Stairway to Heaven
Highway to Hell



 

Partagez

I will always find you. | Thorzarev [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Alekseï Lazarev
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1238-aleksei-lazarev-i-
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 HtgVpDr
D'OÙ VIENS-TU ? : Aucune oeuvre
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : shellhead. ( avat) Heaven (signa)
AVENTURES : 250
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : Steve & Loki & Roman & Ethan & Constantine
STATUT RP : Ouvert, mais à discuter
STATUT CIVIL : En couple, follement épris depuis tellement d'années et enfin ils y sont
AVEC : Odin H. Thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 SHkpOP
STATUT CIVIL : Fiancé à l'unique amour de sa vie
AVEC : Odin H. Thorson

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty21.03.19 19:34

I will always find you
Odin & Aleksei

« Cause baby there ain't no mountain high enough. Ain't no valley low enough. Ain't no river wide enough. To keep me from getting to you babe »
Il trouve qu'Odin y va fort dans ses paroles, employant des termes bien trop puissants et qui font mal, très mal. Pour autant, Alekseï ne l'interrompt pas une seule fois, l'écoutant du début à la fin malgré la violente envie de le couper. Il entend Odin. Il comprend Odin. Mais il a surtout l'impression qu'Odin attend de lui qu'il s'excuse en boucle, qu'il la ferme et dise oui et amen à tout alors qu'Alekseï n'a jamais fait ça. D'accord, il a souvent laissé couler bien des choses mais parce qu'au final ce n'était pas si important que ça et puis Odin n'avait encore jamais montré une telle rage à son égard.

L'entendant, le comprenant et le lui disant après lui avoir dit qu'il ne s’aplatirait pas devant lui. L'impression qu'Odin ne le croit pas, comme si Alekseï lui a déjà menti par le passé alors que ce n'est jamais arrivé, pas une seule fois il n'a menti à Odin. L'impression aussi qu'Odin a le droit à lui balancer autant de saloperies, autant de reproches et que lui doit tout encaisser sans broncher mais que l'inverse n'est pas possible. L'impression que c'est lui qui a tous les torts de la terre mais qu'Odin n'en a aucun alors que c'est loin d'être vrai. Alekseï les reconnait pourtant ses torts, le lui disant facilement et malgré tout, s'excusant encore. L'impression qu'Odin ne l'écoute pas, malgré tout, il lui explique son point de vue, un peu un je lui dis même s'il ne me croit et ne m'écoute pas. Essayer que peut-être cette fois Odin comprenne qu'il a souffert et pas qu'un peu, que pourtant, il n'a jamais remis leur relation en doute...jusqu'à la soirée de son anniversaire. Putain Odin, je ne suis pas devin. Ce qui reste coincé avant toute chose c'est qu'Odin n'a de cesse de dire qu'Alekseï n'a rien fait pour lui, ne lui a rien donné alors qu'il lui a donné en permanence. Ok, il n'a pas vu que ses sentiments étaient partagés mais Odin non plus ne l'a pas vu, c'est un peu facile de tout lui mettre dans la tronche comme ça.

Tout tourne en boucle dans sa tête même quand il cesse de parler, se détournant d'Odin pour regarder dehors. Franchement, qu'Odin réplique ou non est le cadet de ses soucis là, il n'aurait pas pu tirer un seul mot de plus à Alekseï. Muré dans le silence, à défaut de se casser, ce qu'il n'aurait sans doute pas fait pour ne pas donner raison à Odin. Pas un seul regard vers Odin dès qu'il termine de parler, pas la peine de continuer à le regarder alors que même si Odin a été violent, Alekseï est capable de culpabiliser. Qu'Alekseï est capable de chercher à rassurer Odin en faisant abstraction de ce que lui peut ressentir. Se demandant ce que ça va pouvoir donner maintenant entre eux, comment les choses vont se passer et légitimement si rien est cassé entre eux. Alors qu'Alekseï a toujours toutes ces impressions et qu'il en vient à se faire peur tout seul en se demandant s'il n'a pas collé Odin sur un piédestal toutes ces années et qu'au final Odin n'est pas celui qu'il pensait. C'est ridicule. Ils se connaissent si bien que ni l'un, ni l'autre n'aurait pu jouer avec l'autre, n'aurait pu faire semblant de quoi que ce soit. Quand bien même Alekseï se l'est déjà bouffé ce genre de remarque de personnes voulant approcher Odin d'un peu trop près ; tu n'est qu'un faire valoir, il se sert de toi. Tu es ridicule Alekseï, c'est Odin, tu le connais par coeur.

Perdu dans ses pensées et malgré qu'il ait encore soif et qu'il ait faim, à mesure que la route défile et avec les vibrations de la voiture, Alekseï pique du nez par instant. Rien pour le tenir en éveil puisque Odin est lui aussi muré dans le silence, claqué autant physiquement que mentalement, ce n'est pas si surprenant que ça. Finissant par somnoler plus que par dormir, à croire que baisser totalement la garde est impossible malgré que son corps réclame du repos. Il n'a aucune idée du temps qui passe ainsi, trente minutes ou des heures ? L'arrêt de la voiture, son inconscient met un peu de temps à en percuter et il serait incapable de dire ce qui arrive à le faire émerger. Le laissant à cligner des yeux et se passer les mains sur la figure avant de chercher à voir autour de lui ce qu'il se passe. Pas besoin de regarder pour savoir qu'Odin n'est plus dans l'habitacle, Alekseï ne sent pas sa présence, point. La bonne question est où est-ce qu'il peut être, jusqu'à aviser la porte ouverte de la maison. Merde.

Alekseï pourrait ne pas bouger de la voiture mais il pourrait en vouloir à vie à Odin qu'il serait incapable de ne pas aller voir si tout va bien. Parce que ça Odin, ne le sait pas, mais les quatre ou cinq fois qu'il a eu sa soeur pendant cette année là, il n'a pas une seule fois vraiment répondu à ses "tu vas bien", c'était surtout des "Odin va bien ?". Tiens, Mina en prendrait plein la gueule s'il l'avait devant les yeux là alors que pas une fois, elle n'a pu lui laisser entendre qu'Odin n'était pas avec l'autre. Pas une seule fois, elle n'a abordé cette question là, se contentant de lui dire qu'Odin allait bien et que lui ferait mieux de revenir vite fait. Décision vite prise, celle de descendre de la voiture et d'aller voir Odin, ce qu'il fait malgré les courbatures qu'il ressent à chaque mouvement.

Hésitant pourtant sur le pas de la porte de la maison, entendant des bruits à l'intérieur qu'il ne peut pas identifier, juste que ça remue. Hésitant parce qu'il n'est pas certain qu'Odin ait envie de le voir et non pas parce que ça peut être dangereux. Franchement s'il devait se stopper à la dangerosité, il ne serait pas parti de son appart tout court pour prendre la route et retrouver Odin. Hésitation vite balayée alors qu'Alekseï n'entend plus un seul bruit après qu'un objet soit tombé au sol. La peur de perdre Odin une nouvelle fois lui enserrant les tripes en moins d'une seconde, de le perdre à cause de ces choses, de le perdre parce qu'Odin pourrait finalement l'abandonner. Pourquoi a t-il fallu qu'il surenchérisse comme ça tout à l'heure au lieu de simplement écouter Odin et de chercher à le rassurer encore et encore.

Cherchant rapidement Odin, la nausée venant le saisir avec des effluves lui parvenant, pour le trouver adossé à un mur, les fesses sur le sol et se tenant la tête entre les mains. Merde. Alekseï n'est pas décidé à parler, pourtant il se fait entendre avec un simple "C'est moi" en approchant d'Odin. Malgré que sa voix soit toujours cassée. Sans doute que si Odin le regarde, il ne verra que de l'angoisse dans les yeux d'Alekseï alors qu'il vient s'accroupir en face de lui. Cherchant à voir si Odin n'est pas blessé, comprenant vite en voyant le sang sur la batte non loin, ce qui a pu se passer. L'inspectant du regard autant qu'il le peut, voulant s'assurer qu'il n'a pas été touché.

- Tu n'as rien ?

Physiquement, parce que psychologiquement, Alekseï comprend qu'Odin est pas mieux que lui, voir pire présentement avec ce qui vient de se passer. L'envie de le prendre dans ses bras, l'envie de lui dire qu'il a fait ce qu'il devait, l'envie de lui dire de ne plus jamais lui faire peur ainsi. Peu sûr que laisser parler ses envies soit la chose à faire là, il finit par plus savoir quoi faire avec Odin alors que normalement, Alekseï le sait toujours. Finissant pourtant par glisser une de ses mains sur une de celle d'Odin, voulant entremêler leurs doigts. Un moyen de soutenir Odin, de lui dire qu'il est bel et bien là. Un pas vers l'homme qu'il aime tout en guettant les réactions qu'il va avoir. Espérant juste qu'Odin ne va pas le repousser alors qu'Alekseï a juste envie de le rassurer, de l'apaiser si possible, de le câliner, de commencer à lui montrer à quel point il l'aime.
(c) DΛNDELION





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.



Chasse aux oeufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Odin H. Thorson
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1237-odin-honir-thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_o3iwsesJhn1qiy32ho1_500
D'OÙ VIENS-TU ? : Nowhere.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : tag (avatar)
AVENTURES : 190
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Adel Avilov, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Pamela Isley, Thor Odinson, Isaiah Warren, Dean Winchester, Geralt de Riv.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple, curieuse notion pour l'éternel célibataire mais c'est finalement arrivé.
AVEC : Aleksei, son meilleur ami, dont il est fou amoureux depuis toujours.
METIER : Il travaille sur des armes chimiques pour l'armée.
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_nwfin0fNrm1r9pt1so8_500
STATUT CIVIL : Fiancé à son âme-soeur.
AVEC : Aleksei.
METIER : Chercheur d'armes biologiques pour l'armée.
CAMP : Aucun camp.
LOCALISATION : Proche de Brisbane

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty21.03.19 22:42


I will always find you
Aleksei & Odin


La route était longue mais il voulait arriver le plus vite possible à la villa de son père, il y avait plutôt intérêt à ce que la route ne soit pas trop chiante. Le silence ne l'aidait pas à garder sa concentration, piquant parfois un peu du nez mais se remettant toujours sur les rails parce qu'il sentait qu'Aleks s'était endormi ou presque et qu'il devait veiller sur lui. Même en colère comme il l'était, il ne voulait que son bien et voulait le protéger, veiller sur lui. Il l'aimait, quoi qu'il arrive. Aleks restait l'amour de sa vie. Seul face à ses pensées sur la route, il se refaisait le point sur tout ce qu'ils avaient pu se dire et ce qu'Odin aurait aimé lui dire mais n'avait pas encore pu lui dire. Aleks n'avait peut-être pas compris la souffrance qu'il avait ressenti et l'importance qu'il avait pour Odin car il n'avait pas su l'exprimer. Exprimer le poème, les aveux qu'il comptait lui faire, l'amour qu'il voulait lui déclarer, comment. Le poème, la soirée. L'envie de le retrouver totalement comme lors de leur fameuse nuit où ils avaient pu se parler et s'aimer librement, sans aucune barrière. Aleks semblait croire qu'il était le seul à avoir aimé l'autre et l'avoir montré toute la nuit alors qu'Odin l'avait fait aussi. Ce n'était pas juste de la baise vite fais bien fais. C'était l'amour, le vrai. L'acte charnel, si pur, cette danse entre eux et cette déclaration d'amour qu'il lui avait fait. Toute la nuit à l'embrasser, à le câliner. A essayer de lui arracher le plus de soupire possible et le faire se sentir juste bien. La nuit de sommeil, courte, dans les bras l'un de l'autre, Odin qui l'avait tenu fermement contre lui, dans ses bras. Il avait passé la nuit le nez dans son cou à respirer son odeur. Il lui avait offert son coeur ce soir là, il lui avait montré comme il l'aimait, il s'était ouvert à lui et tout cela pour quoi, finalement ? Aleks qui le fuyait sans chercher à l'écouter sur ce qu'il avait à dire. Alors que ce "je t'aime" avait envie de sortir d'entre ses lèvres pour les lui hurler mais qu'il n'y parvenait pas. Lui hurler qu'il l'aimait mais avoir la voix coupée.

Il réfléchissait à tout ça. Essayant de vraiment comprendre le point de vue d'Aleks mais certains faits contredisaient sa façon de voir les choses, sa façon de penser, sa façon d'être. Il y avait des choses qu'il ne pouvait pas comprendre et pardonner. Surtout quand ils se connaissaient mieux que quiconque. Ils avaient vécus ensemble pratiquement toute leur vies, ils avaient absolument tout partagés, Odin lui avait toujours tout donné. Il avait dit qu'il ne voulait pas être en couple mais Aleks exagérait les faits. Surtout qu'il ne voulait pas se poser mais Aleks ne comprenait pas qu'il ne voulait pas se poser avec ses conquêtes et que ses conquêtes n'existaient que parce qu'il compensait ce qu'il n'avait pas avec Aleks. Avec Aleks il avait eu de l'amour, Aleks lui avait toujours fait se sentir important, bien. Mais ils n'avaient aucune relation physique et une fois qu'Odin y avait goûté, il en voulait toujours plus. Mais il ne pouvait pas. Il compensait d'avantage en sachant ce qu'il manquait en étant pas avec Aleks. Comme ils n'en n'avaient jamais parlés, il ignorait ce qu'Aleks avait pu penser de ce matin, pour lui, Aleks avait été un peu trop ivre la veille et s'était finalement rendu compte de ce qu'il faisait avec Odin, que ça n'aurait jamais du avoir lieu et que ça le dégoûtait, donc il était parti. Sauf qu'il savait maintenant la vérité mais il aurait aimé l'apprendre quand il lui demandait toutes ces fois, ça leur aurait épargné bien des années de galère...

Il était clair qu'ils n'arriveraient pas en une nuit à destination, il le savait et c'était pour ça qu'il s'était arrêté. Ils arriveraient d'ici un ou deux jours selon comment il roulait et comment étaient les routes. Il conduisait rapidement mais de là à traverser le pays en quelque heures, non. Il était préférable d'aller dormir dans cette maison, si possible trouver des hôtes ou prendre la maison directement. Le générateur était dehors, la maison était indépendante et ça valait mieux vu le désert que c'était. Ca arrivait souvent avec ces maisons, qu'elles aient leur propres générateurs et qu'elles soient indépendantes. Odin préférait vérifier les lieux par lui-même, doutant franchement qu'Aleks soit apte à le faire d'une part et d'une autre, préférant lui éviter une telle chose. Il avait bien fait vu le mastodonte qu'il avait du abattre de plusieurs coups de battes. Odin et ses deux mètres et quasi 100kg de muscles, ça jouait forcément. Surtout énervé comme il l'était, c'était un moyen comme un autre de se défouler. Mais se laisser tomber contre un mur après dernière vérification parce que c'était trop dur à supporter, entre ce qu'il leur arrivait et l'homme qu'il devait abattre pour leur survies, c'était vraiment trop dur même pour lui. Il n'avait jamais tué qui que ce soit et y était désormais contraint.

