RSS
RSS



 

Partagez|

La fiancée du Joker [PV: Qi'ra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Gotham
D'OÙ VIENS-TU ? : Dark Knight
AVATAR : Heath Ledger
COPYRIGHT : Moi pour le vava, pour les gifs je verrai
STATUT CIVIL : Célibataire
AVENTURES : 9
DATE D'ARRIVEE : 28/04/2018
METIER : Gangster et chef de son propre gang

Message Sujet: La fiancée du Joker [PV: Qi'ra] 29.04.18 21:55

Qi'ra

&

Le Joker

La fiancée du Joker
"Boss, faut refaire la plomberie.
- Hein!?"

J'attrape l'un des sauts disposés un peu partout pour réceptionner les gouttes d'eau qui tombent régulièrement de la tuyauterie, et bois le contenu d'un coup, avant de le tendre à un homme de main proche en essuyant mon menton. Je m'approche de l'homme qui vient de parler d'un air énigmatique, mi- souriant, mi- contrarié.

"Hey! J'ai l'air d'un plombier par hasard? Est-ce que je porte une salopette bleue et une grosse moustache de film porno gay? Dis- le moi, parce que j'ai toujours rêvé de tourner dans un porno gay en salopette bleue!"

Je l'attrape par le col, bien qu'il ait une tête de plus que moi, et approche mon visage du sien, vivement, en pivotant légèrement la tête en le regardant droit dans les yeux.

"Peut- être que les plombiers chez toi ont l'habitude d'avoir un grand sourire comme le mien mais... Sais- tu comment j'ai eu ces cica...
- Patron!"

Je soupire en relâchant le saligot, pour me tourner vers celui qui vient de m'interpeler. C'est le type au saut.


"Quoi encore!? Tu vois pas que je suis occupé?
- Je suis désolé de vous déranger patron, mais on a déjà perdu la moitié de nos hommes parce qu'ils trouvent qu'il fait trop chaud dans nos locaux...
- AHHHRG ça ne se serait jamais passé de cette manière à Gotham! Les criminels de ce pays sont d'une banalité affligeante! Ne voyez- vous pas la beauté d'un QG insalubre? Personne ne fait attention à un endroit délabré et c'est dans le... Ton! Le ton de ce qu'on est, de ce qu'on est censé faire! A vos yeux vides, je comprends que vous ne comprenez rien à rien! C'est inutile d'expliquer la beauté d'être un super- vilain à des veaux incapables de réfléchir!"

Je me dirige ensuite vers les escaliers menant au rez-de-chaussée.

"Si c'est comme ça, je prends les choses en main! Restez ici, préparez- moi un festin, car je vais à la pêche aux billets de banque hahahahahahahahaha!"

Je ne plaisantais pas malgré mon rire, je voulais vraiment un festin à mon retour, les activités criminelles m'ouvrent l'appétit.

Quelques jours plus tard, me voilà arpentant les ruelles à la recherche d'une petite proie à utiliser. Là, une femme, seule qui plus est. Je me cache dans l'ombre... Non je plaisante! J'apparais bien en évidence devant ses yeux et agite mes mains comme un magicien prêt à faire un tour de magie.

"Bonsoir mademoiselle... Que dis- je? Etes- vous mariée? Oh peu importe, ce soir vous ne l'êtes plus, ce soir vous devenez la fiancée du Joker! Hahahahahaha!"

Je l'asperge avec un gaz assommant à l'aide d'un flacon de parfum D&G et la soulève pour l'emmener avec moi. Le lendemain, je la réveille par de petites baffes indolores.

"Hey, ma mignonne!"

Je claque des doigts devant ses yeux pour attirer son attention. La jeune femme peut se rendre compte qu'elle est dans une voiture, assise sur le siège passager, habillée d'une combinaison verte en jean léger et portant un masque de cochon. Je suis habillé de la même manière.

"Tu es maintenant ma partenaire, je vais avoir besoin de ton soutien en ces temps difficiles. Oh, n'essaie pas de t'enfuir, la pression que tu sens sur ton ventre n'a rien à voir avec les papillons de lumière provoqué par la proximité de ton cher amour! Hahahahahahahaha! Tu l'auras deviné: c'est une ceinture d'explosif et devine quoi..."

