RSS
RSS



 
Scénario Attendu
Prénom & Nom Natasha Romanoff.
Liens actifs 3 : Bucky Barnes, Steve Rogers, Peter Parker.
Groupe Comics.
Je viens de Marvel - Comics.
Attendue depuis le 11.04.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Samuel Wilson.
Liens actifs 3 : Bucky Barnes, Steve Rogers, Peter Parker.
Groupe Comics.
Je viens de Marvel - MCU & Comics.
Attendu depuis le 21.05.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Urbosa
Liens actifs 2 : Zelda, Link.
Groupe Jeux Vidéos.
Je viens de Zelda - Breath of the Wild.
Attendue depuis le 22.05.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Ganondorf
Liens actifs 2 : Zelda, Link.
Groupe Jeux Vidéos.
Je viens de Zelda - breath of the wild.
Attendu depuis le 22.05.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Douglas Hammond
Liens actifs 1 : Thomas J. Hammond.
Groupe City.
Je viens de Political Animals.
Attendu depuis le 27.05.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Charlie Scott-Cavendish
Liens actifs 1 : Chloe Cohen.
Groupe City.
Je viens de Snatch.
Attendu depuis le 30.05.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Severus Rogue
Liens actifs 2 : Lily et James Potter.
Groupe Fantastique.
Je viens de Harry Potter.
Attendu depuis le 18.06.2018.

Partagez|

Marty McFly - get me back in time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t491-marty-that-s-the-power-of-love

LIEU ORIGINEL : Hill Valley, Californie
D'OÙ VIENS-TU ? : Retour vers le futur
AVATAR : Michael J. Fox
COPYRIGHT : Google Images
STATUT CIVIL : En couple
AVEC : Jennifer Parker
AVENTURES : 10
DATE D'ARRIVEE : 10/06/2018
METIER : Lycéen / Guitariste dans un petit groupe


Message Sujet: Marty McFly - get me back in time 10.06.18 16:25




Marty McFly

Personne ne me traite de mauviette.

Salut à toi lecteur, je me nomme Martin McFly, mais on me surnomme parfois Marty. Je viens de Retour vers le futur, je suis humain et j'ai choisi la version film (la trilogie complète) J'ai 17 ans et je suis né le 14 septembre 1968 à Hill Valley en Californie, je suis originaire des Etats-Unis. Je suis actuellement en couple et je suis hétéro, je me considère comme homme et mon pronom est il. Si tu me cherches, tu peux me trouver au lycée principalement, ou dans les rues de Brisbane à rouler en skate. Je travaille comme lycéen et guitariste dans un groupe de musique. L'Australie, je connais vaguement de loin, déjà entendu parler. Je suis de ce groupe science-fiction. Ne te fie pas à mes airs, j'ai quelques compétences et pas des moindres, je suis très bon guitariste, skateur, je sais plus ou moins me bagarrer et j’ai quelques notions en sciences, mais je ne suis pas parfait alors j'ai aussi mes faiblesses, qui sont mon impulsivité, ma manie de démarrer au quart de tour chaque fois qu’on me cherche. Ma plus grosse phobie est qu’on me prenne pour un minable mais je tire ma force de ma volonté de ne pas décevoir les autres. J'ai quelque particularités qui font de moi quelqu'un de différents, comme mon style des années 80, même si j’essaie de m’adapter et paraitre moderne dans une époque qui décidément n’a rien à voir avec le 2015 que j’avais déjà visité..

Si tu te demandes qui est mon avatar, il s'agit de Michael J. Fox (jeune) et il a été crée par le gars qui a pris la photo.
Caractère
Marty est un adolescent plutôt cool, dynamique, énergique, toujours prêt à vivre n’importe quelle nouvelle aventure. À croire qu’il ne se fatigue jamais. Aller à l’école en bus par exemple, c’est pour les flemmards. Rien de mieux que de rouler en skate en s’accrochant au derrière des voitures qui passent, c’est quand même vachement plus marrant. Sympathique, amical, il se fait plutôt facilement des amis et peut être très loyal. À l’inverse, il n’est pas du genre à se laisser faire quand on le cherche et pourrait très bien filer une droite au premier qui le traitera de mauviette (coucou Biff). Il est du genre impulsif, il agit très souvent avant de réfléchir, et même s’il aime bien apprendre et découvrir des trucs, disons que dans le duo Marty/Doc ce n’est pas vraiment lui qui a le rôle du cerveau. Curieux, pour ne pas dire fouineur, et déterminé, Marty est un casse-cou qui n’hésite pas à prendre des risques pour parvenir à ses fins. Et en général, il y parvient, mais c’est souvent avec un timing très serré. Vous n’imaginez pas le nombre de fois où il aurait pu crever à une seconde près.