Odin n'était pas un homme qui se laissait abattre. Jamais. Il finissait toujours par mettre ses émotions de côté et analyser ce qu'il se passait et en tirer profit. Il savait garder la tête froide même en situation difficile, se dire, bon ok, c'est la galère mais maintenant, on fait comment ? On sait que c'est la merde donc trouvons une solution pour traverser ça. Sauf que là, honnêtement, il ne voyait pas comment il pouvait faire pour traverser ça. Il se mettait une pression monstrueuse sur les épaules et ne pouvait pas assumer tout ça, il le reconnaissait. Il ne pouvait clairement pas gérer les zombies et il ne savait plus du tout comment s'adresser à Aleks, ni même si entre eux ça pouvait se résoudre. Il y avait réfléchis tout du long sur la route mais il n'avait aucune idée de comment les choses pouvaient s'arranger, il n'avait pas l'ombre d'une piste. Rien. Il ne savait vraiment pas comment faire pour parler à Aleks sans craindre de s'en prendre plein la gueule à nouveau. Il était aussi encore sur le coup de cette année de torture émotionnelle, de frustration intense et tout ce qu'il avait ressenti d'horrible cette année, Aleks avait beau s'être excusé, ce n'était pas suffisant. Il ne savait pas ce qu'il attendait de lui, peut-être qu'il prenne conscience de ce qu'il avait fait et qu'un simple "désolé" n'allait pas réparer cette année horrible qu'il avait subi par sa faute. Il avait morflé, il craquait et ne pouvait décidément plus encaisser encore et encore. Il avait atteint ses limites. Il ignorait en avoir jusqu'à présent. Il avait atteint les limites de ce qu'il pouvait supporter et finissait tout simplement par péter les plombs, par fondre en larmes. Larmes de colère, de rage, de tristesse, de frustration. Parce qu'il n'avait aucun contrôle sur tout ce qu'il se passait et ne voyait pas comment le reprendre. L'impression d'avoir aussi définitivement perdu Aleks. Pourtant il l'entendait arriver et entendait son "c'est moi" auquel il ne répondait pas, cachant surtout son visage et ayant besoin d'avoir la paix vu ce qu'il se passait. Laisse moi craquer en paix, surtout que c'est de ta faute si j'en suis là. Ils avaient besoin de temps et besoin de se reconstruire, besoin de se refaire. Besoin de se ré-apprivoiser, de se retrouver.

Qu'est-ce que je t'ai fais ?

C'était une question à double sens, à la fois pour réaliser ce qu'il lui avait fait d'après les dires d'Aleks et à la fois pour demander si ça valait vraiment une telle cruauté de sa part. Parce qu'Aleks était sensé le connaître mieux que n'importe qui mais qu'en même temps il n'avait pas imaginé que son comportement puisse blesser Aleks, il n'avait rien vu de tout ça. C'était plus fort que lui, les larmes qui coulaient et il avait honte, il aurait aimé les réprimer mais n'y parvenait pas. Aleks lui avait fait tellement de mal, il n'avait pas l'air de se rendre compte à quel point sa disparition l'avait blessé. Meurtri. Lui, celui en qui il avait le plus confiance. Et eux qui avaient surmontés toutes les épreuves, pourquoi n'arrivaient-ils pas à surmonter ça ? Il n'arrivait pas à comprendre, malgré les explications d'Aleks, pourquoi il avait préféré la fuite à une explication claire. Odin n'avait jamais pleuré de sa vie et voilà qu'Aleks le mettait dans tous ses états depuis un an, depuis son départ. Il le mettait plus bas que terre et il n'arrivait vraiment pas à se relever, quoi qu'il tente.

Il avait honte, il était frustré, c'était tout un tas de sales sentiments mélangés à la fatigue de ne pas avoir dormi des masses depuis une année, toujours à vivre avec la peur qu'Aleks aille mal et la frustration de ne pas le retrouver. Ne pas le ramener. Il prenait la main d'Aleks, la glissait contre sa joue, puis ses lèvres. Il embrassait sa main. C'était un geste important pour lui, Aleks qui le touchait à nouveau. Ca lui faisait un bien fou, aussi. Sa main libre n'était plus sur son visage, retombant simplement au sol. Sa main tenant celle d'Aleks, continuait à doucement la serrer. Il l'embrassait une dernière fois avant de finalement la laisser tomber à nouveau. Il était crevé. Il était sur les rotules. Il pouvait se targuer d'être fort, d'être solide, mais quand ça touchait Aleks, il n'était plus si fort et solide que ça. Au contraire, il était bien affaibli. Il inspirait profondément. Ses yeux étaient rouges, ses joues humides. Dans quel état tu me mets, franchement, Aleks... Dans quel état je dois encore être pour que tu arrêtes cette torture... Quand est-ce que la torture prendra fin... Quand arrêteras-tu de jouer avec moi et mes nerfs... Il soupirait. Il priait les dieux aussi pour que le supplice prenne fin. Qu'Aleks ne redise pas une connerie ou quoi que ce soit qui serait difficile à encaisser, puisque, là, il ne pouvait plus rien encaisser du tout. Dans quel état tu me mets, Aleks...

Désespéré. Brisé. Il n'était qu'un homme sous cette façade. Un homme amoureux et par conséquent un homme faible. Il le regardait, il essayait de détailler ses traits dans l'obscurité qui commençait à bien se faire. Voir si Aleks allait lui dire quelque chose ou non. Ce qu'il pouvait possiblement ressentir. Il inspirait profondément à nouveau. Il déglutissait. Quand est-ce que le supplice allait prendre fin, la question tournait en boucle dans son esprit. Il avait essayé de faire comprendre à Aleks avec les mots ce qu'il ressentait mais ce n'était pas assez. Est-ce que l'état dans lequel il était maintenant suffirait enfin à ce qu'il comprenne à quel point il l'avait mis à terre ?
(c) DΛNDELION


MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
Alekseï Lazarev
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1238-aleksei-lazarev-i-
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 HtgVpDr
D'OÙ VIENS-TU ? : Aucune oeuvre
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : shellhead. ( avat) Heaven (signa)
AVENTURES : 250
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : Steve & Loki & Roman & Ethan & Constantine
STATUT RP : Ouvert, mais à discuter
STATUT CIVIL : En couple, follement épris depuis tellement d'années et enfin ils y sont
AVEC : Odin H. Thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 SHkpOP
STATUT CIVIL : Fiancé à l'unique amour de sa vie
AVEC : Odin H. Thorson

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty22.03.19 18:51

I will always find you
Odin & Aleksei

« Cause baby there ain't no mountain high enough. Ain't no valley low enough. Ain't no river wide enough. To keep me from getting to you babe »
Il n'est pas plus reposé maintenant qu'il ne l'était quand il est monté dans cette voiture et ce n'est certainement pas en une nuit qu'il va pouvoir récupérer...par contre, Alekseï est un peu plus lucide, un peu moins sur les nerfs. Assez pour se rendre compte qu'il y a encore une tonne de choses dont ils vont devoir parler, en espérant que ça se fasse dans le calme et non comme là en montant tous les deux dans les tours. Quoi que, Alekseï n'a pas gueulé autant qu'Odin, à croire qu'il est incapable de lui gueuler dessus tout court. Là, il se rend compte qu'il a joué au con, qu'il a surenchérit et poussé Odin encore et encore, ce qui ne lui ressemble pas normalement. C'est à croire qu'Odin déteint sur lui après toutes ces années passés côte à côte en plus de la fatigue et de l'usure mentale. Usure aussi bien pour la journée que la semaine et même pour l'année qui vient de s'écouler. Alekseï ne lui a pas répondu tout à l'heure mais oui, il aurait fini par revenir puisqu'il était évident que le loin des yeux, loin du coeur ne marche pas sur lui, que jamais il n'aurait pu oublier Odin ou tourner la page.

Des choses à se dire comme par rapport à Mina qui finalement a empiré les choses au lieu de les aider. Alekseï ne pense pas à lui rejeter la faute pour se dédouaner mais il est clair qu'elle aussi a à voir là dedans. Surtout qu'il ne le lui a pas dit clairement mais visiblement Mina savait ce qu'il en était pour les sentiments d'Odin. Elle savait pour eux deux et n'a jamais rien fait ou rien d'autre que de dire à Alekseï de foncer. Cela serait étonnant que le "tout le monde savait que je t'aimais" ou phrase du genre de tout à l'heure n'inclut pas sa soeur alors qu'elle est sans doute la meilleure amie d'Odin.

Enfin, pour le moment, c'est surtout trouver Odin et s'assurer qu'il va bien. Impossible pour Alekseï de faire autrement quand bien même il lui en veut énormément, quand bien même Odin l'a blessé. S'il n'a pas aimé les coups qu'il a pu entendre sans pour autant savoir ce qu'il s'est passé, il déteste encore plus l'odeur et la nausée qui le prend en le cherchant. Il ne met pas longtemps à trouver Odin et aussi peu de temps à comprendre ce qu'il s'est passé. Préférant s'annoncer pour ne pas le surprendre, préférant lui demander s'il n'a pas été blessé, c'est plus simple ainsi et parce que sur le reste, Alekseï ne sait plus comment le prendre, comment lui parler.

Sauf que la question d'Odin et son état dont Alekseï prend conscience, c'est déstabilisant. Pire encore, c'est traumatisant de voir Odin comme ça, de le voir en larmes, de le voir craquer. Odin qui a toujours le contrôle sur tout. Odin qui ne montre jamais rien, même si Alekseï le sait plus sensible qu'il n'y parait. Odin qui a toujours été son roc immuable, celui sur lequel il peut s'appuyer au besoin. Alekseï savait déjà qu'Odin ne lui mentait pas tout à l'heure en lui hurlant cette souffrance qu'il a pu ressentir pendant cette année et même avant mais là de le voir craquer ainsi c'est pire que tout. Ce n'est pas vraiment une réalisation que celle de piger qu'il en est l'unique responsable, mais ça ouvre une nouvelle dimension. Là, tout s'effondre avec Odin qui s'effondre et Alekseï va s'effondrer avec si ça continu et le fait qu'Odin ne le repousse pas, lui prenne la main ainsi ne le rassure pas du tout. Sa main qui se serre doucement sur celle d'Odin, jusqu'à ce qu'il la lui lâche. Il est incapable de répondre à la question d'Odin, ne voulant pas y répondre non plus. Alekseï lui a dit comment il a vécu les choses, il ne va pas revenir là dessus, ça ne servirait à rien du tout.

S'il ne répond pas, c'est en tremblant qu'il vient doucement essuyer les joues d'Odin des doigts de ses deux mains avant de déposer un baiser sur son front. Se contrôlant comme il le peut pour le faire avant de se laisser tomber à même le sol, passant d'accroupi à caler n'importe comment mais de manière à pouvoir ensuite doucement attirer Odin contre lui pour le prendre dans ses bras. Se fichant presque de son propre état, de toute manière si Odin va mal, il ne peut pas aller bien. Finissant pourtant par murmurer n'ayant pas l'énergie de parler plus fort de toute façon.

- Je t'aime tellement que des fois ça me fait mal voir me fait réagir connement...J'ai été con et j'ai poussé trop loin tout à l'heure ou l'année dernière ou après notre nuit...Je t'ai fait énormément de mal sans le vouloir, j'espère que tu le sais ça, que je ne pourrais jamais te faire du mal volontairement...Je suis désolé, tellement désolé Odin.


C'est Alekseï qui craque totalement, une nouvelle fois, fondant en larmes.

- Je suis là maintenant. Je n'irai nul part sans toi. On va retrouver notre relation, on va se retrouver, se reconstruire et se trouver vraiment cette fois...Tu peux douter, je te le prouverais...

Laisse moi une chance Odin. Même s'il n'a toujours pas digéré et pardonné toutes les horreurs qu'Odin a pu lui balancer, il aurait levé la main sur Alekseï que ça aurait fait moins de dégâts que ses paroles. Alekseï n'attendant pas spécialement de réponse, préférant ne plus rien dire, préférant garder Odin dans ses bras et chercher à le rassurer par ses gestes plutôt que par des mots. Préférant essayer de l'apaiser comme il le peut tout en tremblant et pleurant lui-même.
(c) DΛNDELION





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.



Chasse aux oeufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Odin H. Thorson
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1237-odin-honir-thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_o3iwsesJhn1qiy32ho1_500
D'OÙ VIENS-TU ? : Nowhere.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : tag (avatar)
AVENTURES : 190
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Adel Avilov, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Pamela Isley, Thor Odinson, Isaiah Warren, Dean Winchester, Geralt de Riv.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple, curieuse notion pour l'éternel célibataire mais c'est finalement arrivé.
AVEC : Aleksei, son meilleur ami, dont il est fou amoureux depuis toujours.
METIER : Il travaille sur des armes chimiques pour l'armée.
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_nwfin0fNrm1r9pt1so8_500
STATUT CIVIL : Fiancé à son âme-soeur.
AVEC : Aleksei.
METIER : Chercheur d'armes biologiques pour l'armée.
CAMP : Aucun camp.
LOCALISATION : Proche de Brisbane

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty24.03.19 0:45


I will always find you
Aleksei & Odin


Il ne s'était pas attendu à grand chose, quand il était parti chercher Aleks. Il avait juste espéré le trouver vivant et bien, il avait prié pour ça, il avait foncé pour ça. Il avait espéré le retrouver vivant et en bonne santé, pas mordu ni rien, avant de penser au reste. Il aurait du mieux se préparer, comme il l'aurait fait en temps normal. L'excitation aussi de le revoir, peut-être. Mine de rien, il lui avait tellement manqué que malgré toute la colère, il était excité à l'idée de le retrouver, le récupérer, l'avoir rien que pour lui. Parce que si c'était la fin du monde, il voulait la passer avec Aleks, qu'importe ce qui avait pu se passer entre eux. Il n'avait pas prévu d'autant s'énerver en retrouvant Aleks, c'était en le revoyant que tout lui était revenu en plein visage. La souffrance, la frustration. La colère, la tristesse.