Je lève brutalement devant nos yeux mon poing serré sur un détonateur sur lequel mon pouce est appuyé.

"C'est moi qui la contrôle! Si je lâche le bouton... BOUM! Tu vois les feux d'artifices? C'est la même chose, mais sans les cris de joie Hahahahahaha! Allez ma mignonne, on a un travail à faire."

Je lui place un pistolet dans les mains, avant de sortir rapidement du véhicule. Je me dirige ensuite vers la banque avec vivacité, y entrant en trombe.

"BONJOUR! Je viens braquer cette banque, à qui dois- je m'adresser? Ne faîtes pas attention à cette personne armée qui m'accompagne, elle ne mord pas mais tire bel et bien! Hahahahahaha! Allez, l'argent, maintenant, ici!"

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Corellia, dans une galaxie très, très lointaine...
D'OÙ VIENS-TU ? : Solo : A Star Wars Story
AVATAR : Emilia Clarke
COPYRIGHT : meadery. (ava)
STATUT CIVIL : Célibataire
AVENTURES : 44
DATE D'ARRIVEE : 01/04/2018

Message Sujet: Re: La fiancée du Joker [PV: Qi'ra] 01.05.18 18:37


La fiancée du Joker
Le Joker & Qi'ra

« Why so serious ?»
Une belle journée, voilà ce que j’ai pensé lorsque j’ai ouvert les volets ce matin. Je me suis dit que j’allais passer une belle journée. La raison ? Simplement ce beau temps qui me donne envie d’être optimiste. J’ai arrêté de chercher des réponses à mes questions que je me suis posées ces dernières semaines. Je vis une vie bien différente d’avant mais ça me convient, j’ai l’impression que le danger est moins présent, même si j’aimerais savoir où se trouvent Han et Lando.

Aujourd’hui, je n’ai pas grand-chose à faire. Mon colocataire m’a simplement demandé d’aller à la banque pour lui et de passer au pressing pour récupérer un de ses costumes. Après ça, j’aurai quartier libre et aller boire un petit café me fait très envie. Avec un temps pareil, je ne rêve que de m’installer à une terrasse, rêvasser et observer les gens passer. Il semblerait que je me sois vite fait à la vie de ce monde, ça n’aurait jamais été quelque chose que j’aurais fait autrefois, j’aurais probablement tenté de préparer des plans pour les prochaines missions avec mon équipage. Ce n’est pas plus mal, ici je n’ai pas l’impression d’avoir ce passif de future sénatrice à supporter.

Première étape, la banque. Cet homme avec qui je vis me fait vraisemblablement confiance aveuglément puisqu’il m’a confié tous les papiers nécessaires pour aller déposer de l’argent pour lui. Avec ces mêmes papiers, je pourrais retirer de l’argent et si j’étais quelqu’un de malhonnête, j’aurais pu vider son compte en banque et partir loin d’ici depuis quelques temps. Il me fait confiance et pour moi ça n’a pas de prix, je n’ai aucune raison de le trahir et de faire quelque chose qui ne me ressemble pas. Tout ce que je gagnerais, ce serait d’avoir les autorités du pays à mes trousses. Je ne serais même pas libre de vivre comme je le veux. J’entre dans la banque tranquillement et je me dirige vers le premier comptoir de libre pour aller déposer les chèques et les espèces de mon patron. Je signe ce qui est à signer et je finis par tourner les talons. Maintenant, il me reste le pressing. Je sors de la banque et alors que j’arrive en bas des marches de l’établissement, un homme vient m’interpeller. Il est étrange, différent de tous ces humains vivant dans ce pays et sur cette planète. Il s’adresse à moi tout en me posant une question complètement déplacée et je n’ai pas le temps de répondre quoique ce soit qu’il déclare que je suis à présent la fiancée du Joker. Je me pose une seule question : qui est le Joker ? Mais je n’ai le temps de rien faire que je perds connaissance sans vraiment m’en rendre compte.