Anecdotes

• Depuis des générations, et jusqu’à ce que Marty atterrisse de manière inexpliquée en Australie, les McFly ont toujours habité Hill Valley.
• Marty était plutôt ouvert d’esprit pour son époque, mais c’était en 1985, et les mœurs n’étaient pas encore tout-à-fait les mêmes que maintenant. Mais promis, il s’adapte facilement.
• Sa devise est « quand on veut très fort quelque chose, on finit toujours par y arriver ». C’est une phrase de Doc qu’il a finit par adopter, et à transmettre lui-même à son père lors de son voyage en 1955.
• Marty a beau être en couple et aimer indéniablement sa copine, ça lui arrive de mater d’autres filles. Juste devant Jennifer. Le resquoi ? Respect ? Connais pas.
• Marty voue une confiance aveugle envers Doc et le suivrait n’importe où les yeux fermés. Il le considère presque comme un père.
• Doc a réussi à lui transférer une certaine affection pour les sciences, même s’il est un peu largué par moment. Malgré ça, il n’est pas très bon en cours, ni vraiment assidu, il préfère largement l’aspect pratique à la théorie.
• Marty a visité deux fois l’année 1955, une fois 2015, une fois 1885 et a connu trois 1985 différents avant de se retrouver en 2018 en Australie.
• Marty ne se débrouille pas trop mal avec les armes à feu, s’étant surtout entraîné aux stands de tirs à DisneyLand et aux jeux d’arcade.
• Il a encore du mal avec tous les appareils électroniques modernes et le concept d’internet, mais il fait de son mieux pour comprendre et apprendre à les utiliser.

Comment je vis ma transition
Je suis surtout confus. Déjà, je suis arrivé en 2018 sans l’aide d’aucune machine, ce qui est assez fou. Croyez-moi, j’en ai vu des choses folles, mais elles avaient toutes au moins un semblant de sens. Mais se téléporter dans une autre époque à un autre endroit de la Terre par magie, c’est vraiment incroyable, et même Doc n’a pas de solution à ça ! Et ensuite, ça n’a rien mais alors rien à voir avec le futur que j’avais déjà vu. Pas de voitures volantes, pas de chaussures qui se lacent toutes seules et pas même d’hoverboard ! Je suis arrivé dans une sorte d’autre dimension, ou alors j’ai altéré le présent d’une manière ou d’une autre de sorte que le futur a pris une toute autre direction, mais c’est quand même assez peu probable. Dans un cas ou dans l’autre, c’est vraiment pas le pied. D’autant plus que les gens semblent parfois me reconnaitre comme si j’étais un personnage de film ou quelque chose comme ça. Ils me parlent même de Doc et de la DeLorean ! Comment ils connaissent tout ça ? C’est à n’y rien comprendre. Et le plus invraisemblable, c’est que je me suis retrouvé en Australie sans aucun moyen de retourner à Hill Valley. Cela dit, même si je comprends pas tout, et que j’ai encore vraiment beaucoup de mal avec la technologie, c’est plutôt cool. D’autant plus qu’on n’est pas tous seuls dans ce cas-là, apparemment. Après tout, j’ai déjà réussi à m’adapter à d’autres époques, pourquoi pas à celle-là ? Et au moins, je ne risque pas de détruire l’univers en causant des paradoxes !


Candie
Bonjour, bonsoir. J’ai 21 ans, j’aime le rp, les cookies, mater des séries, regarder Retour vers le futur au moins trois fois par semaine, glander à la maison (je suis en vacances yay), et puis je sais pas, plein d’autres choses j’imagine. Bon j’ai jamais su me présenter. Ça va vous sinon ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t491-marty-that-s-the-power-of-love

LIEU ORIGINEL : Hill Valley, Californie
D'OÙ VIENS-TU ? : Retour vers le futur
AVATAR : Michael J. Fox
COPYRIGHT : Google Images
STATUT CIVIL : En couple
AVEC : Jennifer Parker
AVENTURES : 10
DATE D'ARRIVEE : 10/06/2018
METIER : Lycéen / Guitariste dans un petit groupe


Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 10.06.18 16:25


Histoire

History’s going to change.