C'était vite devenu n'importe quoi au point qu'il ne voyait absolument plus comment résoudre tout ça. Il ne voyait absolument pas comment leur relation allait pouvoir se rétablir, que ce soit l'amitié ou vers, ce qu'il aurait aimé, un couple. Il s'était fourvoyé, c'était l'impression qu'il avait, qu'il était amoureux d'un fantôme, d'un homme qui, s'il disait l'aimer, se trompait sûrement au vu du comportement. Ce qui ne faisait que le frustrer davantage d'essayer de réfléchir à ce qu'il pourrait dire ou faire mais ne pas voir de solution viable. Ca partait toujours en conflit quoi qu'il se dise, qu'importe à quoi il réfléchissait. Il ne savait plus comment le prendre, comment lui parlait.

Ajoutez la fatigue, ajoutez les nerfs, ajoutez l'apocalypse et vous avez un Odin qui finit par craquer complètement et par fondre en larmes, poussé trop loin dans ses retranchements, poussé trop loin de ses limites, tuer était finalement la goutte d'eau qui faisait déborder le vase car hors de ses principes et sachant pourtant que c'était le zombie ou lui et qu'il n'avait donc pas le temps d'avoir d'états d'âmes à ce sujet. C'était sûrement la facilité avec laquelle il avait pris la décision de l'abattre avec cette batte de baseball qui l'avait fait paniquer. Réaliser de quoi il était capable sans réfléchir, juste en agissant avec l'instinct. Ce n'était pas un défouloir comme il l'avait cru au début, c'était même pire.

Alors il craquait, c'était trop pour un seul homme, c'était trop pour ses épaules entre ce qu'il se passait depuis un an et ce qu'il se passait depuis une semaine, il était trop mal à l'aise, trop mal tout court d'ailleurs. Trop énervé, trop agacé, trop fatigué, frustré et il devait réaliser une bonne fois pour toute qu'il n'était qu'un homme parmi les autres et que même si son père l'avait forcé à devenir si fort qu'il l'était aujourd'hui, il n'était pas indestructible. Aleks le mettait complètement à terre et il savait que c'était la cause principale de ses troubles depuis un an et depuis cette semaine, c'était la cause de tout cet énervement. S'il n'y avait eu que l'apocalypse il aurait fait avec mais avec tout ce qu'il subissait depuis un an, il n'en pouvait tout simplement plus de se battre dans le vent.

Odin était assis par terre, les jambes repliées contre lui, craquant entre ses mains parce qu'il ne pouvait plus se retenir et que ça avait besoin de sortir. Première fois qu'il pouvait craquer comme ça et fondre en larmes. Mais Aleks le foutait vraiment à terre. S'il avait son soutien, il aurait surmonté cette apocalypse, il l'aurait fait, pour lui. Mais avec ce qu'il se passait, il n'arrivait à rien et devenait tout simplement une loque.

Il avait mal et ne savait pas du tout comment allait mieux, il ne parvenait plus à se raisonner, il ne parvenait plus à rien. Je veux bien supporter cette apocalypse pour deux Aleks mais aide moi. Je veux bien nous porter mais facilite moi le travail. Je veux bien te protéger mais facilite moi le travail.

Odin n'avait jamais voulu lui faire de mal et il devait désormais composer avec la douleur qu'il avait ressenti tout ce temps et la douleur qu'Aleks avait ressenti. Ils s'étaient fait tellement de mal toutes ces années alors qu'ils auraient pu les passer à s'aimer.

J'voulais... j'voulais... j'voulais tout te dire, je te jure. Je voulais tout... tout te dire... le soir où t'es parti... J'avais tout prévu... tout...

Ils s'étaient faits du mal mutuellement chaque fois qu'ils s'étaient vus avec un ou dans son cas une autre. Ils s'étaient faits du mal à ne pas être ensemble alors être séparé n'aurait jamais du être envisageable. Il devait composer avec la douleur qu'il avait infligé à Aleks tout ce temps en étant avec les autres. Il éclatait en sanglot davantage parce qu'il y avait ce fossé entre ce qu'il avait vécu et ce qu'Aleks avait vécu et que finalement ils s'étaient fait le même mal à ne rien se dire. Que lui non plus n'avait pas tout dit à Aleks. Il avait tellement eu peur de le perdre en lui disant la réalité qu'il n'avait pas pensé qu'en ne disant rien, c'était là qu'il allait le perdre. Aleks le prenait contre lui et il se laissait aller dans ses bras, quand il avait essuyé ses joues, embrassé son front et qu'Odin pouvait se laisser aller contre lui. Ils étaient positionnés n'importe comment au sol alors qu'il y avait un lit à côté, abandonné. Mais il se laissait aller contre Aleks, chose qu'il n'avait pas fait très souvent, c'était l'inverse en temps normal qui se produisait mais il ne demandait pas mieux que se laisser aller contre Aleks pour un petit instant. L'entendant craquer à son tour puis lui parler.

J'suis désolé Aleks... J'suis tellement désolé aussi... Je t'aime...

Il tenait son haut. Il l'agrippait fermement. Odin qui s'excusait, cela se comptait aussi sur les doigts de la main, le nombre de fois où il l'avait fait. Mais c'était le minimum vital pour Aleks que s'excuser, vu ce qu'il lui avait fait, même inconsciemment. Par contre la suite, il ne disait rien, parce qu'il doutait toujours qu'ils puissent se reconstruire. Il ne voyait pas comment ils allaient faire alors qu'ils s'étaient faits autant de mal et malgré tout l'amour qu'ils se portaient - car il ne doutait pas de l'amour d'Aleks à son égard, maintenant, encore qu'il aurait deux trois choses à dire - il ne voyait simplement pas comment ils allaient pouvoir se reconstruire au stade où ils en étaient. Il soupirait.

Il relâchait le haut martyrisé d'Aleks pour passer sa main sous son haut, toucher sa peau, un contact avec lui mais surtout passer sa grande main chaude dans son dos. Caresser son dos. Essayer de l'apaiser parce qu'il le sentait trembler. Des caresses de haut en bas dans son dos. Je suis là. Chercher à l'apaiser, le réconforter. Sans penser à lui-même devoir arrêter de pleurer parce qu'il était bien parti pour que ça continue un moment. Mais essayer d'apaiser Aleks avant de chercher à s'apaiser soi même, parce qu'Aleks comptait plus que lui-même à cet instant.

Combien de temps ils restaient là, aucune idée, mais le silence se faisait soudainement, il se rendait surtout compte de ce qu'il y avait autour. De l'odeur à vomir des cadavres enfermés par cette chaleur depuis quelque jours.

Viens, tu devrais aller dans le lit. Je vais aller chercher de quoi manger et boire et débarrasser la maison... Va te reposer, je reviens.

S'essuyer les joues et se lever, relever Aleks avec lui, qu'il soit ou non d'accord avec lui. Essayer de reprendre les choses en main en commençant par là. Relâcher Aleks et prendre par les pieds le cadavre définitivement mort et le jeter dehors, au loin. Faire pareil avec la gamine un peu plus tard. S'il trouvait une pelle, il leur creuserait deux tombes demain. Aller dans la voiture prendre eau et nourriture et fermer la voiture à clé puis tout remettre dans la cuisine. Fermer la porte à clé. Aller à l'étage, rapidement. Vraiment personne. Pas d'animal de compagnie, rien. Prendre une bouteille d'eau et boire, beaucoup, vraiment beaucoup. Il n'avait qu'une hâte, dormir dans un lit et non dans sa voiture comme il le faisait depuis une semaine.

C'était étrange comme sur l'instant il ne s'imaginait pas dormir seul. Il aurait pu mais pourtant quand il s'imaginait dormir, c'était avec Aleks. Comme quand il réalisait qu'il lui avait dit qu'il le rejoindrait quand ils iraient dormir alors qu'Aleks aurait pu vouloir faire lit à part. Il réalisait après coup.

Prends le lit, je vais prendre le canapé.
(c) DΛNDELION


MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
Alekseï Lazarev
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1238-aleksei-lazarev-i-
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 HtgVpDr
D'OÙ VIENS-TU ? : Aucune oeuvre
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : shellhead. ( avat) Heaven (signa)
AVENTURES : 250
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : Steve & Loki & Roman & Ethan & Constantine
STATUT RP : Ouvert, mais à discuter
STATUT CIVIL : En couple, follement épris depuis tellement d'années et enfin ils y sont
AVEC : Odin H. Thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 SHkpOP
STATUT CIVIL : Fiancé à l'unique amour de sa vie
AVEC : Odin H. Thorson

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty24.03.19 16:55

I will always find you
Odin & Aleksei

« Cause baby there ain't no mountain high enough. Ain't no valley low enough. Ain't no river wide enough. To keep me from getting to you babe »
Alekseï a toujours eu cette certitude que quoi qu'il arrive, Odin et lui c'était une amitié solide de celle que personne ne pourrait défaire et pourtant ils ont été nombreux à essayer. Il y en a eu des personnes au fil des ans pour tenter de les séparer, des personnes qui voulaient s'accaparer Odin, comme si son meilleur ami pouvait appartenir à qui que soit d'autre que lui-même. Il les avait trouvé ridicules ces personnes même si certains propos pouvaient être blessants surtout pour lui qui est bien trop sensible. Mais il avait cette certitude, cette sérénité que rien ne pourrait les séparer...sur le plan amical, parce qu'il y avait le reste, tous ces sentiments qui ont pu le ronger par moment. Alekseï qui n'a rien vu et qui était persuadé qu'un jour ou l'autre il perdrait Odin à cause d'une de ses conquêtes qui s'incrusterait assez pour qu'il finisse par se poser avec. C'est ce qu'il y a vu l'année dernière et même encore à cet instant, Alekseï ne sait pas comment il aurait pu voir que ça ne pouvait pas être réel, son pire cauchemar qui devenait réel.

Impossible pour lui de vraiment réaliser que ça n'a jamais été le cas, que ça n'aurait jamais été le cas. Tout ce qu'Alekseï voit sur l'instant c'est qu'en fait, il va être lui-même le responsable s'il perd totalement Odin, si ce n'est pas déjà fait d'ailleurs. Tout ce qu'il voit c'est le carnage actuel, le mal qu'ils se font mutuellement, qu'ils sont en plein milieu d'un ouragan qu'ils ont déclenchés eux-même. L'impression qu'ils vont se détruire totalement s'ils ne mettent pas un frein à tout ça. Quoi que. C'est déjà fait pour Alekseï, ça l'a détruit il y a un an, aujourd'hui est pire encore et s'il se fie aux paroles d'Odin c'est la même chose pour lui. Mais où on va comme ça. Mais surtout c'est son monde qui s'écroule en voyant Odin craquer de cette manière, en le voyant aussi vulnérable...à cause de lui, l'unique responsable. Définitivement de quoi le détruire un peu plus encore.

Si Odin n'était pas dans un tel état, si lui-même n'était pas dans un état similaire, peut-être aurait-il pu sourire au "j'avais tout prévu". Sourire parce qu'il sait à quel point Odin est perfectionniste jusque dans les moindres détails. Que s'il dit qu'il prévoit tout, c'est réellement tout à la moindre seconde après s'être assuré au moins dix fois que tout soit comme il le veut. Sur le coup, ça le fait surtout couiner d'entendre ça, comment est-il censé essayer de réparer ses conneries. Comment peut-il trouver le moyen de rester calme, impossible ça. Alekseï ne se le dit pas ainsi mais il a la sensation qu'à l'instant c'est lui qui doit être fort pour deux, il n'a pas le choix de toute manière. Il essaye vraiment, de tout son coeur de rassurer Odin, de lui dire que dans le fond il ne lui a rien fait toutes ces années. Odin n'est pas responsable du fait qu'Alekseï soit tombé amoureux de lui. Odin n'est pas responsable du fait qu'Alekseï ne lui a jamais rien dit toutes ces années. Il avait bien trop peur de le perdre pour dire quoi que ce soit malgré qu'il ait eu de nombreuses occasions pour le faire, tellement nombreuses mais à chaque fois, cette peur qui l'a paralysé. Ou son esprit qui lui disait qu'il ne devait pas voir de messages cachés derrière les gestes d'Odin...Aveugle totalement et aveuglement partagé visiblement.

Essayer de tranquilliser Odin au moins un peu en le prenant dans ses bras, en le tenant contre lui. Caressant Odin doucement tout en essayant de faire abstraction de son propre état, Odin passe avant lui, c'est un fait certain. Alekseï l'aime tellement que c'est devenu logique pour lui d'agir ainsi, de faire passer Odin avant, toujours. C'est pourtant une vraie torture là, tout lui fait mal, son corps, son coeur, son âme. Physiquement c'est parce qu'il est claqué, presque hors-service. Son coeur et son âme c'est à cause de l'ampleur du mal qu'il a pu faire à Odin sans le vouloir, si seulement il avait pu voir tout ce que son meilleur ami lui cachait. Alekseï l'aime tellement qu'il sait d'avance que de toute manière, il pourra toujours tout pardonner à Odin. Qu'il ne pourra jamais se détourner de lui complètement, encore une fois, cette année écoulée le lui a bien montré. Et si vraiment Odin l'aime autant qu'il a pu le lui dire, cela devrait être réciproque. Ils vont être capable de surmonter tout ça, tout ce mal qu'ils se sont fait. La sensation de voir une éclaircie dans l'ouragan avec cette pensée et d'ainsi pouvoir l'affirmer à Odin. On y arrivera. On s'aime. On peut tout surmonter.

Même si sur le coup, il en pleure deux fois plus à la manière dont Odin s'agrippe à son haut, dont Odin peut lui aussi pleurer. Alekseï le serrant un peu plus dans ses bras, le câlinant, le caressant autant qu'il le peut toujours pour tenter de l'apaiser, de le rassurer. Je suis là mon amour. Tout ira bien. La main d'Odin dans son dos à même sa peau, ça lui fait un bien fou l'air de rien, ça le conforte dans l'idée que rien est perdu, qu'ils vont s'en sortir. C'est aussi à croire qu'Odin cherche la même chose que lui ; rassurer l'autre au détriment de son propre état. Ce qui ne serait pas si surprenant que ça en fin de compte, ils n'ont encore jamais vécu de crise aussi grave mais ils l'ont déjà fait de vouloir rassurer l'autre ainsi.

Ils restent ainsi, il ne sait combien de temps, Alekseï parvenant à cesser de trembler, au moins ça même si un rien pourrait le foutre encore plus à terre. Ils restent ainsi jusqu'à ce qu'Odin reprenne la parole, Alekseï hochant simplement la tête, d'accord. Même s'il n'est absolument pas d'accord sur le fait de se reposer sans qu'Odin ne soit là, il ne pourrait pas de toute manière, c'est au dessus de ses forces.