***

Ce rire atroce résonne dans ma tête. J’ai d’ailleurs un mal de crâne atroce et je ne suis plus certaine de savoir où je suis. Je sortais de la banque et j’ai rencontré cet homme. La suite, incapable de mettre des images dessus. J’ouvre les yeux et de nouveau j’entends cette voix, cette voix éraillée qui est la dernière que j’ai entendu un peu plus tôt. Il attire mon attention en claquant des doigts devant mes yeux. A première vue, je suis dans un véhicule qu’ils appellent « voiture ». Quelque chose sur mon visage ainsi qu’autour de mon ventre me gênent. Il semblerait que je porte un masque puisque l’homme à mes côtés en porte un. J’observe mes vêtements et je ne porte plus du tout ceux que je portais dans mes souvenirs… M’a-t-il déshabillée ? M’a-t-il touchée ? Je commence à paniquer cherchant un moyen de quitter ce véhicule. Comme s’il lisait dans mes pensées, l’homme me somme de ne pas essayer de m’enfuir et m’explique qu’il a installé une ceinture d’explosif autour de moi. Un cauchemar, oui, c’est ce que je vis actuellement. Elle est loin la belle journée que j’espérais… Et mon patron, mon ami, que va-t-il penser s’il ne me voit pas revenir après m’avoir demandé d’aller à la banque pour lui ? Ce rire me donne des maux de têtes, c’est horrible. Qui est-il ? Je ne pensais pas un jour être utilisée comme bombe humaine, et ce n’est pas faute d’avoir été témoin de ce genre d’actes sur Coruscant lorsque j’étais en campagne pour devenir sénatrice. Il explique qu’il est celui qui la contrôle et je comprends très rapidement ce qu’il m’attend si je décide de ne pas l’écouter. Je ne dis pas un mot, ça ne sert à rien. Il me donne un pistolet, le blaster de cette planète et finit par s’arrêter. Je reconnais l’endroit, c’est exactement l’endroit où j’étais avant de perdre connaissance. Retour à la case départ.

Lorsque le fou sort du véhicule, je le suis sans broncher, je ne tiens pas à servir de chair à canon, pas aujourd’hui. Il faut croire en écoutant son discours que cet homme vit dans un autre monde, il échange les rôles et me fait passer pour la méchante dans l’histoire en créant un sentiment de craintes chez ces personnes qui se retrouvent prisonniers de ce fou malgré eux. Alors qu’il demande l’argent expressément, je rassemble les civils dans un coin de la banque. Je suis la seule armée donc logiquement, rien de mal ne peut arriver sauf s’il me fait sauter, et ça… ce sera bien malgré moi…

« Mettez-vous là. Ne faites rien de stupide et tout se passera bien. »

A en juger certains regards, ils semblent surpris d’entendre une voix féminine telle que la mienne. Je serais surprise également. Je pense qu’ils sentent dans ma voix que je ne suis pas totalement à l’aise. Je ne veux pas provoquer mon ravisseur alors je retourne le voir.

« Ne traînons pas, rien ne sert de s’attarder ici. Prenez l’argent et on s’en va. »

Si seulement c’était aussi simple.

