RSS
RSS



 

Partagez|

The truth is not easy to tell and hear | Stucky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t256-james-barnes-bucky-winter-soldier

LIEU ORIGINEL : Earth-616 / Earth 19999.
D'OÙ VIENS-TU ? : Marvel Universe
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : ROGERS. (Avatar et signature)
STATUT CIVIL : Son coeur est pris par son premier amour et ils ont repris leur relation où elle s'était arrêtée... Mais il doit faire le point avec son passé.
AVEC : Steven Rogers, son premier et grand amour. Natasha Romanoff et Loki Laufeyson, son passé.
AVENTURES : 442
MULTIFACE : Lily Potter, Zelda, Lyanna Targaryen & Lexa.
DATE D'ARRIVEE : 03/03/2015
LOCALISATION : Outback Queensland.
METIER : Plus grand assassin du monde. Enfin... Dans son monde.
ZONE LIBRE :


Thanks for the memories.

❄️❄️❄️❄️❄️❄️❄️❄️

You make me feel alive
And you're giving me everything
I've ever wanted in life
You make me smile
And I forget to breathe
What's an angel like you
Ever do with a devil like me



Message Sujet: Re: The truth is not easy to tell and hear | Stucky 08.08.18 16:44


The truth is not easy to tell and to hear
Bucky & Steve

« i love you so much that it hurts me dear »
Marre de parler, marre d'essayer d'expliquer les choses, d'essayer de se justifier. Surtout qu'avec Steve, il n'en n'avait finalement pas besoin.

Il ne saurait dire pourquoi il avait ce blocage avec Steve. Il n'aimait pas la façon dont Steve le regardait parfois, car il avait l'impression que Steve se faisait des films, qu'il voyait quelqu'un d'autre quand il le regardait. Il avait aussi mis du temps à se souvenir avec exactitude de comment ils faisaient quand, autrefois, ils couchaient ensemble et avec le recule, il avait peur de ressentir de la douleur, quelconque. Il en avait suffisamment ressenti pour toute une vie, même s'il savait que Steve était l'homme le plus doux qui soit. Des appréhensions, des voix dans sa tête qui refusaient de se taire une bonne fois pour toute. Quand bien même Steve était le plus doux et patient qui soit, quand bien même l'envie était fortement présente.

Envie qu'il ressentait chez Steve aussi, avec ses gestes, ses grands mains chaudes posées ainsi sur lui, le faisant frissonner en sentant ses mains sur lui, sur ses reins jusqu'à ses fesses, le tenant fermement. Il aimait être tenu ainsi, c'était plutôt agréable. Il aurait aimé profiter de la vue qui lui était offerte sur le torse de Steve mais cela aurait été réciproque, Steve aurait pu le regarder et il ne le voulait pas. Il ne se sentait pas méritant, pas digne d'être regardé ainsi et de manière générale, il n'aimait simplement pas être regardé, il n'arrivait pas à se raisonner, à s'y faire. Un jour, peut-être. Quand il se laisserait suffisamment porter pour ne plus y penser. L'embrasser était aussi un moyen de le faire taire, un "je n'ai pas envie de t'entendre pour l'instant". Il le laissait le rapprocher, bassin contre bassin, la température semblait monter significativement. Bien, collés ainsi, Steve ne verrait pas grand chose. Peut-être aussi un moyen de le préserver, que Steve ne voit pas toutes les cicatrices et n'essaie donc pas de s'imaginer comment elles sont arrivées là, ce qui a pu lui arriver, éviter de lui briser encore plus le coeur.

Ce qui était contrariant, pour lui, c'était que malgré tout, il aimait le regard de Steve. Il aimait s'y plonger, il aimait admirer ses yeux, c'était une de leur façon de communiquer mais les regards sur son corps il ne les supportait pas. Il aimerait laisser pisser, dire c'est bon je suis comme ça, on ne peut plus me refaire mais ce n'était pas si simple. Rien ne l'était jamais. Sa moitié semblait réceptive à ses baisers et il ne se privait donc pas, glissant finalement ses mains le long de son torse, de bas en haut, de haut en bas, espérant que sa main gauche ne soit pas trop fraîche et qu'elle n'appuie pas trop sur lui.