Laissant Odin se relever et le relever, s'essuyant les joues de ses mains avant de détourner le regard quand Odin va attraper le cadavre pour le foutre dehors. La sensation de reprendre pied sur la réalité quand l'odeur des corps en décomposition revient l'assaillir. Ils doivent vraiment passer la nuit là ? Oui, c'est mieux que la voiture et plus sécurisé aussi, enfin en principe. Autant Alekseï peut se faire à un rien, peut se démerder avec pas grand chose à force d'avoir voyagé, il a appris quelques trucs. Autant il est largué là, rien n'aurait pu le préparer à ça, à cette fin du monde ou du moins ce qui y ressemble. Il peut au moins vérifier les fenêtres du bas, voir s'il y a une autre porte ou non, s'assurer que tout est fermé, c'est ce qu'il faisait sur la route par réflexe, vérifier que sa voiture soit bien fermée avant qu'il ne tombe dans ce piège hier.

Finissant par se rapprocher d'Odin quand il est de retour, attrapant de l'eau à son tour, un besoin de boire beaucoup qui est partagé. Alekseï reporte son regard sur Odin en entendant cette affirmation de sa part mais en est-ce vraiment une ? Il se dit qu'il ne peut plus vraiment se fier à ce qu'il pense savoir ou voir en provenance d'Odin. Mais surtout il refuse l'éventualité qu'ils soient séparés même en étant dans la même maison. Il refuse la possibilité qu'Odin ne soit pas contre lui ou Alekseï contre lui pour la nuit.

- Dors avec moi...

Une vraie supplique, un cri du coeur alors qu'il pensait le lui demander d'une voix un peu plus normale. Il en pose sa bouteille d'eau pour se rapprocher un peu plus d'Odin, venir contre lui.

- S'il te plait...Je...je peux pas sans toi...

Il ne peut pas être séparé d'Odin même pour une nuit. Il ne peut plus surtout, même si c'est de sa faute, il sait ce que c'est que d'être séparé d'Odin et il ne peut vraiment plus.
(c) DΛNDELION





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.



Chasse aux oeufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Odin H. Thorson
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1237-odin-honir-thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_o3iwsesJhn1qiy32ho1_500
D'OÙ VIENS-TU ? : Nowhere.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : tag (avatar)
AVENTURES : 190
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Adel Avilov, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Pamela Isley, Thor Odinson, Isaiah Warren, Dean Winchester, Geralt de Riv.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple, curieuse notion pour l'éternel célibataire mais c'est finalement arrivé.
AVEC : Aleksei, son meilleur ami, dont il est fou amoureux depuis toujours.
METIER : Il travaille sur des armes chimiques pour l'armée.
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_nwfin0fNrm1r9pt1so8_500
STATUT CIVIL : Fiancé à son âme-soeur.
AVEC : Aleksei.
METIER : Chercheur d'armes biologiques pour l'armée.
CAMP : Aucun camp.
LOCALISATION : Proche de Brisbane

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty01.04.19 0:24


I will always find you
Aleksei & Odin


Il était crevé. Il n'y avait pas d'autres mots. Il était complètement hs. Aleks l'avait épuisé, moralement. Et cette semaine d'angoisse n'avait pas aidé, il n'avait pas assez dormi, il n'avait plus les idées suffisamment clair et il le voyait bien, là, à gueuler pour un oui ou un non et quasi envoyer chier Aleks à chaque fois qu'il parlait.

Aleks l'avait mis à terre, chose que personne n'avait jamais réussi à faire. C'était l'amour qui parlait, c'était surtout ça. Il était fou d'Aleks. Ca n'avait jamais diminué, c'était même encore pire maintenant qu'il le revoyait. Sauf qu'il se reprenait cette année de séparation, la distance et la colère, la frustration, tous les sentiments négatifs qui l'avaient pris. Il aurait pu réagir plus sereinement, se dire qu'ils se trouvaient enfin et que ce n'était que ce qui comptait. Sauf qu'avec la fatigue, tout le négatif lui revenait en plein visage et son orgueil le poussait à se dire ; ne lui pardonne pas si vite, il t'a brisé le coeur et il le refera. Mais c'était Aleks. Son Aleks.

Pleurer, c'est la première fois. Vulnérable. Un trop plein d'une année terrible pour lui, la pire de sa vie. Cela prenait fin et pourtant il n'en n'avait pas encore tout à fait l'impression, il trouvait plutôt que c'était une nouvelle couche sur tout ce qu'il avait vécu, qu'on en rajoutait plus qu'il voyait la fin. Il pleurait, il détestait ça. Pourtant Aleks venait contre lui, cherchant à le réconforter alors qu'ils se disputaient juste avant - qu'importe le avant, disons surtout le dernier contact entre eux. Il le prenait contre lui, le serrait contre lui. Il ne pouvait pas faire autrement que s'agripper à lui, la peur aux tripes qu'Aleks se tire à nouveau et pour de bon cette fois, que ce serait irrémédiable.

La possessivité d'Odin commençait à bien se faire ressentir, un sentiment d'amour mélangé à la peur de voir l'homme qu'il aimait partir à nouveau. Une possessivité qui n'engageait absolument rien de bon mais contre laquelle il ne pouvait pas lutter. Et en même temps il sentait qu'Aleks allait tout aussi mal et il ne pouvait que chercher à le réconforter alors qu'il croyait, sur le coup, être le plus blessé des deux, puisqu'Aleks avait causé ça en partant. Il lui faudrait un moment pour encaisser pourquoi Aleks était parti. Il serrait Aleks davantage contre lui à cette pensée. Il caressait sa peau, il voulait le réconforter. Ne pleure plus. Tant de choses qu'il aurait aimé lui raconter, surtout ce poème qu'il avait envie de lui lire, cette déclaration d'amour qu'il avait gardé en tête, bien que rien ne ressemblerait à ce qu'il avait initialement prévu, l'effort serait là pour la déclaration. Mais les larmes faisaient que. Il inspirait profondément. Ils étaient crevés, ça se sentait.

Se relever et lever Aleks avait lui, l'inciter à aller au lit. Odin qui "nettoyait" la maison, il valait mieux que ce soit dehors que dedans. Ouvrir les fenêtres pour aérer. Le vent était fort, ça aidait. Il trouvait une bouteille de parfum pour homme et s'il n'en n'aimait pas franchement l'odeur, il aspergeait les murs avec. C'était mieux que l'odeur de cadavre. Même si, Odin et ses goûts de luxe, n'aimait pas franchement ce parfum bon marché.

Il disait à Aleks de prendre le lit car il y avait une part de galanterie, que l'homme qu'il aimait ait son confort. Ne pas dormir à deux parce que vu la dispute, il comprendrait qu'Aleks veuille dormir seul. Puis dormir dans le salon lui permettrait de garder un oeil direct sur la porte d'entrée et donc pouvoir réagir directement si quelqu'un rentrait, mort, vivant ou les deux à la fois. Il ne s'attendait pas à une telle réaction de la part d'Aleks et il y voyait surtout, dans son regard et son approche, un besoin d'être rassuré, protégé. Aleks lui paraissait bien plus vulnérable qu'il n'avait plus l'être en pleurant il y a quelque minutes encore. Il y avait de quoi. Il glissait ses bras autour de ses épaules, le gardant contre lui, frottant son dos.

D'accord, d'accord... On va dormir tous les deux dans le lit. On a beaucoup de temps à rattraper tous les deux.

Un baiser sur son front. Geste qui venait naturellement mais qui n'était pas le premier en son genre. Il le relâchait d'une main, mais pour mieux remonter son menton à l'aide de son index et pour mieux déposer un baiser contre ses lèvres. Odin était un gros con. Il était sacrément tenace, sacrément rancunier. Pourtant, malgré tout le mal qu'ils s'étaient fait, il essayait un nouveau pas vers Aleks. Surtout parce qu'il en avait besoin. Ce qui était donc relativement égoïste. Il déposait un baiser contre ses lèvres, sa main glissait contre sa joue. Il la caressait du bout des doigts. Chercher à l'apaiser, le calmer. Lui faire comprendre qu'il ne risquait rien. Qu'il ne risquerait rien, tant qu'il serait là. Qu'Odin le protégerait, veillerait sur lui et resterait avec lui. C'était pourtant Aleks qui s'était enfui pendant une année alors pourquoi craindre soudainement d'être éloigné d'Odin ? Ca, il ne comprenait pas. Mais il pouvait toujours essayer de le rassurer et de l'apaiser.

Tu sais quoi... Tu devrais manger un peu, je vais faire le tour de la maison pour voir si on peut allumer l'eau et le gaz et prendre une bonne douche. Ce genre de maison est indépendante, je devrai trouver des générateurs facilement. Pendant ce temps, mange un peu, souffle un peu. Pose toi. Respire profondément et laisse moi prendre soin de toi.

Un nouveau baiser contre ses lèvres, puis un nouveau baiser sur son front. Une dernière étreinte et Odin se reculait, sachant que s'il ne le faisait pas maintenant, il ne le ferait jamais.

Je vais vérifier ce qu'il y a dans la maison et vérifier les fermetures des portes et fenêtres, sait-on jamais. Je vais voir le garage aussi, je devrais trouver quelque choses. Reste là.

Reste là, au calme, surtout. C'était l'idée. Qu'Aleks se calme et se repose. Qu'il ne lève pas le petit doigt. Comment Aleks avait-il survécu seul une année ? Il doutait. Odin aimait prendre soin de lui, à sa façon. Lui faire à manger, ça arrivait souvent ou l'emmener manger. L'occuper le soir quand il ne travaillait pas, sinon la journée. L'emmener promener. Lui changer les idées. Il pourrait, cette fois, se lâcher vraiment sur tout ce qu'il voulait faire, ça ne paraîtrait plus louche. Toujours est-il qu'il allait de pièce en pièce pour vérifier. La salle de bain était relativement clean, bien que poussiéreuse, disons qu'il n'y avait pas de moisissure ou d'animaux morts ou un autre zombie. Il avait vraiment nettoyé la maison, pas bien difficile à faire pour le coup. Puis Odin allait dans le garage, il y avait pas mal de réserve de nourriture sèche et de bidons d'eau, il trouvait aussi ce qu'il voulait avec le générateur mais d'électricité et non de gaz. Le toit était couvert par des panneaux solaires, ça aidait aussi. Il était juste encrassé, délaissé. L'électricité se remettait vite. Ils auraient au moins des lumières cette nuit et de quoi faire chauffer leur nourriture s'ils trouvaient de quoi faire.

Il fermait à clé la porte du garage après avoir garé sa voiture dedans, il refaisait le tour pour fermer les portes et fenêtres, l'odeur n'était pas vraiment partie mais quand même un peu. C'était toujours ça.
(c) DΛNDELION


MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
Alekseï Lazarev
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1238-aleksei-lazarev-i-
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 HtgVpDr
D'OÙ VIENS-TU ? : Aucune oeuvre
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : shellhead. ( avat) Heaven (signa)
AVENTURES : 250
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : Steve & Loki & Roman & Ethan & Constantine
STATUT RP : Ouvert, mais à discuter
STATUT CIVIL : En couple, follement épris depuis tellement d'années et enfin ils y sont
AVEC : Odin H. Thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 SHkpOP
STATUT CIVIL : Fiancé à l'unique amour de sa vie
AVEC : Odin H. Thorson

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty04.04.19 21:03

I will always find you
Odin & Aleksei

« Cause baby there ain't no mountain high enough. Ain't no valley low enough. Ain't no river wide enough. To keep me from getting to you babe »
Il n'oublie pas ce qui a pu se passer il y a quelques heures quand ils se sont retrouvés, les mots d'Odin lui ont fait tellement de mal. Alekseï ne l'oublie pas mais sur le moment c'est pourtant mis de côté, seul l'état dans lequel il trouve Odin, dans cette maison, peut importer. C'est la seule chose sur laquelle il doit se concentrer et non pas sur ses pensées qui sont, il faut le reconnaître, assez chaotique, partagées entre plusieurs choses. C'est surtout son profond et indéfectible amour pour Odin qui prend le dessus, lui qui a toujours tout fait pour le rendre heureux même si ce n'était qu'en étant son ami. Le pire c'est qu'ils sont tous les deux dans un état déplorable, à terre dans tous les sens du terme, Alekseï essayant de le rassurer, de lui montrer qu'il est là. Essayant de lui faire comprendre que quoi qu'il arrive, Alekseï est présent, l'aime et que oui, rien ne pourrait changer ça. L'envie de prendre soin d'Odin encore et toujours, tout en se fustigeant pour l'avoir blessé toutes ces années. Il va, ils vont mettre du temps à s'en remettre mais c'est impossible qu'ils n'y parviennent pas. Parce que c'est eux tout simplement.

Les caresses d'Odin, à même la peau de son dos, arrivent à le calmer un tant soit peu, assez pour qu'Alekseï arrête de trembler comme ça. Ne cessant pas pour autant ce câlin, ce besoin de rassurer Odin, de le réconforter ou du moins tenter de l'apaiser. Des caresses aussi douces que possible malgré son propre état, l'envie de le couvrir d'amour, de baisers. De l'étouffer sous tout cet amour qu'il ressent pour lui depuis si longtemps et qui ne demande qu'à s'exprimer librement. Pourtant, Alekseï ne peut que se relever quand Odin le fait et même s'il a la peur vissé au corps de le voir s'éloigner de lui.

Alekseï n'en peut plus, il se demande sérieusement comment il arrive encore à tenir debout. Qu'est-ce qui pousse son corps à fonctionner encore plus ou moins normalement. Oui, il devrait le savoir vu ses études mais là c'est tellement énorme et tellement de bouleversements qu'il s'en fiche de tout ça. Incapable de vraiment réfléchir, si ce n'est pour savoir qu'il ne peut pas être séparé d'Odin quand il revient et laisse entendre qu'ils vont dormir séparément. Il ne comprend pas pourquoi Odin veut lui infliger ça, leur infliger ça, qu'ils aient besoin de temps pour se remettre d'accord mais ce n'est pas en se séparant que ça va être possible. Plus jamais séparés. Alekseï ne pourrait plus encaisser d'être loin d'Odin. Je t'en supplie Odin, ne nous fait pas ça. Une supplique, une vulnérabilité, qu'il ne chercherait pas à cacher même s'il était en état de le faire. S'il y a bien une leçon à retenir, pour lui, de tout ce qu'ils ont vécus, c'est qu'ils en sont là parce qu'ils se sont cachés leurs sentiments, leur besoin d'être ensemble. Même si d'un autre côté, Alekseï n'a jamais cherché à masquer qui il peut être, qu'il est mille fois plus fragile qu'Odin, qu'un rien peut l'atteindre, qu'il a besoin de se sentir aimé, de se sentir soutenu. Tout en étant indépendant mais avec ce besoin d'être rassuré, c'est d'abord sa soeur qui lui donnait cet appui nécessaire puis ça a surtout été Odin. Son roc, comme il l'a déjà dit, celui qui sans rien faire de spécial, lui a tout donné.