(c) DΛNDELION

~~~

Stardust
In my head
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Gotham
D'OÙ VIENS-TU ? : Dark Knight
AVATAR : Heath Ledger
COPYRIGHT : Moi pour le vava, pour les gifs je verrai
STATUT CIVIL : Célibataire
AVENTURES : 9
DATE D'ARRIVEE : 28/04/2018
METIER : Gangster et chef de son propre gang

Message Sujet: Re: La fiancée du Joker [PV: Qi'ra] 01.05.18 19:36

Qi'ra

&

Le Joker


La fiancée du Joker
"Allez, tire une carte... Allez, tire une carte je te dis... Ah oui, tu es attachée, j'avais oublié hahahahahaha! Alors, on va..."

Je me détourne de l'employé de la banque restant en entendant la voix de ma fausse fiancée s'adressant à moi. Je lui fais face en rangeant mon paquet de carte, avec un grand sourire qu'elle est bien sûr incapable de voir à travers mon masque.

"Que je prenne l'argent? Il faudrait déjà qu'il arrive, de plus..."

Je lui montre ma main tenant le détonateur de sa bombe, pressant le bouton en permanence.

"J'ai la main légèrement prises, je vais avoir besoin d'aide! Oh, les voilà!"

Les employés partis chercher l'argent déposent deux gros sacs devant moi. Je ris sans pouvoir m'en empêcher, d'un rire amusé, profondément amusé. Un fou rire contrôlable, si l'on put dire.

"Toi, passe- moi ça!"

Dis- je en pivotant sur moi- même pour récupérer de ma main libre l'arme de ma partenaire, et tirer une balle directement dans la tête d'un employé. La femme qui l'accompagnait pousse un hurlement horrifié.

"Maintenant, enlève immédiatement le traqueur et le dispositif permettant de souiller définitivement les billets, ou tu vas finir comme ton ami le petit plaisantin!"

Je rends l'arme à la femme qui me sert d'alliée forcée, et récupère le premier sac à être rendu clean, avant de prendre la direction de la porte. Je m'arrête soudainement, me disant que j'ai oublié quelque chose. J'enlace la taille de mon nouvel acolyte sans prévenir.

"Oh ma chérie, quelle joie de pouvoir piller les banques de ce pays à tes côtés hahahahahahaha!"

Je colle les bouches de nos masques comme pour un véritable baiser, en la penchant en arrière, avant de nous redresser sans la relâcher. Je me tourne vers les otages au fond de la salle durant cette étreinte qui serait prise, à s'y méprendre, à celle de deux amoureux. Ces masques sont là pour que l'illusion soit totale.

"Ce soir sera notre nuit de noces, et le contenu de ces sacs ma dote! Félicitez- nous les affreux pour nos fiançailles!"

Le silence se fait, ces veaux effrayés se contentent de nous regarder, en pleurant pour certains.

"Qu'est-ce que vous attendez bande de crétins!? Ou je dois d'abord faire manger du plomb à la moitié d'entre vous pour avoir un peu d'empathie de votre part!?"

Je m'impatiente, ma voix déraille et la colère change le ton qu'ielle possède habituellement. C'est si palpable que tout le monde chante en coeur "félicitations", avec peur et tremblement de voix. Je relâche ma partenaire forcée et prends la direction de la voiture. Une voiture de police arrive en trombe, ils ont fait vite!

"Allez allez, c'est toi qui conduit, ça va être drôle!"

Je récupère son arme en rejoignant le côté passager et tire sur les flics en attendant que la femme s'installe et démarre la voiture. Je m'assois à la place passager, refermant la portière derrière moi.

"Tout se passe bien, le plan se déroule sans accroc, j'adore ça! Hahahahahahaha! On évacue ma douce!"

J'envoie quelques autres balles érafler le capot des policiers par ma vitre baissée.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Corellia, dans une galaxie très, très lointaine...
D'OÙ VIENS-TU ? : Solo : A Star Wars Story
AVATAR : Emilia Clarke
COPYRIGHT : meadery. (ava)
STATUT CIVIL : Célibataire
AVENTURES : 44
DATE D'ARRIVEE : 01/04/2018

Message Sujet: Re: La fiancée du Joker [PV: Qi'ra] 02.05.18 0:00


La fiancée du Joker
Le Joker & Qi'ra

« Why so serious ?»
