RSS
RSS



 
Scénario Attendu
Prénom & Nom Natasha Romanoff.
Liens actifs 3 : Bucky Barnes, Steve Rogers, Peter Parker.
Groupe Comics.
Je viens de Marvel - Comics.
Attendue depuis le 11.04.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Samuel Wilson.
Liens actifs 3 : Bucky Barnes, Steve Rogers, Peter Parker.
Groupe Comics.
Je viens de Marvel - MCU & Comics.
Attendu depuis le 21.05.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Urbosa
Liens actifs 2 : Zelda, Link.
Groupe Jeux Vidéos.
Je viens de Zelda - Breath of the Wild.
Attendue depuis le 22.05.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Ganondorf
Liens actifs 2 : Zelda, Link.
Groupe Jeux Vidéos.
Je viens de Zelda - breath of the wild.
Attendu depuis le 22.05.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Douglas Hammond
Liens actifs 1 : Thomas J. Hammond.
Groupe City.
Je viens de Political Animals.
Attendu depuis le 27.05.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Charlie Scott-Cavendish
Liens actifs 1 : Chloe Cohen.
Groupe City.
Je viens de Snatch.
Attendu depuis le 30.05.2018.
Scénario Attendu
Prénom & Nom Severus Rogue
Liens actifs 2 : Lily et James Potter.
Groupe Fantastique.
Je viens de Harry Potter.
Attendu depuis le 18.06.2018.

Partagez|

I'm not drunk enough | Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t412-tj-hammond-it-s-always-important-to-look-your-best-when-you-feel-your-worst

LIEU ORIGINEL : Washington D.C
D'OÙ VIENS-TU ? : Political Animals
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Schizophrenic
STATUT CIVIL : Célibataire au coeur brisé
AVEC : Papillonnant à droite et à gauche
AVENTURES : 55
MULTIFACE : Steven G. Rogers & Loki Laufeyson
DATE D'ARRIVEE : 28/04/2018

Message Sujet: I'm not drunk enough | Jack 04.07.18 21:36


I'm not drunk enough

Feat. Jack & Thomas

▼▲▼

Un début de soirée dans le quartier nord de Brisbane et un bar branché ou comment être presque sûr et certain de voir Thomas y traîner. À vrai dire cela fait déjà une bonne demie-heure qu'il est posé au niveau du comptoir, perché sur un des tabourets et son verre de whisky dans la main. Il ne sait même plus quel jour il peut bien être, semaine ou week-end, cela ne fait plus aucune différence, oh ce n'est pas qu'il plane tout le temps c'est juste qu'il n'y a plus rien pour le retenir de faire la fête tous les soirs. Ou de rentrer avec un mec différent tous les soirs, il les collectionne encore plus que lorsqu'il était à Washington, alors même que son nom de famille ne lui sert à rien et ne lui ouvre aucune porte. Ce qui devrait le faire réfléchir mais il n'en est rien du tout.

TJ est à moitié tourné vers la salle, observant les autres clients présents mais aussi ceux arrivant tout juste. Ses prunelles océan cherchant la cible de la soirée ou les cibles, tout dépend de comment les choses vont se passer. Portant de temps à autres son verre à ses lèvres, sirotant tranquillement le liquide ambré, pour constater au bout d'un petit temps que son verre est vide. Et zut. Se remettant assis correctement, le temps pour lui de héler le serveur et lui faire signe de revenir le servir, attrapant son portefeuille dans la poche intérieure de sa veste en cuir. Payant la consommation dès qu'elle arrive, non sans offrir un énième sourire charmant au serveur un peu trop hétérosexuel à son goût. Il a le nez pour ça le Hammond et sait toujours reconnaître un homme gay  ou bisexuel, d'un hétéro pur et dur.

Son verre payé et dans sa main, TJ pivote sur son tabouret pour vérifier s'il y a de nouveaux clients qui sont arrivés entre temps ou si c'est toujours la même chose. Enfin de toute manière il n'est pas pressé, la soirée n'est même pas vraiment commencée. Remarquant alors un jeune homme qui vient d'arriver, le style mignon mais très jeune, du moins bien plus que lui. Trop jeune mais très mignon, dommage. C'est pourtant plus fort que Thomas et quand leurs regards se croisent, il lui adresse un sourire tout aussi charmant qu'il a pu le faire avec le serveur. Prêt à détourner le regard et ne plus s'intéresser à ce jeune homme, si TJ ne le voyait pas approcher de lui justement. Hum.