Se blottissant contre lui, à la seconde même où Odin passe un bras autour de lui et lui répond. Un soulagement sans fin qui l'envahit d'ailleurs à la réponse d'Odin. Hochant la tête, l'accompagnant d'un mince "Oui". Oui, ils ont du temps à rattraper. Ils ont en besoin de toute manière et tous les deux, ça, personne ne pourrait le lui enlever de la tête, d'autant plus avec la manière dont Odin a pu craquer il y a quelques minutes. Se laissant faire quand Odin lui redresse la tête, retrouvant son regard pour ne plus le lâcher. Ou presque alors qu'il ne s'attendait pas à ce qu'Odin vienne l'embrasser, pas avec tout ce qu'il s'est passé. Un brin de surprise donc mais qui ne l'empêche pas de lui rendre son baiser. Bien au contraire même. Venant même lui voler un second baiser. Je t'aime tellement Odin. J'ai tellement besoin de toi. C'est clair pour lui, qu'il ne peut pas fonctionner correctement sans Odin dans sa vie, il l'a bien vu cette année. Du grand n'importe quoi ça a été, à se demander comment il a fait d'ailleurs, il ne le sait même pas lui-même.

- D'accord. Je vais regarder s'il y a quelque chose à manger dans les placards, on en a besoin.

Alekseï insistant un peu sur le on, pas qu'Odin ne vienne à penser qu'il ne pense qu'à lui avec ce d'accord. C'est plus un ok je fais ce que tu me demandes mais je veux prendre soin de toi aussi. Recommencer à veiller sur Odin à sa manière comme il y a encore un an de ça, surtout par des mots, des intentions. Ou encore détourner son attention quand Odin s'énervait pour qu'il n'ait pas d'emmerdes. Ou lui ramener un petit cadeau comme ça. Ou encore et même si Odin a souvent cuisiné pour eux, bah, cuisiner pour eux deux également. Ou, ou, ou. Une longue liste qu'Alekseï n'a pas envie de décliner parce que tout ce qu'il a pu faire pour Odin, il le faisait sans rien attendre en retour, juste que son meilleur ami soit bien, heureux. C'est avec ça, aussi, qu'Alekseï fait un pas vers Odin, il m'a dit que je n'ai jamais rien fait pour lui, jamais rien donné mais tant pis, je le fais encore.

Lui rendant son baiser une nouvelle fois avant de le laisser s'écarter quand bien même, Alekseï n'apprécie pas ça. Qu'il pourrait y avoir des dangers l'air de rien. Faisant pourtant ce qu'il lui a dit en cherchant dans les placards ce qu'il peut trouver. Trouvant quelques boites et autres paquets dans les placards, n'essayant pas d'ouvrir le frigo vu que l'électricité était coupée. Il vaut mieux ne pas savoir l'état de pourriture intérieur du dit frigo. Voulant chercher pour éviter de taper dans les possibles d'Odin ou même les siennes, bien que son sac soit resté dans la voiture et qu'il n'avait plus grand chose. Boites et paquets qu'il laisse pourtant dans les placards si Odin n'arrive pas à remettre l'électricité, ils ne pourront rien cuire ou réchauffer de toute façon

Essayant de suivre les mouvements d'Odin, essayant de ne pas paniquer surtout, un essai raté sur ce point là. Manquant presque de sursauter quand l'électricité revient, le ronronnement du moteur du fameux frigo qui se remet en route mais surtout l'ampoule du plafonnier qui s'allume. S'appuyant au comptoir de la cuisine juste après, un léger vertige qui le prend, lui faisant tourner la tête. Oui, bon, il savait déjà qu'il tenait debout par miracle, là c'est sûr et certain.

Soupirant surtout de soulagement quand Odin revient enfin, après avoir il semblerait bougé sa voiture. Soulagement parce qu'il est là, que là oui, Alekseï va pouvoir tenter de vraiment se calmer avant d'essayer de se reposer. Même s'il sait qu'il ne le trouvera que contre Odin.

- Ils avaient quelques réserves, c'est pas le grand luxe mais il y a de quoi faire un vrai repas.

Ne lui demandant pas s'il a pu remettre l'eau, se disant qu'Odin le lui dira bien tout seul. Se retenant surtout de justesse de revenir contre lui malgré l'envie bien présente. Et malgré leurs baisers, il a un peu cet entre deux, ce et s'il me repoussait cette fois.
(c) DΛNDELION





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.



Chasse aux oeufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Odin H. Thorson
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1237-odin-honir-thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_o3iwsesJhn1qiy32ho1_500
D'OÙ VIENS-TU ? : Nowhere.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : tag (avatar)
AVENTURES : 190
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Adel Avilov, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Pamela Isley, Thor Odinson, Isaiah Warren, Dean Winchester, Geralt de Riv.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple, curieuse notion pour l'éternel célibataire mais c'est finalement arrivé.
AVEC : Aleksei, son meilleur ami, dont il est fou amoureux depuis toujours.
METIER : Il travaille sur des armes chimiques pour l'armée.
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_nwfin0fNrm1r9pt1so8_500
STATUT CIVIL : Fiancé à son âme-soeur.
AVEC : Aleksei.
METIER : Chercheur d'armes biologiques pour l'armée.
CAMP : Aucun camp.
LOCALISATION : Proche de Brisbane

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty08.04.19 0:02


I will always find you
Aleksei & Odin


Il se demandait comment ils allaient réussir à se remettre de tout ça et pourtant, à la première occasion qui se présentait, il embrassait Aleks. Ils s'étaient restreint pendant des années et avaient enfin l'occasion de se trouver, il voulait en profiter le plus possible et il en avait plus qu'assez de cette distance entre eux. Alors il l'embrassait et Aleks répondait à son baiser, allant même déposer un autre baiser sur ses lèvres, comme quoi, ce genre de rapprochement, ils en avaient besoin. N'aurait-il jamais connu les lèvres d'Aleks, qu'il aurait eu moins de mal à encaisser tout ça. Que là, il savait très bien ce qu'il avait perdu, ce qu'il n'avait pas. Il savait tout aussi bien ce qu'il voulait, justement, il n'avait fallu qu'une seule nuit pour que ce soit clair et net pour lui.

Il se sentait bête d'avoir lâché le morceau il y a quelque années, s'il avait su, il aurait insisté davantage pour qu'Aleks comprenne qu'il était sérieux et qu'il le voulait. Bon. On n'avance pas avec des regrets. Odin n'en n'avait pratiquement aucun dans la vie, agissant d'abord pour ce qu'il veut et ce qu'il pense être bon et ensuite pour les autres, cela lui permettait de n'avoir aucun regret. Il avait cru pourtant que laisser Aleks respirer était la bonne chose à faire, la seule pour qu'Aleks lui revienne et Aleks était revenu. Il savait maintenant qu'il ne devait plus se laisser avoir par ses beaux yeux et ses airs de chiots. Il se faisait toujours avoir par ces airs et il avait conscience qu'Aleks savait y faire avec lui aussi et que ça devait aider. Il inspirait profondément et finissait par partir faire ce qu'il avait à faire, surtout histoire de ne plus avoir à bouger ensuite. Il irait sûrement enterrer ou brûler les corps selon ce qu'il trouvait, s'il trouvait ou non une pelle, sinon il brûlerait les corps, parce que sinon bonjour l'odeur à chaque fois qu'ils ouvriraient les fenêtres pour aérer.

Il finissait par revenir après, cinq, dix minutes, à tout casser et après avoir regarder les alentours avant de finalement garer sa voiture et fermer la porte du garage quand l'électricité était remise. Ca valait mieux comme ça. Puis il notait aussi ce qu'il y avait dans le garage. Au moins ils ne se feraient pas piquer la voiture et ils n'auraient pas à sortir s'ils voulaient rejoindre la voiture s'ils étaient attaqués ou s'ils devaient partir ou chercher quelque chose en urgence dans la voiture.

En revenant, il voyait l'état d'Aleks. Appuyé contre le comptoir, le visage blafard. Il fronçait les sourcils.

Ils ont des rations dans le garage et des bidons d'eau, sûrement qu'ils ont du se ravitailler quand ça a dégénéré.

Il allait près de l'évier et tournait l'une des poignée et de l'eau coulait après quelque secondes et le bruit pas très rassurant de la tuyauterie.

Douche. Froide, je pense. Mais ça vaut mieux que pas de douche du tout. Tu vas te reposer, Aleks.

Pleurer les avait épuisé et ils avaient la fatigue de cette semaine dans les pattes. Il valait mieux ne pas parler de choses sérieuses maintenant où ils allaient s'effondrer, c'était aussi pour ça qu'il leur accordait du répit. Il devait prendre sur lui, parce qu'il avait le coeur lourd et qu'il avait bien envie de reprendre certains sujets mais il prenait sur lui, pour eux et pour leur bien être, au moins ce soir. Odin avait quand même été jusqu'à pleurer, ce n'était pas rien, ses yeux étaient encore rouge. Il glissait pourtant un bras autour d'Aleks, cherchant à nouveau le contact avec lui. Il avait passé un an sans un seul contact, il avait bien besoin de rattraper ça, surtout qu'ils avaient toujours été très tactile. Il le prenait dans ses bras, sans le serrer très fort pour autant. Il avait toujours ce côté "Aleks est précieux" qui traînait. Malgré sa colère. Malgré sa tristesse. Il le tenait tout contre lui, ayant bien remarqué que caresser sa peau directement avait pu l'apaiser un peu. Il l'avait noté, quelque part. Il déposait un baiser sur son front. Il aimait la façon dont ils se tenaient quand ils s'enlaçaient, leur positions. L'impression qu'ils étaient fait pour ça, quand Aleks pouvait poser sa tête contre lui et fermer les yeux pour se reposer et qu'Odin pouvait poser sa tête contre celle d'Aleks et se reposer aussi.

Tu préfères te doucher ou manger, avant ?

Malgré tout, le maniaque qu'il était, restait présent et il ne pouvait pas concevoir qu'ils iraient se coucher aussi sales, dans ce lit.

Quoi qu'il arrive, on restera tous les deux. Tout le temps. Compris ?

Possessif ? A peine. T'es à moi, on se sépare plus, point. Compte pas sur moi pour ne plus t'avoir à l'oeil. Parce qu'Odin, c'était ça aussi. La possessivité. Il l'avait mise de côté tant bien que mal - face à Aleks, se défoulant à côté quand un mec s'approchait de trop et qu'il n'avait le droit de rien dire - et là, tout ressortait. T'es à moi. Possessif jusque dans ses gestes, actuellement. La façon dont il tenait Aleks. Certes il l'enlaçait, doucement, le gardant contre lui comme un trésor précieux, mais un trésor dont il se garderait bien de le montrer au reste du monde. Alors ses mains étaient relativement fermes, ses prises étaient relativement fermes. Et il ne s'en rendait pas compte du tout. T'es à moi. Tu m'appartiens. Mon Aleks. Qu'importe les prises de becs, les disputes, les cris, les mots, les larmes. T'es à moi.

Tu es mien, maintenant. Mien.

Un murmure assuré, comme pour prévenir Aleks mais sans lui laisser le choix : c'est comme ça, fais toi à l'idée, ça changera pas. Il resserrait un poil son étreinte pour appuyer ses mots. Mien.
(c) DΛNDELION


MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
Alekseï Lazarev
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1238-aleksei-lazarev-i-
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 HtgVpDr
D'OÙ VIENS-TU ? : Aucune oeuvre
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : shellhead. ( avat) Heaven (signa)
AVENTURES : 250
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : Steve & Loki & Roman & Ethan & Constantine
STATUT RP : Ouvert, mais à discuter
STATUT CIVIL : En couple, follement épris depuis tellement d'années et enfin ils y sont
AVEC : Odin H. Thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 SHkpOP
STATUT CIVIL : Fiancé à l'unique amour de sa vie
AVEC : Odin H. Thorson

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty15.04.19 19:34

I will always find you
Odin & Aleksei

« Cause baby there ain't no mountain high enough. Ain't no valley low enough. Ain't no river wide enough. To keep me from getting to you babe »
Alekseï a quand même l'impression de devoir marcher sur des oeufs avec Odin alors qu'il est trop claqué pour ça. Bien trop claqué pour à peu près tout d'ailleurs. Mais surtout cette impression est nouvelle alors qu'avant, il savait toujours comment agir et réagir avec Odin ou quoi dire et ne surtout pas dire à tel ou tel moment. Et ceci sans jamais avoir à y réfléchir avant, cela venait naturellement, qu'aujourd'hui par contre. Tout à l'heure il espérait qu'il n'y avait rien de cassé entre eux mais peut-être que c'est le cas finalement et c'est douloureux d'avoir ce genre de pensée. Surtout parce qu'Alekseï sait que si rien d'extérieur ne peut venir les séparer ou les briser, le plus grand danger vient d'eux-mêmes et de leurs réactions à la con. Oui, il met Odin dans le même panier, ils ont été cons tous les deux.

Malgré tout ce qui peut se passer, Alekseï tente un pas vers Odin en pensant à eux deux et pas qu'à lui, s'attendant pourtant à être repoussé et ça les baisers ne l'aident pas à songer autrement. Il est trop à vif pour penser autrement, trop claqué en même temps, un mauvais mélange n'est-il pas. Sa seule consolation dans tout ça est de se dire qu'ils vont pouvoir dormir ensemble, qu'ils ne vont plus être séparés. Il en a un cruel besoin et Odin également s'il se fie à ses gestes. Plus largement, ils sont dans le même état tous les deux et Alekseï le voit parfaitement.

Essayant pourtant de mettre ses pensées de côté, le temps qu'Odin s'absente afin de pouvoir quand même tenter de faire quelque chose de productif. Même si ce n'est que regarder dans des placards. Secouant la tête quand ce vertige le prend, il ne manquait plus que ça vraiment. Préférant se focaliser sur le retour d'Odin plutôt que sur ce qu'il ressent, bien que sur le coup Alekseï ne peut que le laisser approcher. Déjà parce qu'il ne sait pas si cette fois Odin ne va pas le repousser. Mais aussi pour ne pas lui montrer plus de faiblesse que c'est déjà fait, sachant très bien à quel point Odin déteste ça.