Je pensais pourtant être tombée sur un monde calme et sans danger réel. J’ai été naïve. Très naïve. J’ignorais si j’allais sortir vivante de cette histoire, mais pour le moment, je ne pouvais faire autrement que d’obéir à cet homme. Je ne pense pas être encore prête pour mourir. Cette ceinture d’explosifs me fait mal et me fait surtout très peur. J’ai l’impression qu’au moindre faux mouvement, elle pourrait exploser sans même avoir besoin de l’aide de ce fou. Je ne sais pas ce qu’il m’a pris de lui adresser la parole et de presque lui dire ce qu’il faut faire. Je ne sais pas, j’ai espoir d’avoir un minimum d’influence sur lui puisqu’il semble me considérer comme sa soi-disant fiancée. S’il veut que ce soit crédible, il ne peut me contredire face aux otages. Qu’est-ce que je n’avais pas dit, voilà que je le rendais d’autant plus impatient qu’il ne l’était jusque-là et lorsqu’il me montra le détonateur, ma gorge se noua. Je fermai les yeux même s’il ne pouvait le voir, je crois qu’à cet instant, j’étais persuadée que c’était la fin et que ça allait faire BOUM en plein milieu de la banque sans que je ne puisse m’en rendre compte, à moins d’être malchanceuse.

Ce rire, encore et encore… Il n’a rien d’un simple cambrioleur, d’un simple mec qui veut récupérer de force de l’argent dans une banque. Généralement, les gens ont la trouille de ce que j’ai compris des films que j’ai pu voir ces dernières semaines. Lui, il semble si sûr de lui que ça me fout les jetons. Les employés désignés pour aller chercher l’argent arrivent finalement avec des sacs pleins. C’est un cauchemar, un homme comme ça avec autant d’argent à disposition, qui sait ce dont il pourrait être capable ? Le fou se tourne alors vers moi et me prend l’arme des mains, sans un répit il tire sur l’un des employés. Non… Tout sauf ça… Tout aurait pu se passer normalement sans victimes. A ce stade, je doute  d’être capable de m’échapper de son emprise sans en payer le prix. Je peux sentir qu’il sait ce qu’il fait et c’est encore plus flippant, mais que puis-je faire ? Je suis là, prête à mourir d’une seconde à l’autre à acquiescer à la moindre de ses paroles. Si Han et Lando étaient là, ils me sortiraient de cette histoire…

L’homme finit par me rendre l’arme et récupère le sac d’argent. Alors qu’il se dirige vers la sortie, je le suis sans un mot, lançant un regard désolé à l’encontre des otages et soudain, l’homme se retourne vers moi et m’attrape pas la taille. Il a vraiment l’air de croire à son petit jeu… Et là, il m’embrasse. Enfin, il m’aurait embrassée si ces masques n’avaient pas été présents. Je crois que je suis vraiment reconnaissante que ces masques soient sur nos têtes car je n’aurais pas pu m’empêcher de vomir à cet acte. Si je le laisse faire je n’en suis pas moins profondément choquée, il n’a vraiment aucune limite. Encore heureux qu’il ne puisse pas me voir derrière ce masque, il aurait probablement eu envie de me faire sauter depuis un moment. Il s’adresse alors aux otages, prétendant qu’il s’agit de nos fiançailles et de quoi me faire encore passer pour sa réelle complice. Je ne dis rien, encore une fois. Alors qu’il les menace, tous les otages finissent pas nous féliciter et je ne peux m’empêcher de me mettre à pleurer derrière mon masque. Il obtient absolument tout ce qu’il veut. Comment est-ce possible ? Est-ce qu’il utilise la Force ?

Il finit par me relâcher et on se dirige vers la sortie pour rejoindre la voiture. Il me dit alors que c’est à moi de conduire. Je ne dis rien dans un premier temps et je vais m’asseoir à la place du conducteur, et là, une voiture de police arrive. Je me demande si je dois me réjouir et faire en sorte de nous faire attraper ou si je dois faire en sorte de les éviter pour ne pas exploser sur place. Je me tourne vers mon ravisseur.

« Je ne sais pas conduire les voitures… Je ne sais que piloter les vaisseaux, et encore… »

Alors qu’il récupère mon arme, je crois que je n’ai pas le choix. J’essaie de reproduire ce que j’ai vu faire, je mets le contact et appuie sur l’une des pédales au hasard. La voiture avance puis s’arrête net. Je commence à paniquer mais après quelques essais je parviens à démarrer le véhicule mais ma conduite est franchement aléatoire. Si ça continue, c’est moi qui vais finir par provoquer ma propre mort. L’homme tire sur la police alors que je tente de les fuir.

« Où devons-nous aller maintenant ? »

Je ne vais pas simplement conduire sans savoir où aller, je ne connais pas encore bien les rues de la ville.

« Est-ce que vous allez me garder encore longtemps ? Je vous promets que je ne dirai rien à propos d’aujourd’hui, je ne sais même pas qui vous êtes… La ceinture n’était vraiment pas nécessaire… »

Je dois avouer que sans cette ceinture, j’aurais probablement eu plus de courage pour agir contre ce malade. Il n’est pas stupide, au contraire.

(c) DΛNDELION