Bon d'accord, le brun le laisse approcher et l'aborder, il verra bien comment ça se passe et s'il doit le remettre en place ou non. Quoi que Thomas mentirait s'il disait que tout ceci ne l'amuse pas un minimum. Oui, à voir comment l'autre va lui adresser la parole.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Avant d'être expatrié sur terre, il vivait dans le monde de l'homme de la lune, détruit par Pitch
D'OÙ VIENS-TU ? : The Guardians of Childhood
AVATAR : Brandon Flynn
COPYRIGHT : ©Tearsflight
STATUT CIVIL : Célibataire
AVENTURES : 21
MULTIFACE : Nope
DATE D'ARRIVEE : 03/07/2018
LOCALISATION : Quartier Sud
METIER : Etudiant qui entame sa dernière année de lycée, joueur de hockey sur glace


Message Sujet: Re: I'm not drunk enough | Jack 04.07.18 23:13

You'll be drunk enough
Thom & Jack
Moi ? Je suis malhonnête ! Et on sait qu’un homme malhonnête le restera quoi qu’il arrive... Honnêtement, ce sont des hommes honnêtes dont il faut se méfier, parce qu’on peut jamais prévoir à quel moment il feront un truc incroyablement... stupide.
••••

Jack passe la porte du bar comme un conquérant car il sait que, quoiqu’il advienne, il obtiendra ce qu’il veut. En soi, ce n’est pas tant l’alcool qui l’intéresse, ni même la compagnie, autant piquer des bouteilles au supermarché et squatter une soirée de gens tellement bourrés qu’ils le prendraient pour leur frère. L’adolescent est un peu plus challenger que ça. Il se découvre une nouvelle lubie, l’art de convaincre, de négocier, de voir à quel point il peut inciter les autres à dépasser les limites. Il faut dire qu’il les a tellement dépassé lui-même que ça n'en est presque plus drôle, alors ce type d'expérimentation, c’est son nouveau joujou. Tandis qu’il s’approche du comptoir, il est surpris de la vitesse à laquelle il parvient à capter un regard. L’homme est charmant, entre dix et quinze ans de plus que lui. Jack, ça ne l’arrête pas. Il lui offre son plus beau sourire d’ange à qui l’on donnerait le monde, jusqu’à ce qu’on s’aperçoive qu’on a affaire à un démon. Et on s’en aperçoit vite. Jack se place à côté de lui, mais ne s'assoit pas, ça lui permet d'être plus proche de l'homme. Il s’accoude au comptoir et fait mine de regarder les bouteilles exposées. La Daniel’s lui fait de l’œil - elle a le même prénom que lui, la catin. « On ne va pas se mentir. Je ne peux prétendre qu’à du… » il tourne la tête vers la carte fixée à la verticale sur un support posé sur le bar, pas loin d’eux, et lit la première des boissons sans alcool. « Fanta citron » avoue t-il, amusé et désinvolte.

Il ramène son attention sur le bel inconnu et lui offre un autre sourire adorable. Jack n’est pas naïf, il sait qu’il ne pourra pas compter que sur sa belle gueule. « Vous me prendriez quelques whisky ? Je vous rembourse et vous remercie en nature à la fin de cette soirée... Tapez mon nom sur Google avant de refuser, Jack Frost. J'ai cinq étoiles, c'est plus qu'un simple bon coup » informe t-il avec un petit sourire en coin. C’est complètement faux, évidemment. Sur Google, l’homme tomberait plutôt sur les légendes de celui qu’il fut. Le regard de Jack est indéchiffrable, ambivalent, à la fois joueur et intense, prudent et confiant, narquois et bienveillant, on y lit tout et son contraire, si bien qu’on ne saurait dire si l’adolescent se moque, plaisante, ou est vraiment sérieux. L’homme en face de lui a l’air d’avoir du bon sens, il doit donc songer que Jack est en train de déconner. C’est le cas, mais avec un fond de vérité. Il est charmant cet inconnu, après tout. Seulement, on n’a jamais tiré son coup pour quelques verres : ce n’est même plus de la prostitution, c’est de l’arnaque. Et puis, le gars n’est pas massivement intéressé. Frost ne croit pas à l’hétérosexualité pure et dure, il met le rejet sur le compte de son apparence juvénile, et le fait qu’il vient de lui confirmer qu’il est mineur par-dessus le marché. Mineur… mais pas innocent, il aura vite fait de le comprendre.

« Dur en affaire ? » Jack n’a pas l’air le moins du monde déstabilisé. C’est tout l’inverse. Il se penche un peu vers lui et tente une autre approche. « Meth… ? LSD… ? » murmure t-il tout bas, pour jauger la réaction. Il ne craint pas trop quelconque choc ou révolte de la part de son interlocuteur. La drogue, c’est comme le sexe, c’est un peu le kit de survie dans ce monde de merde où tout le monde se ressemble, où personne n’est exceptionnel. C’est l’échappatoire des faibles, et ils le sont tous. Pas de superhéros, pas de magie, pas de vie éternel. Jack était l’allégorie de l’enfance, de l’innocence, de l’hiver, tout ça n’existe plus ou alors si, quelque part au fond de lui, mais il souffrirait davantage d’oser y penser.