Acquiesçant d'un mouvement de tête à la mention des rations et de l'eau, essayant de ne pas penser à ce qui est arrivant aux deux habitants de la maison. Suivant les mouvements d'Odin quand il ouvre l'eau, au moins ils vont pouvoir se laver et se faire à manger, ça va les aider à reprendre des forces n'est-ce pas. Alekseï dirait bien qu'il n'est pas en sucre à la mention de se reposer mais en même temps, il est trop out pour renâcler sur ce coup là. Et surtout, il est persuadé qu'Odin ne se ferait pas avoir s'il tentait de lui dire que ça.

Ne disant rien sur le coup, se contentant de se lover contre Odin quand il vient passer un bras autour de lui. Fermant les yeux au baiser sur son front avec un soupir passant ses lèvres, ce soulagement de voir qu'Odin ne le repousse toujours pas. Finissant surtout par glisser ses deux bras autour d'Odin pour poser sa tête contre son torse. Alekseï serait moins claqué, il se hisserait sur la pointe des pieds pour poser son nez dans le cou d'Odin. Il est là son repos, dans les bras d'Odin, la joue appuyée contre son torse, à sentir les mouvements de sa cage thoracique à chaque respiration, à sentir les battements de son coeur. Hum.

- Manger peut-être.

Laisse moi juste encore profiter de tes bras, je t'en supplie. Se disant aussi que manger en premier sera mieux, ça leur redonnera un poil d'énergie avant la douche mais surtout si l'eau est froide, après ils pourront se glisser dans le lit et se tenir chaud en restant l'un contre l'autre. Même s'il fait chaud en Australie, les nuits sont froides et Alekseï a déjà eu bien trop froid la nuit dernière.

- Oui.

Il n'y a rien de plus à dire aux propos d'Odin si ce n'est peut-être faire en sorte qu'Alekseï recule la tête pour le regarder quelques secondes avant de se blottir à nouveau contre le torse d'Odin. Et puis, avec la manière dont Odin le tien, Alekseï aurait très bien pu ne même pas dire ce oui, qu'Odin n'attendait pas de réponse. C'est ainsi et pas autrement. Cette possessivité de la part de l'homme qu'il aime, il ne peut que la ressentir de plein fouet là. Mon dieu, si seulement je l'avais vraiment comprise cette possessivité. Oui, si Alekseï l'avait vue au lieu de se dire que c'était mal placé de la part d'Odin de vouloir empêcher un homme de l'approcher alors qu'Odin ne s'est jamais gêné pour aborder tout le monde et n'importe qui.

- All yours.

J'étais déjà tien pourtant. Alekseï l'a toujours été, il n'y a toujours eu qu'Odin et chacune des relations, qu'il a pu avoir, était vouée à l'échec. C'était joué d'avance que ça ne durerait pas, comment cela aurait-il pu alors qu'Alekseï n'avait qu'Odin. Finissant par bouger de nouveau, se hissant rapidement sur la pointe des pieds pour déposer un baiser contre ses lèvres. Un baiser tendre, amoureux avant d'oser venir lui mordiller la lèvre inférieure, un "mine" muet. Je suis tien mais tu es mien aussi. C'est peut-être moins violent sur Alekseï mais lui aussi est possessif...le nombre de fois où il a pu avoir envie de claquer des personnes ou les virer d'à côté d'Odin...De la jalousie aussi, ce pourquoi eux et pas moi. Si seulement il avait vu les choses comme elles étaient vraiment.
(c) DΛNDELION





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.



Chasse aux oeufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Odin H. Thorson
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1237-odin-honir-thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_o3iwsesJhn1qiy32ho1_500
D'OÙ VIENS-TU ? : Nowhere.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : tag (avatar)
AVENTURES : 190
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Adel Avilov, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Pamela Isley, Thor Odinson, Isaiah Warren, Dean Winchester, Geralt de Riv.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple, curieuse notion pour l'éternel célibataire mais c'est finalement arrivé.
AVEC : Aleksei, son meilleur ami, dont il est fou amoureux depuis toujours.
METIER : Il travaille sur des armes chimiques pour l'armée.
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_nwfin0fNrm1r9pt1so8_500
STATUT CIVIL : Fiancé à son âme-soeur.
AVEC : Aleksei.
METIER : Chercheur d'armes biologiques pour l'armée.
CAMP : Aucun camp.
LOCALISATION : Proche de Brisbane

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty23.04.19 0:28



MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
Alekseï Lazarev
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1238-aleksei-lazarev-i-
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 HtgVpDr
D'OÙ VIENS-TU ? : Aucune oeuvre
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : shellhead. ( avat) Heaven (signa)
AVENTURES : 250
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : Steve & Loki & Roman & Ethan & Constantine
STATUT RP : Ouvert, mais à discuter
STATUT CIVIL : En couple, follement épris depuis tellement d'années et enfin ils y sont
AVEC : Odin H. Thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 SHkpOP
STATUT CIVIL : Fiancé à l'unique amour de sa vie
AVEC : Odin H. Thorson

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty15.05.19 17:32

I will always find you
Odin & Aleksei

« Cause baby there ain't no mountain high enough. Ain't no valley low enough. Ain't no river wide enough. To keep me from getting to you babe »
Alekseï est tellement out que tout ce qu'il veut c'est pouvoir resté blotti contre Odin et ne plus jamais bouger de là. Bien qu'il sait que dans les faits c'est impossible, qu'ils vont devoir bouger rien que pour manger, se laver et se coucher. C'est pourtant ce qu'il veut, rester contre Odin, profiter de lui, de ses bras, de sa chaleur et surtout de son odeur. Il veut juste pouvoir le retrouver ou le trouver, tout dépend de comment on peut voir les choses. Il en a surtout cruellement besoin, lui qui a toujours eu besoin de câlins, de douceur dans sa vie, il n'est pas fait pour gueuler ou pour tout ce qu'il se passe depuis qu'ils se sont revus, depuis qu'Odin lui a dit partager ses sentiments et que c'est parti en live entre eux. Alekseï veut juste ça, rester contre Odin, ne plus dire un mot, seulement profiter de la présence de l'homme qu'il aime.

Franchement, il pourrait en pleurer à nouveau alors qu'Odin le tient fermement contre lui, alors que cette fois Alekseï comprend la possessivité dont il peut faire preuve. Comment lui répondre que par ce oui, oui on va rester ensemble, oui on ne sera plus jamais séparés. De toute manière, il l'a dit à Odin, il peut pas sans lui et c'est valable pour tout dans sa vie. Il ne sait même pas comment il a pu survivre un an loin d'Odin et cela se voit sur lui. Priant les dieux pour qu'Odin ne se recule pas, juste encore un peu, quelques secondes ou minutes de plus. Pourtant c'est ce qu'il termine par faire, se reculer pour lui dire qu'il revient et tout les baisers du monde ne changeront rien au fait qu'Alekseï a cette sensation de froid et de vide qui le prend. Hochant simplement la tête aux paroles d'Odin, ne cherchant pas à le retenir, ça ne servirait à rien du tout, têtu comme il peut l'être.

Mettant bien deux ou trois bonnes minutes avant de bouger de là où il se trouve et ça pour se mettre en quête de nourriture. Pour eux deux. Alekseï ne va quand même pas préparer quelque chose juste pour lui, c'est impensable qu'il ne fasse pas aussi pour Odin en même temps. Cela va par contre être du rapide et du froid, histoire de vraiment reprendre un peu de force et d'énergie mais aussi d'avoir quelque chose dans le ventre. Préparant donc pour deux et mangeant de son côté, il aurait préféré manger avec Odin mais ils ont le temps pour ça et puis pendant que l'un mange, l'autre prend sa douche et inversement. Quelque part ce n'est peut-être pas plus mal, histoire de pouvoir plus vite se retrouver pour aller dormir ou essayer de dormir, tant qu'ils finissent allongés et l'un contre l'autre, c'est le principal.

Mangeant donc avant de laisser de côté la part d'Odin pour ensuite nettoyer ce qu'il a pu salir, que tout soit propre. Odin qui justement revient alors qu'Alekseï termine de tout mettre en place. Hein. Il a mis tant de temps que ça qu'Odin a eu le temps de faire un peu de ménage, de prendre sa douche et de changer les draps ? Possible que oui, après tout, il est au ralenti là et vu le vertige qui a pu le prendre mieux valait qu'il fasse attention. Histoire de ne pas s'effondrer.

- D'accord et je t'ai préparé de quoi manger pendant ce temps là, moi c'est fait.


Ne se privant pas pour approcher d'Odin et venir se hisser sur la pointe des pieds pour déposer un baiser contre ses lèvres. Lui laissant le temps de répondre ou non à son baiser avant de se remettre à plat sur ses pieds.

- Ça peut être pas mal de rester un peu ici, oui, la route est longue jusqu'à la villa de ton père et on a besoin de reprendre des forces.


Hésitant un peu pour la suite.

- On a besoin d'un peu de calme.


Ou au moins dans un calme relatif, ici sera mieux que sur la route avec tout ce qui pourrait leur tomber dessus, surtout pour se retrouver mais c'est tellement logique qu'il ne pense pas à le dire. Alekseï est sûr de lui pour ce qu'il vient d'ajouter mais ça ne l'empêche pas de craindre le pire, toujours ce "il va me repousser" qui tourne en fond sonore. Alors que -encore une fois- tout ce qu'il veut ce sont les bras d'Odin et ne plus en bouger.

- Je vais me laver, je reviens.

Partir plus vite, pour revenir plus vite contre Odin et pouvoir se caler contre lui réellement, c'est l'idée là et Alekseï joint le geste à la parole en se dirigeant vers la salle de bains.
(c) DΛNDELION





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.



Chasse aux oeufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Odin H. Thorson
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1237-odin-honir-thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_o3iwsesJhn1qiy32ho1_500
D'OÙ VIENS-TU ? : Nowhere.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : tag (avatar)
AVENTURES : 190
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Adel Avilov, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Pamela Isley, Thor Odinson, Isaiah Warren, Dean Winchester, Geralt de Riv.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple, curieuse notion pour l'éternel célibataire mais c'est finalement arrivé.
AVEC : Aleksei, son meilleur ami, dont il est fou amoureux depuis toujours.
METIER : Il travaille sur des armes chimiques pour l'armée.
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_nwfin0fNrm1r9pt1so8_500
STATUT CIVIL : Fiancé à son âme-soeur.
AVEC : Aleksei.
METIER : Chercheur d'armes biologiques pour l'armée.
CAMP : Aucun camp.
LOCALISATION : Proche de Brisbane

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty18.05.19 17:49


I will always find you
Aleksei & Odin


Il avait fini par craquer, c'était inévitable qu'il en arrive là, malheureusement. Il avait porté un tel poids sur ses épaules et Aleks qui en rajoutait, il fallait bien que ça arrive, qu'il le veuille ou non. Il ne pleurait jamais et là, tout était sorti. Il en était fatigué, d'ailleurs. Tant de l'angoisse depuis un an et quelque que la fatigue de cette semaine à ne dormir qu'une à deux heure(s) par-ci par-là, que d'avoir chialé. C'était peut-être aussi pour ça qu'Odin se dépêchait d'aller prendre une douche et faire un brin de ménage dans la maison, pouvoir aller se coucher le plus vite possible. Il restait beaucoup de choses en suspens selon lui, beaucoup de trucs à se dire, beaucoup de trucs à éclaircir, mais ce ne serait pas pour ce soir vu ce qu'ils avaient traversés, une bonne nuit de sommeil s'imposait avant de tenter une quelconque conversation. Pour lui, il restait beaucoup de choses en suspens, surtout sur le mystère de l'amour qu'ils se partageaient mais ne s'étaient jamais dévoilés et tout ce que ça incluait. Ca et bien d'autres choses, cette année écoulée aussi. Sauf qu'il savait qu'en plus de la fatigue, s'il demandait tout ça maintenant à Aleks, il serait forcément très brutal et ferait pleurer Aleks et il ne voulait pas de ça maintenant. Il valait mieux attendre demain, bien que l'idée de se coucher dans le même lit de celui qui lui avait brisé le coeur, était compliquée et qu'il restait mitigé là-dessus. Il voulait l'avoir dans ses bras, il voulait sentir son odeur et son corps contre le sien, sentir sa chaleur, sa présence. Et en même temps, il avait le coeur brisé et avait envie de le faire morfler pour ce qu'il lui avait fait.

Odin n'avait jamais appris à pardonner. Dans sa vie, quand quelqu'un l'agaçait, il l'effaçait de sa vie. Soit la personne comprenait et ne revenait plus, soit elle ne comprenait pas, venait et il l'insultait, l'engueulait au point que la personne pouvait fondre en larmes et se sentir comme la pire des merdes. Mais il n'avait jamais récupéré quelqu'un qui l'avait ne serait-ce qu'agacé une fois, se disant qu'il y avait bien assez de personnes au monde pour devoir supporter celles qui le faisaient chier. Alors quand on l'agaçait, il passait à une autre personne. Il n'avait jamais appris à pardonner, n'avait jamais traité que les autres comme des personnes remplaçables facilement et ne s'était jamais trompé. Il était strict dans ses relations, strict avec qui il laissait intégrer sa vie, strict avec ce qu'il attendait des personnes s'ils voulaient faire parti de son entourage, strict sur leur comportements tout en ayant l'air d'être quelqu'un de relax avec qui on pouvait s'éclater. Alors Odin n'ayant jamais appris à pardonner, il ne voyait toujours pas comment il allait faire avec Aleks pour ça. Il était mitigé entre lui avoir déjà pardonné et faire des efforts pour lui pardonner un jour, sans savoir comment faire. Il n'oubliait pas tout ce qu'Aleks lui avait infligé. Il y avait les frustrations de ces dernières années quand Aleks allait avec d'autres hommes sans jamais lui laisser le choix de dire quelque chose. Odin avait déjà parlé à l'un de ses ex, d'ailleurs, s'était même montré plutôt menaçant. Il épurait l'entourage d'Aleks, jugeait qui le méritait de qui ne le méritait pas. Même si Aleks était contre et lui avait fait comprendre qu'il devait se tenir éloigné de sa vie intime, Odin avait quand même une fois été contre cette volonté et avait fait fuir l'un de ses compagnon, le menaçant à demi-mots. Brise le et c'est moi qui te briserait. Fais lui mal et tu souffriras comme jamais. Il avait toujours été possessif avec Aleks et au final, il se rendait compte que si aujourd'hui il agissait ainsi avec Aleks, c'était parce qu'il était possessif à l'extrême et ne voulait pas le perdre.