~~~

Stardust
In my head
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Gotham
D'OÙ VIENS-TU ? : Dark Knight
AVATAR : Heath Ledger
COPYRIGHT : Moi pour le vava, pour les gifs je verrai
STATUT CIVIL : Célibataire
AVENTURES : 9
DATE D'ARRIVEE : 28/04/2018
METIER : Gangster et chef de son propre gang

Message Sujet: Re: La fiancée du Joker [PV: Qi'ra] 02.05.18 9:16

Qi'ra

&

Le Joker

La fiancée du Joker
Je m'amuse énormément, cette journée est vraiment radieuse. Je suis dans une voiture de bourge, avec une jolie fiancée, la banquette arrière chargée par des sacs plein de billets, que demander de plus? A la différence près que la voiture ne m'appartient pas, ni cette fiancée ni les billets, puisqu'ils sont tous volés, sans exception. Je passe une partie de mon buste par l'ouverture de la vitre et mes bras, les tenant levés en signe de joie et de victoire.

"Que dirais un jeune marié dans une telle occasion?"

Le son des sirènes de police créé une sorte de fond sonore, qui ne masque en rien ma voix.

"Mhmm... Attends... ARGH FERME - LA UN PEU!"

M'exclamai - je en tirant sur le boîtier à l'origine du son dans un tir maîtrisé qui a pourtant l'air d'être envoyé à l'aveuglette tant ce fut fait avec désinvolture.

"J'essaie de me concentrer! Ah c'est bon, je sais: J'AIME MA VIE!"

Criai-je au monde entier, avant de revenir dans la voiture toujours à fond la caisse. Je ris en tapotant la joue de ma partenaire avec le canon de mon arme.

"Tu m'as bien eu chérie, tu aurais pu me dire que tu ne savais pas conduire! Hahahahahahaha! Petite cachotière! C'est le genre de chose qu'on dit avant le mariage: chéri j'aime finir mes soirées en découpant mes ennemis vivants, chéri je peux tuer une personne avec un simple stylo, chéri je sais pas conduire! hahahahahahaha!"

Elle veut savoir où on va, j'espère qu'elle aime les surprises. Surtout les vilaines surprises.

"Commence par distancer les poulets, ensuite tu n'auras qu'à suivre mes indications comme une gentille petite fiancée."

J'éclate d'un grand rire hilare quand la femme déclare qu'elle ne dira rien à personne et que la ceinture n'était pas nécessaire. Je suis presque littéralement mort de rire.

"Est - ce que ce genre d'arnaque marche avec les enfants? Parce que si nous devions en avoir, j'espère que t'as des mensonges plus crédibles à leur servir! Hahahahahahahaha!"

Cette femme est si drôle que je pense m'attacher... Ou pas. Ainsi, je la guide à travers les rues de la ville, jusqu'à atteindre une ruelle me rappelant celles de Crime Alley à Gotham.

"Arrete- toi au milieu de la ruelle, ma mignonne. Maintenant, faisons une petite devinette en attendant les renforts! Quelle est la différence entre un bon et un mauvais criminel?"

Je lui laisse un temps de réponse de quelques secondes en la regardant, le bras sur le dossier de son siège.

"Les bons criminels sont de bons pickpocket! Hahahahahahaha! "

Je sors alors des menottes et place un bracelet autour de son poignet, l'autre autour du volant.

"Un souvenir du cadavre d'un flic! Considère que je rompts nos fiançailles!"