Frost a touché un nerfs. Un petit sourire victorieux et enjôleur se faufile de nouveau sur ses lèvres.« C’est cher, ces merdes, n’est-ce pas ? » susurre t-il.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t412-tj-hammond-it-s-always-important-to-look-your-best-when-you-feel-your-worst

LIEU ORIGINEL : Washington D.C
D'OÙ VIENS-TU ? : Political Animals
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : Schizophrenic
STATUT CIVIL : Célibataire au coeur brisé
AVEC : Papillonnant à droite et à gauche
AVENTURES : 55
MULTIFACE : Steven G. Rogers & Loki Laufeyson
DATE D'ARRIVEE : 28/04/2018

Message Sujet: Re: I'm not drunk enough | Jack 09.07.18 21:17


I'm not drunk enough

Feat. Jack & Thomas

▼▲▼

Thomas laisse le jeune inconnu l'approcher, intrigué par sa présence en ces lieux, n'a t-il aucun parent pour veiller sur lui ? Ou alors il est du style à n'en faire qu'à sa tête ? Un peu comme TJ pouvait bien faire quand il était ado, ce qui d'ailleurs ne l'a jamais quitté depuis toutes ces années. Pivotant sur son tabouret pour se remettre face au comptoir, attendant de voir comment l'autre va bien pouvoir s'y prendre. Ah ben, celle-ci, on lui avait pas faite depuis très longtemps et tu m'étonnes qu'il n'a pas le droit à plus qu'à du fanta. Cela se voit qu'il est encore mineur, ça se voit comme le nez au milieu de la figure, comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Bref, le tableau est facile à voir.

- Non merci.

TJ reste encore poli sur ce coup là et puis encore, il en a fait des conneries et en fera d'autres mais là c'est la cerise sur le gâteau. Comme s'il pouvait vraiment vouloir se taper un mineur aussi mignon soit-il et aussi bisexuel ou homosexuel soit-il. D'autant plus qu'il n'a aucun mal à se trouver des mecs pour passer la nuit, il jouait surtout sur son nom de famille avant mais il sait parfaitement à quoi il ressemble et à quel point il peut être canon. Donc oui mais non, non merci comme il vient de lui dire et ça que l'autre soit ou non sérieux, ça ne change rien à l'histoire. Ce qui ne semble pas déstabiliser le jeune homme qui revient à la charge avec une autre tactique. Et oui, Thomas hausse un sourcil et le regarde quelques instants. Vraiment ? Il parle de ça comme ça. Certes, il ne peut pas dire que ça ne l'intéresse pas mais bon.

- Très, ça peut vous coûter des années de prison.

Ok, Thomas est plutôt accro aux drogues mais cela ne veut pas dire qu'il ne sait pas ce qu'il peut en coûter si jamais il se fait attraper. Et à Brisbane, il n'a pas son père pour le sortir de garde à vue et étouffer l'affaire. Enfin, ça c'est juste la partie qui le concerne lui.

- Qui vous dit que je ne suis pas un flic sous couverture et qui vous suit depuis un moment ?

Parce qu'il y a ça aussi, le gamin ou Jack si c'est son vrai nom peut récolter pas mal d'emmerdes à jouer ainsi avec un inconnu dans un bar. Certes un flic de la brigade des stups ne le dirait pas pour ne pas le faire fuir, au contraire même il rentrerait dans son jeu.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

LIEU ORIGINEL : Avant d'être expatrié sur terre, il vivait dans le monde de l'homme de la lune, détruit par Pitch
D'OÙ VIENS-TU ? : The Guardians of Childhood
AVATAR : Brandon Flynn
COPYRIGHT : ©Tearsflight
STATUT CIVIL : Célibataire
AVENTURES : 21
MULTIFACE : Nope
DATE D'ARRIVEE : 03/07/2018
LOCALISATION : Quartier Sud
METIER : Etudiant qui entame sa dernière année de lycée, joueur de hockey sur glace


Message Sujet: Re: I'm not drunk enough | Jack 11.07.18 16:08

You'll be drunk enough
Thom & Jack
Moi ? Je suis malhonnête ! Et on sait qu’un homme malhonnête le restera quoi qu’il arrive... Honnêtement, ce sont des hommes honnêtes dont il faut se méfier, parce qu’on peut jamais prévoir à quel moment il feront un truc incroyablement... stupide.
••••