Ca prenait une mauvaise tournure dans son esprit, il le savait. Ca prenait la tournure du "je ne le lâche pas parce qu'il m'appartient mais en même temps je lui en veux à mort". Malsain. La fatigue ne l'aidait vraiment pas. Être seul avec ses pensées n'aidait pas, c'était même carrément plus malsain. Mitigé entre faire morfler Aleks pour cette année et essayer de laisser pisser. Face à ses démons. Face à son caractère parfois -souvent- trop extrême. Il était juste clair qu'Aleks n'allait pas s'en tirer comme ça pour avoir pris la fuite, il était juste clair qu'il ne laisserait pas pisser du jour au lendemain et il était clair qu'Aleks allait devoir s'expliquer un bon moment. Pourtant, Aleks s'était déjà excusé, avait pleuré, avait essayé de commencer à se faire pardonner, mais ça n'allait pas passer comme ça, ça n'allait pas être un baiser et tout est reparti comme avant, il ne pouvait juste pas oublier cette année qu'Aleks lui avait fait subir.

Quand Aleks venait l'embrasser, il mettait peut-être une ou deux secondes à répondre à son baiser et il n'était ni doux ni tendre contrairement aux précédents. Ferme, par contre, oui. Aleks avait peut-être éveillé quelque chose qu'Odin-même ne connaissait pas. A croire qu'un fil avait pété dans son esprit. T'es à moi. Une certaine colère, peut-être ? C'était ainsi que se représentait la douleur qu'il ressentait encore maintenant dans sa chair, cet abandon, ça se transformait en colère. Il espérait vraiment qu'après avoir dormi et s'être bien reposé, ça irait mieux. Parce que là, la colère commençait à vraiment le bouffer.

Il écoutait Aleks sans répondre. Besoin de se reposer, besoin de calme, sans doute. Oui. Le truc c'était qu'Odin avait cette colère qu'il avait besoin d'expulser. Pire encore que lorsqu'il revoyait son père et ses frères. Quand il les voyait pendant les fêtes, il allait ensuite se défouler en faisant énormément de sport, que ce soit de la course ou de la boxe. C'était d'ailleurs Aleks qui lui avait conseillé la boxe, quand ils étaient ado, pour extérioriser toute cette énergie de manière positive. Là ? Ils étaient en plein désert, pas de maisons aux alentours à part celle-ci et rien sinon du sable, de la paille, des herbes séchées et les deux cadavres pourrissant dehors. Il était vraiment sur les nerfs. Il avait beau être fatigué, il savait pourtant qu'il aurait du mal à dormir, ses pensées allaient le tenir éveillé un moment.

Il hochait la tête en simple réponse quand Aleks lui disait qu'il allait se doucher. Odin allait vers la table, prenant son assiette pour manger debout. Ca faisait quand même du bien de vraiment manger. Il aurait préféré manger chaud, quelque chose qui cale bien mais on fait avec les moyens du bord et ça faisait un peu de bien qu'Aleks ait fait à manger pour deux. Donc il mangeait puis faisait la vaisselle. Il allait chercher son sac pour prendre sa brosse à dents et le dentifrice, ne se gênant pas pour aller se brosser les dents dans la salle de bain, même si Aleks y était. L'intimité ? Inconnue au bataillon. Il ne le regardait de toute façon pas, se concentrant surtout sur le brossage de ses dents et poser ensuite sa brosse à dent dans le pot prévu à cet effet après avoir jeté dans la poubelle celles des précédents habitants. Pas un mot non plus, il sortait pour aller dans la chambre, fermant la porte derrière lui. Il faisait une dernière fois les vérifications des portes et fenêtres, allant jusqu'à déplacer un meuble devant la porte d'entrée et la porte menant au jardin.

Odin arrivait encore à prendre sur lui sur certaines choses, comme quand il avait embrassé Aleks, car même s'il était énervé, il avait besoin de le sentir contre lui et de pouvoir enfin l'embrasser. Il lui avait rendu son baiser parce qu'il avait besoin de lui, besoin de le sentir contre lui, besoin de l'embrasser. Ressentir à nouveau cette proximité entre eux et s'assurer qu'Aleks ne partira plus jamais. Même si pour ça, il faudrait un bon moment. Odin se passait une main dans la barbe. Il avait vérifié toutes les portes et les fenêtres, avait quand même aéré quelque minutes la chambre qui sentait un peu le rance pour ensuite la fermer et fermer le volet. Pratique, au moins, ils ne seraient pas emmerdés à être possiblement vu. Il pensait que le proprio avait installé ça en cas de tempêtes de sables et éviter d'avoir les vitres pétées. Ou pour une autre raison mais qu'importe. Il avait fermé le volet, il avait allumé la lampe de chevet et s'était installé dans le lit, sous le drap. Il fixait le plafond, un bras sous la tête. Il réfléchissait à tout ça. Il essayait de se tempérer, pas facile à faire. La mâchoire serrée. Tendu. Cette putain de rage qui le reprenait, encore. Qui se voyait sûrement à son regard, l'envie de tout péter. Être seul était vraiment une mauvaise idée.
(c) DΛNDELION


MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
Alekseï Lazarev
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1238-aleksei-lazarev-i-
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 HtgVpDr
D'OÙ VIENS-TU ? : Aucune oeuvre
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : shellhead. ( avat) Heaven (signa)
AVENTURES : 250
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : Steve & Loki & Roman & Ethan & Constantine
STATUT RP : Ouvert, mais à discuter
STATUT CIVIL : En couple, follement épris depuis tellement d'années et enfin ils y sont
AVEC : Odin H. Thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 SHkpOP
STATUT CIVIL : Fiancé à l'unique amour de sa vie
AVEC : Odin H. Thorson

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty23.05.19 20:58

I will always find you
Odin & Aleksei

« Cause baby there ain't no mountain high enough. Ain't no valley low enough. Ain't no river wide enough. To keep me from getting to you babe »
Alekseï n'a jamais eu peur d'Odin pourtant ce soir c'est en passe de changer, déjà tout à l'heure quand Odin est ressorti de sa voiture et l'a approché, il a fait un pas en arrière. C'est mauvais signe tout ça et surtout ce n'est absolument pas normal, il ne devrait pas craindre l'homme qu'il aime même quand ils en viennent à hausser la voix et s'engueuler. Cela ne devrait pas arriver. Alors que pourtant, il connait Odin, il sait comment il peut agir et réagir, comment l'autre en face peut se sentir quand Odin lui tombe dessus. Alekseï les a vu les dégâts. Le nombre de fois où il a pu intervenir pour calmer Odin d'une manière ou d'une autre, ne le faisant pas pour la cible d'Odin mais bien pour Odin lui-même. Pour qu'il ne s'attire pas des ennuis dont cette fois il ne pourrait pas sortir juste en faisant un sourire à la bonne personne.

Il ne devrait pas craindre les réactions d'Odin surtout que ça ravive certaines de ses insécurités qu'il avait pourtant réussir à enfouir au plus profond de lui. Cela réveille les "je ne serais jamais assez bien pour lui", les quelques fois où il a eu envie de tout dire à Odin sur ce qu'il ressentait ou même quand il pensait trop que quelque chose serait possible entre eux et pas qu'un coup d'une nuit. Parce que oui, Odin a sale caractère mais il y a aussi qu'il est tellement exigeant, il met la barre tellement haute qu'Alekseï a pu penser ça, que jamais il ne pourrait mériter un homme comme Odin. En amitié c'était une chose pour sortir avec ça en est une autre, d'autant plus que pour Alekseï cela a toujours été ; s'il devait avoir Odin ça serait du sérieux. Tout en sachant qu'Odin ne voulait pas se poser avec qui que ce soit, il le lui a bien assez dit pour qu'Alekseï l'imprime clairement.

En croyant savoir plutôt, vu ce qu'Odin a pu lui dire, qu'il ne voulait pas se poser avec les autres, que c'est avec Alekseï qu'il le voulait. Mais comment aurait-il pu le savoir ça, il ne lit pas dans les pensées d'Odin encore, il ne pouvait pas deviner. La tendresse et le côté tactile entre eux ? Alekseï avait terminé par se dire que c'était le moyen d'Odin pour avoir un peu de douceur et de tendresse parce qu'ils se connaissent depuis presque toujours, parce qu'ils se confient tout, parce qu'avec lui, Odin accepte de ne pas toujours faire le dur. Que c'est leur amitié qui veut ça. Ajoutons aussi le fait que d'eux deux, c'est Odin le fonceur, quand il veut quelque chose, il fait en sorte de l'avoir et il ne recule jamais. Rien de plus logique pour Alekseï que de se dire que si Odin le voulait lui, il l'aurait dit clairement. Même maintenant avec un peu de recul et avec ce qu'Odin lui a dit, Alekseï ne comprend toujours pas. Cela leur aurait épargné des années de souffrance, puisqu'il ne remet pas en cause qu'Odin a pu souffrir, cela lui aurait épargné d'avoir eu le coeur brisé après leur nuit ensemble, cela lui aurait épargné d'avoir mal à chaque conquête d'Odin. Conquêtes qui se comptent par centaines à ce stade là de leur vie. Et s'il est parti sans laisser d'adresse il y a un an c'est bien pour ça, parce qu'il a eu le coeur brisé encore une fois, parce qu'il était sûr qu'il avait déjà perdu Odin et qu'il ne pouvait tout simplement plus le supporter.

Alekseï repense à tout ça alors qu'il va vers la salle de bain puis qu'il se déshabille pour ensuite se glisser sous la douche et allumer l'eau. Il y repense parce qu'il est seul avec ses pensées mais aussi parce qu'Odin n'a pas vraiment répondu à son baiser juste avant. Pas avec tendresse en tout cas et que forcément, il ne peut que s'attendre à ce qu'Odin le repousse de nouveau et pour de bon. Cela ne va pas s'arranger alors qu'il entend Odin entrer dans la salle de bain, serrant les dents, les épaules, essayant de se préparer à la catastrophe qui va lui tomber sur le coin de la tête et qu'il ne pourra absolument pas encaisser ce soir. Catastrophe qui n'arrive pas finalement alors qu'il comprend ce qu'Odin est venu faire avant qu'il ne reparte. Malgré lui, c'est quand Odin ressort de la salle de bain, qu'Alekseï respire de nouveau. Peut-être qu'il angoisse trop et pour rien, que la fatigue lui joue des tours, ce qui serait fort possible vu son état. Terminant de se laver, de se préparer pour la nuit et frissonnant malgré qu'il fasse chaud dans la maison.

Finissant par aller dans la chambre, rejoindre Odin et peut-être que ce n'est pas que la fatigue qui le fait stresser. Alekseï pense ça à la seconde même où son regard bleu se pose sur Odin. Un air sur le visage qu'il connait par coeur, Odin est en colère et pas qu'un peu. Son regard, sa mâchoire crispée, son corps tendu comme un arc. Autant dire que ça donne envie à Alekseï de faire demi-tour directement et de partir, il ne sait pas où mais de quitter cette chambre. C'est peut-être lui qui devrait finir sur le canapé au mieux. Pourtant, il ne le fait pas, prend une grande inspiration et approche du lit sans un mot, il sait que de toute manière il vaut mieux ne rien dire quand c'est ainsi. Se glissant dans le lit, sous le drap, ce n'est pas qu'il se tient loin d'Odin, c'est juste qu'il ne vient pas réellement se coller contre lui. Alors que c'est tout ce qu'il voulait, pouvoir être dans ses bras pour la nuit, que là il pourrait poser sa tête sur le torse d'Odin et ne plus bouger. Mais pour le moment, Alekseï ne le fait pas. Il ne devrait pas craindre les réactions d'Odin et pourtant...
(c) DΛNDELION





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.



Chasse aux oeufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Odin H. Thorson
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1237-odin-honir-thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_o3iwsesJhn1qiy32ho1_500
D'OÙ VIENS-TU ? : Nowhere.
AVATAR : Chris Evans.
COPYRIGHT : tag (avatar)
AVENTURES : 190
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : James Barnes, Daenerys Targaryen, Adel Avilov, Edrick Harrington, Connor, Billy Hargrove, Carol Danvers, Pamela Isley, Thor Odinson, Isaiah Warren, Dean Winchester, Geralt de Riv.
STATUT RP : Ouvert
STATUT CIVIL : En couple, curieuse notion pour l'éternel célibataire mais c'est finalement arrivé.
AVEC : Aleksei, son meilleur ami, dont il est fou amoureux depuis toujours.
METIER : Il travaille sur des armes chimiques pour l'armée.
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Tumblr_nwfin0fNrm1r9pt1so8_500
STATUT CIVIL : Fiancé à son âme-soeur.
AVEC : Aleksei.
METIER : Chercheur d'armes biologiques pour l'armée.
CAMP : Aucun camp.
LOCALISATION : Proche de Brisbane

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty25.05.19 22:08


I will always find you
Aleksei & Odin


Odin était un bagarreur, un fonceur. Il était parfois violent, très violent. Il avait appris à maîtriser cette colère qu'il avait et à bien l'utiliser en faisant énormément de sport mais cela avait souvent débordé malgré tout. Il avait commencé la boxe sous conseil d'Aleksei et si ça lui avait appris à se défouler, ça lui avait aussi et surtout appris à utiliser ses poings et éviter les coups, autant dire que lorsqu'il se bagarrait, ça pouvait très mal finir pour les autres. Combien de fois c'était arrivé en boîte, qu'il doive jouer les videurs ? Un homme qui se montre trop insistant avec une femme, un manque de respect, Odin prévenait une fois, pas deux. Combien en avait-il sorti comme ça ? Combien de nez cassé, de mâchoire cassée ? Il n'avait pas tenu le compte. Pareil au collège et au lycée, une vraie terreur, toujours à jouer des poings. C'était comme ça qu'on se faisait respecter, selon lui, par la force. Comme les rares personnes qu'il respectait faisaient preuve de force. Pas forcément physique, ça pouvait aussi être mental mais c'était la force qu'il respectait. Aleks s'était toujours montré fort. Il ne se laissait pas abattre, même à l'époque où il se faisait emmerder et qu'Odin avait du intervenir, il ne baissait pas la tête et même quand Odin lui était venu en aide, Aleks s'était montré piquant. Ca aurait pu le vexer mais ça l'avait amusé, avec le recule, de voir Aleks encore prêt à en découdre même là. Evidemment les choses avaient changés entre eux avec le temps et ils s'étaient fait l'un à l'autre mais toujours est-il qu'Aleks avait toujours eu cette force en lui. Pour dompter Odin, il en fallait de la force, du courage aussi.