Et une diversion pour la police qui ne va pas tarder à arriver, une. Je quitte le véhicule aussitôt en portant mon sac de billets. J'aurais bien voulu prendre l'autre, mais je devrais libérer ma main et je n'ai aucune envie de faire sauter cette femme... Elle sera plus utile en vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Corellia, dans une galaxie très, très lointaine...
D'OÙ VIENS-TU ? : Solo : A Star Wars Story
AVATAR : Emilia Clarke
COPYRIGHT : meadery. (ava)
STATUT CIVIL : Célibataire
AVENTURES : 44
DATE D'ARRIVEE : 01/04/2018

Message Sujet: Re: La fiancée du Joker [PV: Qi'ra] 02.05.18 12:20


La fiancée du Joker
Le Joker & Qi'ra

« Why so serious ?»
Peut-être croyais-je sincèrement que l’homme me retenant en otage aurait pitié de moi. Je ne sais pas, il y a ce côté optimiste en moi qui se dit qu’il ne peut pas être totalement mauvais, tout être humain a une faiblesse, une faille. Je l’ai espéré tout le long de notre escapade jusque-là, alors que nous nous retrouvons de nouveau dans cette voiture, moi au volant et la police à nos trousses. Plus ça allait, plus il semblait amusé de la situation et jamais il ne faisait taire ce rire qui m’angoissait à mort. D’où sort-il ? De quelle planète vient-il ? Est-il seulement un être humain ou l’une de ces créatures semblable à un sarlacc mais avec une forme humaine ? En tout cas, son odeur, elle ressemblait davantage à celle d’un tauntaun, jamais je ne pourrais épouser un homme comme ça, plutôt mourir.

Il n’avait peur de rien, pas même de ma façon de conduire à en juger sa façon à passer son corps à l’extérieur de la vitre. Il gueulait et tirait sans vergogne.  Je préférais ignorer, lui demander simplement où on allait tout en essayant de me tirer de cette affaire. Il aime sa vie. Voilà ce qu’il a à dire au monde. Il vaut mieux aimer sa vie quand on est taré comme lui, je suppose. Il ne se rend probablement pas compte de ce qu’il est et de ce qu’il fait. Il revient à moi, ça ne m’avait pas manqué et il déplore que je ne lui ai pas dit que je ne savais pas piloter cet engin, ce n’est pas faute d’avoir essayé mais il ne m’a pas vraiment laissé le choix. Je ne dis rien et tente de rester concentrée sur la route. La seule indication qu’il me donna, c’était de distancer les poulets, sauf que derrière moi, je ne voyais que la police et je ne voyais pas trop ce que la volaille venait faire dans cette histoire…

Finalement, il se mit à rire de plus belle, visiblement mes mots l’amusaient et je ne suis pas sûre que ce soit une bonne nouvelle. Il se questionna sur la possibilité que cette ‘arnaque’ fonctionne avec des enfants. Avec des gens sensés, oui, ça aurait fonctionné. Il évoqua la possibilité d’avoir des enfants et rien que ça, ça me donnait envie de vomir. Je tente de rire avec lui, je pense que ça se sent que je ne suis pas à l’aise mais autant lui donner le sentiment qu’évidemment, j’étais en train de rigoler.

Je suis les indications de mon ravisseurs jusqu’à ce qu’il me dise de m’arrêter dans une rue un peu glauque. Il me posa alors une question et aux devinettes, je n’ai jamais été très douée. J’avais peur de dire une bêtise alors je haussai les épaules.

« Je ne sais pas… »

Sa façon de se rapprocher de moi ne m’inspire pas confiance. Pas que j’ai été en confiance une seule seconde depuis le début mais vu ce qu’il avait fait dans la banque à tenter de m’embrasser, je m’attendais au pire dans une rue complètement déserte. Il finit par donner la réponse à sa devinette. Je ne voyais pas trop où il voulait en venir. Il m’attacha alors avec des menottes au volant de ce véhicule et déclara qu’il s’agissait non seulement d’un souvenir d’un cadavre de flic mais également qu’il rompait nos fiançailles. Je pensais alors qu’il me libérerait de ma ceinture mais au lieu de ça, il se contenta de prendre un sac de billet et de s’enfuir.

« Vous avez oublié la ceinture ! »

Criai-je, prenant le risque de me faire exploser. Il ne fit que partir me laissant seule dans cette voiture, sans défense et présumée coupable de ce braquage. Comment allai-je prouver mon innocence si les forces de l’ordre venaient à me retrouver ? J’entendis alors la sirène de la police s’approchant de la voiture. Je ne savais pas si je devais considérer cela comme étant la fin de ma liberté ou comme un soulagement. Je fermai les yeux, j’avais peur qu’on ne tire sur moi sans crier garde vu ce qu’il avait fait à bon nombre de policiers jusque-là. Un homme s’approcha du véhicule côté passager, une arme pointée en ma direction.