CHAPITRE I – Première version.
O n ne choisit pas sa famille. On ne choisit pas d’avoir un père minable qui se laisse marcher dessus ou une mère alcoolique qui semble au bord de la dépression chaque fois qu’elle observe la vie qu’elle mène. Marty n’a pas eu de chance ; il est tombé sur les deux. Vous imaginez l’ambiance à la maison. Ajoutez à ça un frère stupide et une sœur chiante et vous avez un parfait aperçu de la vie chez les McFly. Parfois, Marty se demandait s’il y avait vraiment sa place. D’accord, c’est un peu pessimiste. De temps en temps, il y avait quelques moments agréables, et le garçon ne nierait pas éprouver un minimum d’affection pour les membres de sa famille, qui après tout restaient des gens bien. Mais la plupart du temps, c’était difficilement supportable. Et je ne parle même pas de Biff Tannen, le chef de bureau du père, qui se croyait tout permis et s’amusait à le brutaliser pour un oui ou pour un non. Et bien sûr, George McFly se laissait faire, bien incapable de l’affronter. Faut croire qu’il était effectivement toujours aussi poire, McFly.

Mais reprenons depuis le début, voulez-vous ? Marty est né en 1968 de George et Lorraine McFly à Hill Valley en Californie. Son frère David avait déjà cinq ans à l’époque, sa sœur Linda trois. Les trois enfants grandirent ensemble avec leurs parents dans le petit quartier résidentiel de Lyon Estates en bordure de la ville. Marty s’entendait plus ou moins bien avec ses frères et sœurs, quoique c’était plutôt moins que plus ; ils se chamaillaient régulièrement, la plupart du temps pour des bêtises. D’ailleurs, les bêtises, le garçon connaissait bien. C’était le touche-à-tout de la famille, le curieux, le casse-cou, l’hyperactif. Et surtout, c’était toujours lui qui commençait les bagarres. Principalement parce qu’on lui avait interdit de le faire.

En mûrissant, le jeune McFly s’était calmé. Il avait arrêté de chercher la bagarre et même de courir partout dans la maison. Quand il avait besoin de se défouler, quand l’ambiance à la maison devenait trop pesante, il se réfugiait sous son walkman ou bien allait faire un tour en skate à l’extérieur, parce que c’était ce qui lui permettait de s’évader un moment de sa vie de famille presque insoutenable. Malgré tout, il avait gardé son caractère fier et impulsif qui le poussait à se rebeller chaque fois qu’on le prenait un peu trop pour un con. Peut-être que c’était à force de voir son père accepter de se faire maltraiter que Marty avait décidé que jamais il ne reculerait devant quiconque lui chercherait des noises. Tout plutôt que de ressembler à George McFly.

Il n’y avait pas que l’attitude de son père qui l’exaspérait. Sa mère aussi était fatigante. Toujours stricte, coincée, la seule chose qui pouvait la différencier des bonnes sœurs était peut-être le verre qu’elle tenait constamment à la main. Elle vieillissait, prenait du poids, et ses sourires se faisaient de plus en plus rares. Mais surtout, elle ne pouvait pas s’empêcher d’être toujours sur le dos de ses enfants. Attention à ci, attention à ça, ne fais pas ci, ne va pas là, ne fumez pas, ne buvez pas, ne sortez pas, ne jouez pas, ne mangez pas, ne respirez pas. Ok, j’exagère. Mais elle tenait à ses principes. Et parce qu’à l’époque on était pas encore très chauds pour le féminisme, c’était Linda qui était la plus fliquée. À croire que Lorraine voulait à tout prix l’empêcher de trouver un mec. Le prétexte ? Les filles ne devaient pas courir après les garçons. C’était aussi pour ça qu’elle n’avait jamais vu Jennifer d’un très bon œil.

Jennifer, c’était peut-être la fille la plus jolie et la plus adorable du lycée de Hill Valley. Marty l’avait rencontrée peu de temps après son entrée au lycée et entre eux deux le courant est bien passé. C’était subtil au début. Marty venait de rejoindre un petit groupe de musique qui recherchaient activement un guitariste et ils avaient des répétitions régulièrement dans un petit local du bâtiment. Les sessions n’étaient d’ordinaire pas ouvertes au public, mais vous savez ce que c’est, un jour on invite des potes, puis des potes de potes, puis des potes de potes de potes, et quelques semaines plus tard n’importe qui pouvait assister aux répétitions. N’importe qui, c’était Jennifer. Entre autres. Elle venait de temps en temps, puis de plus en plus souvent, puis carrément tous les jours. Elle semblait fascinée par leurs prestations, et comme Marty finit par se rendre compte finalement, elle semblait surtout fascinée par le guitariste. Lui. Elle ne le lâchait pas du regard. Et lui ne resta pas longtemps insensible à son charme. Leurs échanges étaient muets, ils ne s’étaient jamais vraiment parlés en-dehors des politesses en début et fin de session. Mais ça n’avait pas d’importance. Ils ne pouvaient plus détourner les yeux l’un de l’autre.