Puis, comme toujours, l'hésitation qui revenait, quand ils franchissaient un certain stade, mais il voulait faire taire cette petite voix dans sa tête, il voulait faire taire cet instinct le poussant à tout stopper. Parce que ce n'était pas le moment pour ça, parce qu'à force, Steve allait finir par en avoir marre, quoi qu'il en dise. Parce qu'ils n'arriveraient pas à se retrouver totalement s'ils ne franchissaient pas ce cap. Il fallait se forcer un peu pour débloquer, peut-être. Steve ne lui avait que trop laisser le choix de s'arrêter mais ce moment n'était bon pour ça. Il était convaincu qu'il fallait lui montrer comment il l'aimait, plus que tous les autres. Sa main gauche glissait du bas de son torse pour remonter le long jusqu'à se glisser dans ses cheveux, à l'inverse de sa main droite qui descendait, profitant de la douceur de sa peau, du tracé parfait de ses muscles sous ses doigts. Ses lèvres quittaient son cou quelque secondes pour regarder ce qu'il faisait avec sa main droite, se glissant jusqu'au bouton du pantalon de Steve, le défaisant avec une certaine hésitation, remontant finalement son regard vers celui de Steve, juste pour voir s'il lui autorisait, s'il n'avait rien contre, autant que c'était un signe qu'il lui envoyait, que pour cette fois, il essaierait d'aller plus loin que les fois précédentes.

Sa main gauche lâchait à contre coeur les cheveux de Steve, son index se posant sur ses lèvres pour lui indiquer de se taire.

Ne dis plus rien, s'il te plaît. Plus un mot...

Quand bien même il adorait le son de sa voix, quand bien même il l'aimait, il voulait y aller à son rythme, à sa façon. Ce qui voulait dire quitter les genoux de Steve pour se lever et l'attirer contre lui. Pas un mot, pas une question.

Fais moi confiance, ferme les yeux et laisse moi faire...

Ferme les yeux, ne me regarde pas. Ca l'aiderait peut-être dans un premier temps, si égoïste ça pouvait paraître. Il ne supportait pas non plus la possible pitié qu'il pouvait lire dans le regard de Steve ni l'énervement quand Steve voyait son épaule et il ne voulait pas prendre le risque de voir ça à nouveau et se dégoûter davantage pour ça.

Si tu ne le fais pas je t'attache les mains et te bande les yeux.

Un petit rire qui sortait d'entre ses lèvres. Il le guidait vers la chambre, ayant posé sa main gauche au niveau des reins de sa moitié, comme une danse qu'il pourrait mener entre eux.
(c) DΛNDELION


he's not just the light of my life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t255-steven-g-rogers-i-can-do-this-all-day

LIEU ORIGINEL : Earth-616
D'OÙ VIENS-TU ? : Marvel Universe
AVATAR : Chris Evans
COPYRIGHT : furiedheart. (avat)
STATUT CIVIL : Le coeur pris définitivement, il était avec lui avant qu'il ne lui soit arraché, il vient de le retrouver
AVEC : James B. Barnes, l'unique amour de sa vie
AVENTURES : 312
MULTIFACE : Thomas J. Hammond & Loki Laufeyson & Jefferson
DATE D'ARRIVEE : 30/03/2018
LOCALISATION : Brisbane
METIER : Ancien soldat - Invader - leader des Howling Commando - co-leader des Avengers - agent gouvernemental. Fugitif depuis 2016. Reconverti en libraire depuis qu'il est ici


Message Sujet: Re: The truth is not easy to tell and hear | Stucky 12.08.18 0:11

The truth is not easy to tell and hear
Bucky & Steve

C'est plus fort que lui, une partie de son esprit reste à analyser les choses à chercher à comprendre tout et rien que cela soit conscient ou non. Comme en se demandant pourquoi Bucky bloque et pourquoi il ne veut pas lui en parler, à deux ils pourraient trouver une solution mais Steve ne va pas le forcer non plus. Ce qui est inconscient c'est sa manière de venir tenir son homme, de glisser ses mains sur lui, un peu comme s'il voulait se rassurer et se dire que Bucky est bel et bien avec lui et avec personne d'autres. Steve a repris le contrôle sur lui-même mais il n'en reste pas que ça fait gros à encaisser ce que son homme lui a confié. Peut-être un peu possessif dans ses gestes, il ne saurait le dire de toute manière puisque ce n'est pas conscient. Ce qui l'est par contre c'est cette envie qui le reprend, aidé par les gestes de Bucky, forcément aussi patient qu'il peut être, il reste un homme amoureux qui a envie de retrouver pleinement celui qu'il aime. Pour autant, Steve laisse à Bucky le soin de mener la danse entre eux, de voir si ce n'est pas trop d'un coup pour son homme. Ne se permettant que de le rapprocher fermement, bassin contre bassin, le tenant son joyaux, l'unique amour de sa vie.

