol qu’il avait commis. Elle passe non loin d’un an en prison, et y met au monde un enfant. Le sien, celui de Neal. Pour qu’il ait la chance d’avoir une vie qu’elle était incapable de lui donner, elle décide de l’abandonner.
Ce fut sans doute la chose la plus difficile qu’elle ait eu à faire dans sa vie.

***
***
Il faut vivre, il faut aller de l’avant. Même si l’envie n’est pas là, il le faut.
La vérité, c’est qu’on n’a pas toujours le choix.
Emma est devenue garante de cautions judiciaire, pour vivre. Parce que c’est comme ça. Elle est seule, horriblement seule. Jusqu’au jour de son 28ème anniversaire, où un enfant frappe à la porte. Henry. Son enfant, lui dit-il. Elle se propose de le ramener chez lui, à Storybrooke, et en chemin il lui raconte toutes sortes d’histoires, qui, selon lui, sont réelles. Dans un premier temps, elle a pensé qu’il avait ces rêves qu’elle n’avait jamais eu le droit d’avoir. C’était attendrissant.
Par la suite ? L'avenir le dira...





pseudo du membre
Parlez nous un peu de vous, qui vous êtes, comment vous nous avez trouvés, ce que vous aimez ou n'aimez pas  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Molly Gordon
Emily Corpse Bride

Emily Corpse Bride
Vraie identitée : Emily Corpse Bride
Parchemins : 88
Date d'inscription : 06/11/2014
Localisation : Storybrooke

Message Sujet: Re: The only one who save me is me... 29.12.16 19:57

Bienvenue parmi nous à toi aussi

Superbe trio qui vient là

Amuse toi bien avec cette fichette, n'hésite pas à me mp si tu as des questions


Un coeur qui a cessé de battre peut-il encore se briser ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ruby Lucas
Le Petit Chaperon Rouge

Le Petit Chaperon Rouge
Vraie identitée : Le Petit Chaperon Rouge
Parchemins : 30
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Storybrook

Message Sujet: Re: The only one who save me is me... 30.12.16 13:57

Bienvenue à toi Swan

Bon courage pour ta fiche !!


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: The only one who save me is me...

Revenir en haut Aller en bas

The only one who save me is me...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu
» Save the last Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We're all mad here ::  :: We need you-