En révélant qu’il est mineur, Jack jette un coup d’œil discret en coin à l’homme, dont le visage est traversé par un gros « Sans blague »; un air qui parle bien plus que les mots. Oh, ça va ! Jack en roule des yeux. Nul doute qu’il va grandir dans cet autre monde, or il n’est qu’à quelques mois de la majorité. Il ne fait pas si gosse que ça, si … ? Si. Tellement que même les quatra l’appellent parfois « Gamin » lors même qu'ils connaissent très bien son prénom. Heureusement que celui-là est un peu trop jeune pour se prendre pour son père. Quoique. Les dés ne sont même pas jetés. « Non merci. » Ça a le mérite d’être clair. Jack en souffle d’amusement. Un peu plus, il aurait ri. Il ne se vexe pas des râteaux. La plupart, Jack les mérite. Il change d’angle, l’homme reste fermé. Pas de sexe, pas de drogue, il veut lui faire gober ça alors qu’il est assis tout seul dans un bar ? Ça en dit long, les célibataires qui font ça ! Ce sont des chercheurs de distraction, qui veulent échapper à la tristesse de leur vie. Jack est bien placé pour le savoir, il est pareil. Le drame, c’est qu’il n’a que dix-sept ans, lui. « Très, ça peut vous coûter des années de prison. » Et zut, le gars veut vraiment se prendre pour son père. Remarque, il lui parle avec la même politesse et la même distance que Jack a utilisé pour l’aborder. Le garçon n’a pas l’habitude de recevoir cette considération. Pas de « gamin », l’inconnu lui donne même presque du « monsieur » pour le coup. Jack fronce un peu les sourcils en le regardant, comme s’il fait mine de réfléchir. Des années de prison pour de la simple consommation ? « Oh, c’est vrai que vous en proposer à prix d’amis me range dans la catégorie de dealer... » fait-il alors semblant de comprendre avec un air faussement innocent, peu impressionné.

Jack est parfaitement au courant de ce qu’il risque avec ses activités, et les doses qu’il a : il ne risque pas beaucoup, c’en est presque dommage en fait. Jack sera bientôt à court d’idée pour rendre sa vie intéressante, qui sait, devenir le nouveau Pablo Escobar le ferait peut-être se sentir moins misérable.  Prétendre à un avenir pro dans le milieu du hockey ne le rend pas heureux. La glace est à double tranchant, d’un côté, la retrouver lui fait du bien, de l’autre, elle lui rappelle ce qu’il a perdu. Jack a intérêt à développer son côté masochiste s’il veut avancer dans la vie avec un peu plus de sérénité.

« Qui vous dit que je ne suis pas un flic sous couverture et qui vous suit depuis un moment ? » relève l’homme pour lui souligner son absence de prudence. Jack esquisse un mince sourire en coin amusé. Pour avoir déjà été plusieurs fois au poste, le gamin sait que cet homme ne fait pas partie de la police de la ville mais un flic sous couverture, ça… c’est bien trouvé, Jack n’aurait effectivement aucun moyen de le savoir. Sauf qu’il n’en est pas un, et ça, le garçon le regrette presque. Hélas, le gosse a bien trop conscience de son insignifiance pour songer qu’on puisse décider de le suivre un jour. Cette insignifiance lui pourrit la vie. Il n’est plus Gardien, il n’est qu’un gamin. Un délinquant, au mieux, ou au pire. « Alors qu’attendez-vous ? Sortez-moi de là, plaquez-moi contre un mur, mettez-moi les menottes et convainquez-moi de vous donner le nom de mon fournisseur. Promis, je ne ferai pas le difficile avant de céder » provoque Jack avec un grand sourire goguenard et insolent. Faut dire que l’adolescent a tendance à ne pas trop prendre des « non » comme des réponses foncièrement valables, c’est peut-être pour ça qu’il les vit bien en fait. Jack pose un coude sur le comptoir et appuie la joue sur son poing, l’air faussement ennuyé. « Puisque vous ne m'avez pas encore invité à changer de place, comment vous appelez-vous ? J’espère que votre nom est drôle, parce que vous… vous ne l’êtes pas du tout »

Comme Jack n'a pas encore consommé, le barman s'arrête devant lui avec une gueule à peine sceptique pour lui demander ce qu'il prend. « Un Fanta citron » répond l'ado d'un ton désinvolte, un sourire en coin en prime.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: I'm not drunk enough | Jack

Revenir en haut Aller en bas

I'm not drunk enough | Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Cause everybody's drunk, loud and pissed off {Feat. June
» Jack Skellington
» fiche technique jack rellon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ WE'RE ALL MAD HERE ♚ :: ♚ Brisbane ♚ :: Quartier Nord :: Fortitude Valley-