Steve aimerait pouvoir le couver du regard, l'admirer mais il se laisse facilement porter par leurs baisers et par la suite pas les baisers de son homme dans son cou, ses mains restants sur les fesses de Bucky. La peau de son torse réagissant aux doigts de son homme, de léger frémissements, ne prêtant aucune attention à sa main gauche, elle fait partie de Bucky alors pourquoi en faire un cas ? Même en étant honnête, il ne pourrait pas dire si sa main est plus fraîche ou non, tout ce qu'il peut dire c'est que ce sont les mains de Bucky qui le caressent et qu'il y ait réceptif. Point. Aussi réceptif que de sentir la main de son homme venir dans ses cheveux, ne le quittant pas du regard quand Bucky délaisse son cou pour observer ce qu'il fait. Est-ce que...C'est surtout un sourire qu'il offre à son homme, un sourire confiant. Oui mon cœur. Tout ce que tu veux. Steve n'a même pas le temps d'ouvrir la bouche que Bucky le fait taire d'un geste alors qu'il allait simplement lui redire qu'il n'a pas à se forcer.

Il tique à la demande de son homme, haussant un sourcil en le regardant, l'air de lui demander « et pourquoi donc ? », acceptant de le laisser se relever et que Bucky le fasse se mettre debout. Vraiment ? Mais qu'est-ce que son homme est allé inventer encore ? Steve ne le quitte pas des yeux de longues secondes, cherchant à lire dans ses yeux bleus ce qui se trame. Tu sais très bien que j'ai confiance en toi. Tu le sais parfaitement Bucky. Fronçant les sourcils une ou deux secondes parce que Steve n'arrive pas à saisir que son homme lui dise ça et le pourquoi du comment de ce qu'il lui demande. Avant de lever les yeux au ciel à ce que Bucky lui dit ensuite. Mais qu'est-ce que tu inventes. Pour autant, Steve accepte de jouer le jeu de son homme, de faire ce qu'il lui demande, du moins pour le moment et non ce n'est pas une question de manque de confiance s'il le pense ce pour le moment.

Laissant Bucky les guider vers la chambre et si Steve n'apprécie que peu d'avoir les yeux fermés c'est bien parce qu'il ne peut pas voir son homme. Parce qu'en ce qui concerne le chemin, il n'a aucun problème à ne pas voir où il va, déjà habitué à leur appartement et à son tracé. Sans compter que oui, il a une pleine confiance en Bucky pour le guider et Steve sait que son homme ne fera rien qui puisse lui faire du mal. Steve est presque sûr que s'il se cognait dans un meuble, Bucky s'en voudrait alors qu'il n'y aurait pas de raison. Toujours est-il qu'il le laisse faire, Steve se doutant que Bucky les emmène vers le lit et de ce qu'il pourrait avoir en tête mais pourquoi les yeux fermés et ne pas dire un seul mot, ça le dépasse. Mais bon tant qu'au final, il peut retrouver Bucky contre lui d'une manière ou d'une autre, tant qu'il peut retrouver ses lèvres, ça lui va.
code by bat'phanie





Until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t256-james-barnes-bucky-winter-soldier

LIEU ORIGINEL : Earth-616 / Earth 19999.
D'OÙ VIENS-TU ? : Marvel Universe
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : ROGERS. (Avatar et signature)
STATUT CIVIL : Son coeur est pris par son premier amour et ils ont repris leur relation où elle s'était arrêtée... Mais il doit faire le point avec son passé.
AVEC : Steven Rogers, son premier et grand amour. Natasha Romanoff et Loki Laufeyson, son passé.
AVENTURES : 442
MULTIFACE : Lily Potter, Zelda, Lyanna Targaryen & Lexa.
DATE D'ARRIVEE : 03/03/2015
LOCALISATION : Outback Queensland.
METIER : Plus grand assassin du monde. Enfin... Dans son monde.
ZONE LIBRE :


Thanks for the memories.

❄️❄️❄️❄️❄️❄️❄️❄️

You make me feel alive
And you're giving me everything
I've ever wanted in life
You make me smile
And I forget to breathe
What's an angel like you
Ever do with a devil like me



Message Sujet: Re: The truth is not easy to tell and hear | Stucky 14.08.18 17:19


The truth is not easy to tell and to hear
Bucky & Steve

« i love you so much that it hurts me dear »
Reprendre confiance en lui allait lui demander beaucoup de temps. Son homme pouvait dire ce qu'il voulait mais Bucky ne se sentait ni méritant ni beau ni rien. Il se sentait affreux, il se sentait mal et il avait encore beaucoup de travail à faire sur lui-même pour s'accepter. Les faits étaient que les mots de Steve ne l'aideraient pas à cet instant à se faire à l'idée qu'ils pouvaient enfin se retrouver physiquement, totalement. Déjà, il avait fallu se remémorer comment se passaient ces instants pour savoir à quoi s'attendre et se préparer mentalement à s'ouvrir de nouveau à quelqu'un, même si ce quelqu'un était son plus grand amour. Les mots de Steve, il les trouvait exagéré, sans pour autant dire qu'il mentait, ils n'étaient juste pas ce qu'il voulait entendre en ce moment, ça n'aurait fait que le crisper davantage, comme si Steve attendait quelque chose de lui, qu'il soit à la hauteur de l'image qu'il avait alors qu'il savait que ça ne pouvait pas arriver. Oui, chut, tais toi, ne dis plus rien, laisse moi faire et tais-toi.