Finalement, un soir, elle était restée un peu plus longtemps pour réussir à lui parler. Et toute la soirée, ils avaient discuté. Sympathisé, flirté. Quelques jours plus tard, ils sortaient ensemble, déjà très amoureux l’un de l’autre. Tout allait bien, leur histoire était parfaite, leur idylle en faisait rêver plus d’un. Jusqu’à ce que Marty décide de la présenter à sa famille. Si George avait tenté de faire quelques efforts pour l’accueillir, ça n’avait pas été le cas de la mère McFly, qui avait fait la gueule toute la soirée et n’avait pas décroché un mot avant de partir se coucher. Alors, déçu mais à charge de revanche, Marty avait décidé plutôt de présenter sa petite amie au Docteur Brown. Parce que si on ne choisit pas sa famille, on peut au moins choisir ceux qui en endosseront le rôle.

Etait-ce triste de dire que ses deux meilleurs amis était un vieux savant et un chien ? Bien sûr, Marty n’était pas un garçon impopulaire au lycée et avait bien deux ou trois groupes d’amis, mais rien de semblable avec l’amitié qu’il avait avec le docteur Emmett Brown. L’inventeur fou, le vieil homme dangereux comme le décrivaient les journaux locaux. Ceux-là n’essayaient même pas de comprendre ce qu’il faisait dans son laboratoire. Ils voyaient des fioles avec des produits bizarres, des machins avec des câbles partout, des horloges de toutes les formes et d’un coup c’était un fou à lier voire un potentiel terroriste. Heureusement, Marty ne croyait pas à tout ça. Il n’y avait jamais cru, d’ailleurs. Tout ce que faisait Doc, comme il l’appelait, était admirable. Même s’il ne comprenait pas toujours tout. Surtout, Doc était le type le plus sympathique, le plus passionné et le plus cool qu’il ait jamais rencontré. Et il adorait Marty.

Autant dire que la soirée avec Jennifer chez Doc était bien plus agréable que chez lui. L’inventeur parla avec plaisir de la science et de ses recherches, partant souvent dans des grands monologues auxquels la jeune fille fit très bien semblant de s’intéresser. Et quand elle lui demanda comment Marty et lui s’étaient rencontrés, il se fit une joie de lui raconter cette histoire. Marty avait à peine douze ans à l’époque, et le nom de Doc était déjà bien décrié dans les journaux. Curieux, chevalier sans peur et sans reproches, le garçon s’était mis en tête de venir une nuit et de fouiller dans les locaux du vieux savant pour comprendre ce que lui valait cette réputation. Il y avait découvert des tas d’inventions aussi loufoques qu’extraordinaires, et avait surtout été assez con pour se prendre les pieds dans des câbles et s’étaler sur le sol avec un grand fracas, ce qui n’avait évidemment pas manqué de réveiller le propriétaire des lieux qui dormait à l’étage du dessus. Surpris de voir un gamin trainer dans son laboratoire mais heureux et flatté de voir autant d’admiration dans son regard, il avait accepté de répondre à toutes ses questions (et croyez-moi, il en avait beaucoup) et les deux avaient discuté presque toute la nuit. Marty avait ensuite pris l’habitude de venir le voir tous les soirs après les cours, parfois même le matin avant de partir à l’école (ce qui lui avait valu plusieurs retards, mais ce n’était pas comme s’il en avait vraiment quelque chose à faire), pour le voir travailler sur ses machines, l’assister si besoin et prendre soin de son chien, Einstein. Une vraie relation de confiance et d’amitié était née entre eux, si bien que Marty se surprenait parfois à penser que Doc faisait un bien meilleur père que celui qu’il avait.

Quand l’adolescent ramena Jennifer chez elle le soir-même, la demoiselle était aux anges ; et son sourire était bien capable de donner des ailes à Marty. Mais il était temps pour lui de retourner à sa petite vie de merde avec ses parents coincés. On ne pouvait pas changer les habitudes. Du moins, c’était ce qu’il pensait.