« Les mains en l’air, pas un geste ! »

Je m’exécutai, levant comme je pouvais ma main attachée et je me tournai vers l’homme armé.

« N’approchez pas, monsieur. L’autre homme m’a attaché une ceinture d’explosif autour de la taille, il a le détonateur, je crains qu’il ne me fasse exploser d’un moment à l’autre… Je suis une victime dans cette histoire… »

Allaient-ils me croire ? Aucune idée.

(c) DΛNDELION

~~~

Stardust
In my head
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Gotham
D'OÙ VIENS-TU ? : Dark Knight
AVATAR : Heath Ledger
COPYRIGHT : Moi pour le vava, pour les gifs je verrai
STATUT CIVIL : Célibataire
AVENTURES : 9
DATE D'ARRIVEE : 28/04/2018
METIER : Gangster et chef de son propre gang

Message Sujet: Re: La fiancée du Joker [PV: Qi'ra] 03.05.18 9:12

Qi'ra

&

Le Joker

La fiancée du Joker
Je ris en m'éloignant... Oublier la ceinture, quelle bonne blague! Elle est drôle jusqu'au bout, j'aurais aimé la garder un peu plus longtemps, elle était amusante. Avec sa manière de parler étrange et ses réactions. Mais je dois la laisser là, pour qu'elle me serve de diversion pendant que je disparais de la zone. Mais quelque chose me retient, bien que j'ai quitté la ruelle et que j'ai jeté masque et combinaison dans une poubelle pour être dans ma tenue habituelle du Joker, je ne peux m'empêcher de rester immobile et de penser. Et plus je pense, plus mon excitations grandit à m'en donner la trique! Je viens de penser à un truc très amusant à faire, qui pourrait en plus me permettre de garder tout l'argent sans en sacrifier la moitié comme j'allais faire. Je reviens donc sur mes pas, juste au moment où les policiers hurlent à la femme de poser ses mains sur le volant, n'écoutant pas ses explications. Ils sont tendus, ils ont besoin d'un coupable à présenter à leur chef et cette apparente complice fera parfaitement l'affaire. Ils pensent pouvoir lui faire cracher la localisation ou au moins des indices sur son partenaire. Je vise le premier policier à pointer son arme sur mon ex fausse fiancée et lui tire une balle dans la tempe. Son collègue se tourne brusquement vers moi pour me tirer dessus, mais il se reçoit un morceau morceau de plomb qui l'étale au sol. Je m'avance rapidement vers la portière ouverte côté conducteur et apparaît brusquement à l'ouverture.

"C'est moi! Ton sauveur! Contente de me revoir chérie? On ne me quitte pas comme ça tu sais hahahahahahahaha!"

Je pose l'arme sur le tableau de bord et lui enlève les menottes avec ma main libre.

"J'ai une meilleure idée que de leur donner une chèvre: devenons des bergers! Hahahahahahaha! J'adore cette blague!"

Je me recule et prends mon sac de billets que j'avais posé par terre, avant de lui montrer le cadavre du policier ayant la tête explosée.

"Prends son uniforme et ses clefs, on va disparaître sous les yeux ébahis de notre public! Si c'est le fait de te dénuder devant moi qui te gêne: ne t'en fais pas, il n'y a rien que tu ne montreras que je n'ai pas déjà vu hahahahahahaha! Et sois délicate, n'oublie pas que tu portes la ceinture de chasteté la plus meurtrière de tous les temps!"

Je vais m'installer sur la banquette arrière de la voiture de police, allongé sur le dos pour regarder le plafond. Où tout ça va nous mener? Je n'en ai strictement pas la moindre idée, et s'en est que plus excitant. Un sourire digne du Joker étire mes lèvres.

"Et n'oublie pas le deuxième sac!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: La fiancée du Joker [PV: Qi'ra]

Revenir en haut Aller en bas

La fiancée du Joker [PV: Qi'ra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ WE'RE ALL MAD HERE ♚ :: ♚ Brisbane ♚ :: Quartiers Centraux-