Il voyait l'air perplexe mais eh, c'était ses conditions. Il n'avait pas dis qu'elles étaient justes ou légitimes, juste que c'était ce dont il avait besoin à cet instant précis. Il soutenait son regard quand Steve semblait chercher à comprendre ce qu'il se tramait et Bucky essayait de lui sourire avec un peu d'amusement.

Tu les réouvriras quand je t'y autoriserai.

Soi certainement pas maintenant. Il attendait juste que sa moitié ferme les yeux pour les guider vers leur chambre. Leur chambre. Ce qu'il aimait cette simplicité. Avant, ils auraient du avoir deux chambres séparés s'ils voulaient vivre sous le même toit avec deux lits pour sauver les apparences. Là ? Un lit double, une chambre pour eux, avec enfin la possibilité de dormir dans ses bras. Et ce qu'il y était bien, dans ses bras, ce qu'il y dormait bien, comme un bébé.
(c) DΛNDELION


he's not just the light of my life
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatragedy.forumactif.org/t255-steven-g-rogers-i-can-do-this-all-day

LIEU ORIGINEL : Earth-616
D'OÙ VIENS-TU ? : Marvel Universe
AVATAR : Chris Evans
COPYRIGHT : furiedheart. (avat)
STATUT CIVIL : Le coeur pris définitivement, il était avec lui avant qu'il ne lui soit arraché, il vient de le retrouver
AVEC : James B. Barnes, l'unique amour de sa vie
AVENTURES : 312
MULTIFACE : Thomas J. Hammond & Loki Laufeyson & Jefferson
DATE D'ARRIVEE : 30/03/2018
LOCALISATION : Brisbane
METIER : Ancien soldat - Invader - leader des Howling Commando - co-leader des Avengers - agent gouvernemental. Fugitif depuis 2016. Reconverti en libraire depuis qu'il est ici


Message Sujet: Re: The truth is not easy to tell and hear | Stucky 15.08.18 20:59

The truth is not easy to tell and hear
Bucky & Steve

Il n'apprécie que peu cette nouvelle lubie de son homme, Steve peut vaguement voir où elle va les emmener mais il ne comprend pas pourquoi Bucky a besoin d'agir ainsi. Parce que oui, ça il arrive à le voir que son homme en a besoin mais le pourquoi du comment reste. C'est surtout qu'il n'apprécie pas de ne pas pouvoir le regarder comme il en a envie et autant qu'il peut en avoir envie. Par moments c'est à croire que Bucky ne se rend pas compte d'à quel point il peut être le seul qui existe pour Steve, il n'y a que lui et qu'il n'y aura que lui. Il suffit de voir comment Steve a été incapable de faire son deuil et de tourner la page alors que pourtant, quelque part, il a trompé son homme. Il ne le voulait pas mais pourtant, pour lui, c'est bien présent, pas besoin de coucher avec des femmes pour ça, les baisers ont suffit. Bizarrement, Steve doute que Bucky l'aurait bien pris aujourd'hui, s'il lui avait redit ça, qu'ils étaient à égalité parce que Steve aussi n'a pas été aussi fidèle que ça.

Essayer de donner un ordre à Steve, le meilleur moyen pour qu'il n'en fasse qu'à sa tête, ce que Bucky semble oublier sur le coup en lui parlant d'autorisation. Mais en même temps, Bucky est bien le seul qui puisse le faire et voir Steve accepter cela sans broncher, du moins pas plus que ce qu'il ne fait en levant les yeux au ciel. Pour le moment, parce qu'il ne sait pas si d'ici dix minutes, il n'en fera pas qu'à sa tête mais, eh, pour Bucky qu'est-ce qu'il ne ferait après tout. Finissant dans leur chambre guidé par son homme et ses mains sur Steve, essayant toujours de réellement assembler les faits et le pourquoi du comment. Même alors qu'il n'a plus les mêmes capacités, son esprit qui réfléchit toujours trop et trop vite n'a pas changé lui.


code by bat'phanie





Until the end of the line
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: The truth is not easy to tell and hear | Stucky

Revenir en haut Aller en bas

The truth is not easy to tell and hear | Stucky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» easy come easy go ♠ jesse st james
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» R-Truth Vs Kane
» Little Jimmy Says...Cherchons des informations avec R-Truth!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ WE'RE ALL MAD HERE ♚ :: ♚ Brisbane ♚ :: Quartier Sud-