CHAPITRE II – Versions intermédiaires
O ctobre 1985. Doc et Einstein avaient disparu depuis plusieurs jours. Marty eut finalement des nouvelles de lui au téléphone, lui disant de se ramener à 1h du matin précise, la nuit-même, au Twin Pines Mall, avec une caméra. C’est là qu’il la vit pour la première fois. La DeLorean. La machine à voyager dans le temps. Faisons un rapide résumé de ce qu’il se passa ensuite (pour plus d’informations, allez regarder les films si ce n’est pas déjà fait, ils en valent la peine).

// SPOILER ALERT ce qui suit est un résumé des trois films donc si vous ne les avez pas encore vus et que vous comptez le faire, c'est mieux de pas lire

Prêt à partir pour l’année 2010, Doc a finalement été retrouvé par les Libyens à qui il avait volé le plutonium nécessaire au démarrage de sa machine et avait reçu plusieurs balles mortelles qui lui ont coûté la vie. Effrayé, Marty s’était tiré avec la DeLorean le plus rapidement possible ; or le plus rapidement possible, c’était à la vitesse de 88 miles/heure (équivalent à peu près à 142 km/h, ne me remerciez pas), et 88 miles/heure, c’était exactement ce qu’il fallait pour voyager dans le temps. Les choses ont fait que la dernière date de destination rentrée dans la machine était le 5 novembre 1955, date à laquelle Doc a imaginé le voyage dans le temps pour la première fois, et accessoirement à laquelle Lorraine Baines a croisé le regard de George McFly et s’est éprise de lui de manière relativement inexplicable.

Coincé dans le passé sans plutonium pour générer l’électricité suffisante à son retour dans le futur, Marty et ses deux neurones fonctionnels (je suis méchante, mais honnêtement qui peut penser que c’est une bonne idée d’interagir avec ses parents avant sa propre naissance) empêcha la rencontre de Lorraine et George, et même pire, apparut comme un héros auprès de sa mère qui tomba folle amoureuse de lui (le complexe d’Œdipe, vous connaissez ?). Bref, Marty réussit finalement à entrer en contact avec Doc du passé qui l’aida à fabriquer un plan pour repartir à son époque, impliquant la foudre censée s’abattre sur l’horloge de l’hôtel de ville sept jours plus tard, et qui le mit aussi en garde en l’informant que s’il ne remettait pas ses parents ensemble, il finirait par disparaitre, lui, son frère et sa sœur, puisqu’ils ne seront jamais nés. Le garçon tenta aussi de le prévenir de sa mort prochaine mais Doc ne voulut rien entendre, répétant qu’il valait mieux ne rien savoir du futur pour ne pas risquer de créer des paradoxes.

Les choses ne se passèrent pas exactement comme prévu, mais tout finit par rentrer dans l’ordre, enfin presque. Le soir de la soirée dansante du lycée, le bal des sirènes, George ficha un gros coup de poing dans la gueule de Biff Tannen qui s’étala par terre, sauva sa demoiselle en détresse et l’embrassa pendant le slow joué par un Marty à deux doigts (littéralement) de disparaitre. Après avoir fait son show sur Johnny B. Goode et inspiré par le même coup Chuck Berry qui sortit sa chanson deux ans plus tard, Marty est finalement parvenu à rentrer en 1985. Et à sa grande surprise, Doc était vivant. Et à sa encore plus grande surprise, sa vie de famille s’est totalement métamorphosée. Son père est devenu un grand et riche écrivain sûr de lui et franchement plutôt pas mal, sa mère mince et radieuse, totalement décoincée, son frère a décroché un boulot respectable et sa sœur semblait avoir plutôt du succès auprès des garçons. Mieux, Biff Tannen était presque devenu la bitch de son père, à laver la voiture qu’il avait totalement explosée dans la précédente version. Et alors que l’adolescent était sur le point d’emmener sa copine en camping près d’un lac dans la voiture de ses rêves, Doc est apparu à bord d’une DeLorean volante, de retour du futur dans lequel il avait séjourné un moment, pressant Marty et Jennifer de le suivre là-bas pour sauver ses gosses d’une vie derrière les barreaux.

2015 était une année fascinante. Voitures volantes, hoverboard en lévitation, hologrammes de requins, maisons intelligentes, tout apparaissait comme l’âge d’or de la technologie tout comme celui du mauvais goût vestimentaire. Marty apprit aussi vaguement que son futur lui avait totalement foiré sa vie, mais il n’eut pas vraiment le temps de s’en préoccuper. Après avoir réussi à sauver le futur de ses gosses, il eut la bonne idée de vouloir se faire de la thune en emportant avec lui les résultats des paris sportifs de la deuxième moitié du XXe siècle. Sauf que comme jamais rien ne se passe comme prévu (il aurait dû le savoir), le vieux Biff tomba dessus en même temps que sur la machine à voyager dans le temps et se transmit l’almanach des sports à lui-même, soixante ans dans le passé. Alors quand Marty et Doc revinrent à leur époque, ils y trouvèrent un 1985 catastrophique contrôlé par le riche très riche Biff Tannen et dans lequel son père avait été assassiné.

Marty se démerda donc pour récupérer les informations sur la date exacte où le jeune Biff a acquis le bouquin et retourna dans le passé pour le lui voler avant que tout ne dégénère. Quelques mésaventures plus tard, il brûlait l’almanach et sauvait le futur, et tout aurait pu s’arrêter là si la même foudre qui l’avait renvoyé dans son époque dans la première version (vous suivez toujours ?) n’avait pas frappé la DeLorean dans laquelle volait encore Doc, l’envoyant un siècle dans le passé, en 1885, au temps des cowboys. L’inventeur fit parvenir au jeune McFly une lettre lui expliquant que tout allait bien où il était et qu’il ne fallait surtout pas venir le chercher, qu’il avait laissé la machine dans un endroit sûr pour que Marty la récupère, retourne à son époque et détruise la voiture, parce que les voyages dans le temps étaient beaucoup trop risqués. Et même si le garçon n’était pas chaud chaud pour abandonner son ami dans une époque aussi lointaine, c’était ce qu’il aurait fait, s’il n’avait pas appris par la suite que Doc allait mourir tué par Buford Tannen (je vous laisse deviner de qui il est l’ancêtre) quelques jours après avoir rédigé sa lettre.

Envoyé donc cent ans en arrière, où il fit d’ailleurs la connaissance de ses ancêtres Seamus et Maggie McFly (qui ressemblaient d’ailleurs vachement à lui-même et sa mère, coïncidence ?), Marty retrouva son ami qui avait trouvé sa place comme maréchal-ferrant et aurait pu le ramener dans le présent avec lui si la voiture ne s’était pas pris une flèche par les indiens en plein dans le réservoir d’essence. L’objectif fut donc de trouver un moyen de retourner dans le présent tout en essayant de ne pas mourir, et franchement, c’était loin d’être facile, surtout avec le caractère aussi impulsif et susceptible de Marty McFly (ou Clint Eastwood, comme il se faisait appeler). Heureusement, l’adolescent apprit à prendre sur soi et à se contrôler, même quand on lui disait qu’il avait les foies (mais PERSONNE NE ME DIT QUE J’AI LES FOIES). Et tout avait failli rentrer dans l’ordre, ils étaient à très peu de choses de retourner tous les deux en 1985, s’il n’y avait pas eu Clara Clayton, la nana que Doc avait rencontrée et était tombé follement amoureux en l’espace de quoi ? deux jours ? Et c’était bien mignon tout ça, mais l’amour ça rend con, et quand tu dois faire repartir une DeLorean poussée par un train en espérant atteindre 88 miles/heure avant de plonger dans le vide, t’as pas trop le temps pour ce genre de conneries. Résultat, Marty repartit seul dans le présent et la machine fut détruite, laissant le docteur Emmett Brown à jamais coincé dans le far west.

Ou pas. Parce que Doc reste Doc et que reconstruire une machine temporelle volante à partir d’un train quand tu t’appelles Emmett Brown c’est easy peasy lemon squeezy. Mais ça, c’est pour une autre histoire.


CHAPITRE III – Dernière version.
E nfin de retour en 1985, Marty avait pris la sage décision de tirer un trait sur les voyages dans le temps, aussi cool qu’ils soient, et de laisser Doc et sa petite famille voyager sans lui. Au moins, sa vie était devenue plus agréable, sa famille était top, il avait la meilleure voiture du monde à ses yeux, il filait le parfait amour avec Jennifer et Biff était leur homme de main et il l’avait bien mérité ce bâtard. L’adolescent s’était finalement décidé à envoyer une démo de quelques morceaux des Pinheads, le groupe de musique dont il faisait partie, à une maison de disque, bien décidé à dépasser ses craintes et faire carrière dans la musique, histoire de ne pas foirer sa vie comme l’avait fait le Marty de 2015. Bref, tout allait parfaitement bien.

Et puis, apparu de nulle part, une sorte de flash éblouissant l’engloba alors qu’il se rendait à l’école en skate comme à l’accoutumée. Incapable de comprendre ce qui lui arrivait, Marty n’en fut que plus surpris lorsque la lumière disparut pour laisser place à un paysage qu’il n’avait jamais vu avant. Il n’était plus à Hill Valley, et à en juger par les sortes d’appareils électroniques complètement inconnus qu’il découvrit au fur et à mesure qu’il avançait, il ne devait plus non plus être en 1985. Au départ, il pensa que c’était encore une invention de Doc. Plus besoin de véhicule, juste un peu de lumière et hop ! Vous voilà dans le futur ! Mais ce n’était pas le cas. Il apprit bientôt qu’il était en Australie, en 2018, dans une sorte de dimension parallèle dans laquelle il n’avait jamais existé autrement que comme un personnage de film, et qui ne ressemblait pas franchement au futur qu’il avait visité quelques semaines auparavant. Finalement, lui et sa famille n’eurent pas d’autre choix que de s’adapter et de trouver un endroit où loger dans le centre de Brisbane. Marty s’inscrivit au lycée dans l’espoir de terminer son éducation vite fait bien fait, mais pour être tout-à-fait honnête, il est toujours un peu largué en cours, les programmes sont bien différents de ceux de 1985, surtout en histoire (ah il y a plus le mur de Berlin ? l’URSS existe plus ? et attendez quoi les tours jumelles de New York ?). Bref autant dire qu’il se focalise plutôt sur la musique et n’a pas tardé à trouver des gens sympas pour reformer un groupe. Il est d’ailleurs bien content d’avoir appris à utiliser l’internet pour écouter de la musique sur son youtube, même s’il ne comprend pas encore tout, c’est quand même vachement pratique cette invention-là (mais cherchez pas, vous ne le ferez pas lâcher son walkman, c’est mort, c’est toute sa vie ce truc-là). Now the show must go on.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t248-emily-corpse-bride

LIEU ORIGINEL : Godric's Hollow
D'OÙ VIENS-TU ? : Harry Potter
AVATAR : Sophie Turner
COPYRIGHT : Exotic (ava) | ROGERS. (signature)
STATUT CIVIL : Amoureuse et mariée.
AVEC : James Potter.
AVENTURES : 153
MULTIFACE : James B. Barnes & Zelda.
DATE D'ARRIVEE : 06/11/2014
LOCALISATION : Ca et là.
METIER : Pianiste.


Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 10.06.18 16:30



BIENVENUE j'applaudis l'originalité du perso

~~~

I've got you under my skin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t491-marty-that-s-the-power-of-love

LIEU ORIGINEL : Hill Valley, Californie
D'OÙ VIENS-TU ? : Retour vers le futur
AVATAR : Michael J. Fox
COPYRIGHT : Google Images
STATUT CIVIL : En couple
AVEC : Jennifer Parker
AVENTURES : 10
DATE D'ARRIVEE : 10/06/2018
METIER : Lycéen / Guitariste dans un petit groupe


Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 10.06.18 16:32

hihihi merciiiii <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t412-tj-hammond-it-s-always-important-to-look-your-best-when-you-feel-your-worst

LIEU ORIGINEL : Washington D.C
D'OÙ VIENS-TU ? : Political Animals
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Schizophrenic
STATUT CIVIL : Célibataire
AVEC : Papillonnant à droite et à gauche
AVENTURES : 34
MULTIFACE : Steven G. Rogers
DATE D'ARRIVEE : 28/04/2018

Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 10.06.18 18:18

Officiellement bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t491-marty-that-s-the-power-of-love

LIEU ORIGINEL : Hill Valley, Californie
D'OÙ VIENS-TU ? : Retour vers le futur
AVATAR : Michael J. Fox
COPYRIGHT : Google Images
STATUT CIVIL : En couple
AVEC : Jennifer Parker
AVENTURES : 10
DATE D'ARRIVEE : 10/06/2018
METIER : Lycéen / Guitariste dans un petit groupe


Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 10.06.18 18:48

Merci !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Sur la mer, entre l'Angleterre et l'Espagne.
D'OÙ VIENS-TU ? : Snatch, la série.
AVATAR : Stephanie Leonidas
COPYRIGHT : meadery. (ava)
STATUT CIVIL : Tout juste en couple.
AVEC : Charlie Cavendish-Scott.
AVENTURES : 68
MULTIFACE : James Potter
DATE D'ARRIVEE : 01/04/2018

Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 10.06.18 18:49

Bienvenue par ici
Je ne peux qu'approuver ce choix de personnage

~~~

Gold
In my head
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t491-marty-that-s-the-power-of-love

LIEU ORIGINEL : Hill Valley, Californie
D'OÙ VIENS-TU ? : Retour vers le futur
AVATAR : Michael J. Fox
COPYRIGHT : Google Images
STATUT CIVIL : En couple
AVEC : Jennifer Parker
AVENTURES : 10
DATE D'ARRIVEE : 10/06/2018
METIER : Lycéen / Guitariste dans un petit groupe


Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 10.06.18 18:55

Yay merci !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Mewni
D'OÙ VIENS-TU ? : Star Butterfly vs. the forces of evil
AVATAR : Dove Cameron
COPYRIGHT : Ava© LittleJuice | Sign© anaëlle | Gifs© Tumblr
STATUT CIVIL : Célibataire
AVENTURES : 41
DATE D'ARRIVEE : 15/05/2018
LOCALISATION : Là où son esprit libre la guide
METIER : Étudiante au secondaire, anciennement princesse héritière de Mewni
ZONE LIBRE :


Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 11.06.18 5:26

Bienvenue ! un copain du secondaire/lycée wéééé

~~~


SPARKLING AND INVICIBLE

we're feeling stronger, faster, we're invincible. ready for the mission in a new magical dimension. we've got the power of this ancient energy. there's no limit to the magic ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t428-clochette-x-when-u-smile-i-smile

LIEU ORIGINEL : pixie hollow, part of the island of neverland
D'OÙ VIENS-TU ? : peter pan
AVATAR : sabrina carpenter
COPYRIGHT : hathaways
STATUT CIVIL : single, lonely fairy
AVENTURES : 29
DATE D'ARRIVEE : 18/05/2018
LOCALISATION : brisbane


Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 11.06.18 14:27

l'originalité de ce personnage bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche !

~~~

- you know that place between sleep and awake ? the place where you can still rember dreaming ? that's where i'll always love you, that's where i'll be waiting.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t491-marty-that-s-the-power-of-love

LIEU ORIGINEL : Hill Valley, Californie
D'OÙ VIENS-TU ? : Retour vers le futur
AVATAR : Michael J. Fox
COPYRIGHT : Google Images
STATUT CIVIL : En couple
AVEC : Jennifer Parker
AVENTURES : 10
DATE D'ARRIVEE : 10/06/2018
METIER : Lycéen / Guitariste dans un petit groupe


Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 11.06.18 16:16

Merci beaucoup vous deux ! <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t255-steven-g-rogers-i-can-do-this-all-day

LIEU ORIGINEL : Earth-616
D'OÙ VIENS-TU ? : Marvel Universe
AVATAR : Chris Evans
COPYRIGHT : Sweet disaster
STATUT CIVIL : Le coeur pris définitivement, il était avec lui avant qu'il ne lui soit arraché et vient de le retrouver
AVEC : James Barnes.
AVENTURES : 195
DATE D'ARRIVEE : 30/03/2018
LOCALISATION : Ne sait pas trop
METIER : Ancien soldat/Invader/leader des Howling Commando/co-leader des Avengers/agent gouvernemental. Fugitif depuis 2016


Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time 17.06.18 19:53


C'est une validation !

Youpiiiiiiiii !



Félicitations Marty McFly
Bienvenue petit voyageur du temps  

Il y a encore quelque petites étapes pour boucler cette validation, comme aller faire ta fiche de lien et poster ta fiche gestion de rp. Tu es désormais libre d'aller flooder le forum, libre d'aller rp. Tu peux aussi poster une recherche de rp juste ici.

Encore félicitations à toi pour ta validation, à très vite sur le forum  !

~~~




Until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Marty McFly - get me back in time

Revenir en haut Aller en bas

Marty McFly - get me back in time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Back in time ↔ 04/06 | 17h35
» Bring me back in time, when life was so simple + Morwen
» let's go back in time (téo/ad)
» Shiro #000: Go Back In Time And Remember.
» (ellaniel) you’ll come back each time you leave

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ WE'RE ALL MAD HERE ♚ :: We're All Mad Here :: We need you :: Ils sont parmi nous-