Il avait toujours été colérique, ça faisait parti de son caractère et il ne s'était pas spécialement assagi avec l'âge, tout dépendait des circonstances. Il pouvait paraître plus calme mais ne l'était pas forcément, il savait juste se retenir un peu le temps de trouver un meilleur endroit ou/et moment pour exploser.

Dans le lit, il se plaçait du côté de la porte. Les volets étaient fermés. Par sécurité, surtout, il se mettait du côté de la porte, comme ça, il pourrait réagir plus vite si quelqu'un ou quelque chose essayait d'entrer. Et par juste pour la protection d'Aleks, serait-il seul qu'il ferait pareil, il réagirait sur le tas, rentre chez moi et je te pète la gueule. Mais pour le coup la notion de protéger Aleksei était bien ancré en lui, c'était de l'instinct, même. Il voulait le protéger d'instinct. Il serrait la mâchoire. S'il était si énervé, c'était surtout qu'il était encore blessé et à vif et qu'il n'arrivait pas à gérer ça, qu'il n'arrivait pas à gérer le fait qu'Aleks l'avait abandonné pendant une année entière et se contentait de ces réponses là et qu'il l'avait enfin retrouvé. La fatigue ne l'aidait vraiment pas. Vraiment, vraiment pas. La fatigue le poussait surtout à s'énerver davantage. Comme il l'avait dit à Aleksei, que n'importe qui essaie de le blesser, d'accord, mais le seul au monde qu'il pensait incapable de le blesser, avait été celui qui l'avait le plus blessé, justement. Il avait pris son coeur avec lui à l'autre bout de l'Australie lorsqu'il avait fuit. Il n'arrivait pas à se raisonner, se dire que, potentiellement, Aleksei avait eu ses raisons d'agir ainsi. Non, le danois ne voyait que l'abandon de l'homme qu'il aimait le plus au moins, la désertion. L'amour de sa vie l'avait fuit au lieu de venir lui parler. Avait-il eu peur ? N'avait-il juste pas eu envie de lui parler alors qu'ils s'étaient confiés leur vies, qu'ils avaient toujours tout partagés ensemble ?

Il avait besoin de temps pour y réfléchir, besoin de temps et de calme, besoin d'être face à lui-même et ses réflexions sans être amadoué ou quoi que ce soit. Il serrait la mâchoire. Aleks arrivait mais le danois continuait à fixer le plafond sans rien dire. Il le sentait se glisser dans le lit mais rester à une certaine distance. Il attendait peut-être une ou deux minutes qu'Aleks soit installé avant de tourner la tête vers lui pour le regarder. Quelque chose lui disait "tu ne peux pas rester en colère contre lui", c'était sûrement parce qu'il avait l'impression de voir Aleks au bord des larmes. Sûrement parce qu'il voyait qu'Aleks était mal. Mais comment Aleks comprendrait-il à quel point il l'avait blessé s'il lui pardonnait maintenant ? Il voulait qu'Aleks comprenne à quel point il l'avait blessé. Il avait pleuré, il avait paniqué, il avait cédé, il avait hurlé, tout ça en une journée en le retrouvant et là, il était juste crevé. Tellement de mal. Et tellement de mal à se raisonner aussi. Il l'aimait, pourtant. Et il détestait voir Aleks dans cet état. Mais ça aurait été trop facile de juste revenir dans ses bras ou le prendre dans les siens et faire comme si cette année n'avait pas eu lieu. Sauf que, comment on pouvait vouloir blesser un homme comme Aleks ? C'était ça, aussi, son dilemme. Partagé entre lui faire morfler pour l'année écoulée et ne pas vouloir le voir souffrir. C'était son homme, son puppy, toujours si gentil, si doux, si tendre. Si gentil, trop pour ne serait-ce que tuer une mouche ou une araignée.

Odin avait tout de même passé toute une année à le chercher sans jamais rien trouver, c'était énorme. Il déglutissait. Il se laissait pourtant déjà amadoué, à laisser son regard se promener sur le visage d'Aleks, des traits qui lui avaient terriblement manqués. Il ne pouvait pas souffler le chaud et le froid, il n'aimait pas ça de toute façon, c'était soit il faisait un pas vers lui et il lui pardonnait, soit il lui en voulait encore et s'y cantonnait mais il ne pouvait pas faire tout ça à la fois, c'était certain. Les mots d'Aleks tournaient encore dans son esprit, Aleks qui parlait de se faire pardonner, de faire en sorte de se rattraper et que tout aille à nouveau bien pour eux. Qu'il leur fallait juste du temps et de la patience, que ça finirait par revenir. Il savait bien que toute relation avait besoin de temps et de patience pour se construire et reconstruire, mais justement, entre eux, il n'y avait jamais eu besoin de ça, tout avait toujours été tellement naturel entre eux. Aller de l'avant et enfin le pardonner serait juste trop facile et il n'était pas sûr d'y arriver. Il pouvait essayer mais Odin n'était pas le genre de personne qui se forçait à quoi que ce soit, pensant que justement, la vie était trop courte pour se forcer à faire quelque chose qu'on ne voulait pas.

Il regardait à nouveau le plafond. Son égo ou son amour pour Aleks. Lui qui avait toujours vécu pour lui-même mais lui qui avait toujours été si amoureux d'Aleks. L'était-il tant que ça, finalement ? La question se posait et il ne voyait qu'une réponse possible...

Il tournait donc à nouveau la tête vers Aleksei. Il déglutissait. Pouvait-il dormir dans ce lit avec lui ? Pouvait-il rester là ? Il voyait bien la peur dans le regard d'Aleks, Aleks n'aurait jamais du le regarder comme ça. Odin n'avait jamais levé la main sur lui et ne le ferait pas maintenant non plus. Il y avait ce "tu m'as fais mal, assume" et ce "je sais qu'il ne fera rien tant que je ne lui donnerai pas un signe" et que ça repartirait comme ces vingt dernières années. Il y avait ce "tu m'as fais mal, t'as provoqué ça, assume" et ce "on est resté éloigné trop longtemps déjà, ça suffit". Puis, il regardait Aleksei. L'amour de sa vie. L'unique amour de sa vie.

Il avait les larmes aux yeux, à nouveau. Cette situation était invivable, vraiment. Mais il voulait mettre son égo de côté, pour lui. Essayer de lui tendre la main, essayer de lui faire confiance à nouveau. Les larmes aux yeux parce qu'il se battait avec ses propres démons, avec celui qu'il était autrefois et celui qu'Aleks l'avait fait devenir à cause de cette année. Et la fatigue, aussi. Il se redressait, d'abord. Se passant les mains dans les cheveux pour les remettre en arrière jusqu'à glisser ses mains sur sa nuque. Vraiment pas facile et ce n'était pas comme s'il pouvait sortir prendre l'air. Odin n'était ni plus ni moins comparable à un chien blessé, meurtri, qu'on ne pouvait plus approcher parce que sa confiance avait été réduite à néant. Un chien qu'on approcherait difficilement, qui ne laisserait personne faire à moins de trouver la bonne personne pour ça. Un chien qui mordrait le premier qui essaierait trop brutalement de l'approcher et ne comprendrait pas ses besoins. Il avait besoin de temps.

Il sortait du lit. Il avait dit qu'ils dormiraient à deux mais c'était trop difficile pour lui à cet instant, presque insurmontable. Dormir à côté de lui ou en tout cas essayer, avec tout ce qui lui traversait l'esprit, impossible. Il sortait de la chambre, allait enfiler un boxer et un t-shirt et il allait dans le canapé. Il ne savait pas si ça serait plus facile comme ça, juste qu'il n'arrivait pas à réfléchir convenablement avec Aleks à côté. Qu'Aleks lui donnait envie de se pencher sur le côté, de lui tendre son bras, le prendre contre lui, l'embrasser et s'endormir ainsi. Ca aurait été trop facile d'une part et comme il n'était pas encore convaincu de tout ça, de lui et ses décisions, comme il ne voulait pas souffler le chaud et le froid, il préférait s'en aller dans le canapé, les larmes aux yeux. Reniflant même en s'étalant dans le canapé, évidemment trop petit pour ses grandes jambes mais qu'importe. Le lit aussi n'était pas assez grand pour lui à moins de dormir en travers donc tant pis, foutu pour foutu. Il prenait un coussin pour le mettre sous sa tête, laissant le lit à Aleks. Se relevant finalement pour se passer de l'eau froide sur le visage et... Voir aux reflets dehors quelque chose bouger puis... Bouger le rideau pour voir le sable là dehors, qui commençait à se déchaîner. Comme un mur de sable, une vague de sable qui s'approcher. Odin se dépêchait donc d'ouvrir les fenêtres pour fermer les volets de la cuisine, puisqu'il ne l'avait fait que dans la chambre. Il faisait pareil au salon puis allait se recoucher dans le canapé. Soit il était parano, soit ça arrivait vraiment. Dans tous les cas, valait mieux fermer les volets, sait-on jamais. Il s'étalait dans le canapé, dommage qu'il n'y ait plus de télévision. Ca lui aurait occupé un peu l'esprit.
(c) DΛNDELION


MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
Alekseï Lazarev
Admin ♚ Citizen
Voir le profil de l'utilisateur https://onceuponatragedy.forumactif.org/t1238-aleksei-lazarev-i-
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 HtgVpDr
D'OÙ VIENS-TU ? : Aucune oeuvre
AVATAR : Sebastian Stan
COPYRIGHT : shellhead. ( avat) Heaven (signa)
AVENTURES : 250
DATE D'ARRIVEE : 19/01/2019
MULTIFACE : Steve & Loki & Roman & Ethan & Constantine
STATUT RP : Ouvert, mais à discuter
STATUT CIVIL : En couple, follement épris depuis tellement d'années et enfin ils y sont
AVEC : Odin H. Thorson
I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 SHkpOP
STATUT CIVIL : Fiancé à l'unique amour de sa vie
AVEC : Odin H. Thorson

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty26.05.19 18:36

I will always find you
Odin & Aleksei

« Running out of time I really thought you were on my side. But now there's nobody by my side. I need you, I need you, I need you right now. Yeah, I need you right now. So don't let me, don't let me, don't let me down »
Alekseï repense à certaines choses et le fait d'être sous la douche ne l'aide pas, finissant pourtant par se dire que c'est juste la fatigue qui lui fait craindre le pire. Il est tellement claqué, décalqué par cette journée, cette semaine, cette année même qu'il n'arrive plus à réfléchir et raisonner logiquement. Que c'est la fatigue qui le stresse à ce point là. Pourtant à l'instant même où il arrive dans la chambre, Alekseï sait que non, ce n'est pas que la fatigue qui fait ça. En voyant Odin, il a juste envie de faire demi-tour et de s'éloigner mais ça serait sans doute pire encore, Odin serait capable de croire qu'il veut le fuir. Ou le quitter ou autre connerie comme ça alors que pas du tout. Que ça n'a même jamais été ça puisque déjà ils n'étaient pas ensemble, qu'ils ne le sont toujours pas vraiment d'ailleurs. Et qu'ensuite, Alekseï l'avait perdu avant même de l'avoir, c'est bien pour ça qu'il est parti sans rien dire, sans chercher à lui demander quoi que ce soit, comment aurait-il pu être légitime à le lui dire. Il était persuadé qu'au mieux Odin lui rirait au nez en lui disant qu'il ne l'a jamais vu que comme un ami, qu'au pire Odin se mettrait en colère contre lui. Il n'avait pas besoin de ça, pas besoin de confirmation qu'il avait perdu l'homme de sa vie de toute les manières possible puisque même en amitié, Odin lui tournerait forcément le dos. Donc, oui, malgré son envie de fuir la chambre par crainte des réactions d'Odin en le voyant aussi énervé, pour ne pas dire enragé, Alekseï se glisse dans le lit.

S'allongeant sur le dos, la tête tournée vers Odin pour guetter ses réactions ou l'absence de réactions alors qu'il fixe le plafond et fait comme si Alekseï n'était pas là. Il ne sait pas ce qui est pire, qu'Odin lui explose dessus ou qu'Odin l'ignore à ce point. Surtout avec ce qu'ils ont pu se dire tout à l'heure, qu'Odin lui ait dit qu'ils dormiraient ensemble, que plus jamais ils ne seront séparés. Surtout avec les gestes qu'il y a eu, la manière dont Odin a pu le tenir contre lui, le retenir, faire son possessif et Alekseï y a cru, il a foncé, l'a laissé faire et lui a même dit. Pourtant malgré ses pensées, qui s'affolent encore plus, Alekseï ne dit rien, ne fait pas un seul mouvement, il se montre patient et se retient de pleurer de nouveau. C'est difficile, très difficile, peut-être plus encore quand Odin termine par tourner la tête vers lui et l'observe de cette manière. Il peine à avaler sa salive, il peine à retenir ses larmes, tout en lui s'affole. Il termine par osciller entre regarder Odin et regarder ailleurs, peinant à éventuellement soutenir son regard, s'attendant à ce qu'Odin lui explose dessus d'une seconde à l'autre, craignant ce qui va lui tomber sur la tête. Que ça soit en mots...et peut-être même en gestes finalement, pourquoi Alekseï est-il parti du principe qu'Odin ne pourrait jamais lui lever la main dessus ? Une vraie torture que tout ceci. Jusqu'à ce qu'il le voit, le sente se redresser dans le lit, Alekseï ne bouge pas malgré son envie de se décaler encore plus au bord du lit voir de se lever tout court.

Sauf que c'est Odin qui se lève et qui sort de la chambre. C'est le monde d'Alekseï qui s'effondre de nouveau, le faisant craquer et fondre en sanglots. Odin qui le repousse encore. De la pire façon qui soit. Odin qui souffle le chaud et le froid, le glacé même avec ce qu'ils ont pu se dire avant. Odin qui n'a toujours pas compris le mal qu'il a pu faire à Alekseï toutes ces années, lui brisant le coeur à plusieurs reprises. Odin qui ne voit donc pas le mal qu'il lui fait présentement. Odin qui le fait se sentir comme un objet usagé qu'on garde par principe, comme un c'est à moi alors personne d'autre ne peut l'avoir même si je n'en veux plus. Alekseï a pourtant cru le voir les larmes aux yeux mais il a dû rêver. Est-ce que Odin l'a réellement aimé un jour malgré ce qu'il a pu dire ? Réellement aimé, comme Alekseï peut l'aimer depuis plus de vingt ans. Ou est-ce que ça a juste amusé Odin de l'avoir près de lui et de finalement en faire ce qu'il voulait, quand il voulait. Odin qui lui a reproché de ne jamais rien avoir fait pour lui alors qu'Alekseï lui a tout donné. Son temps, sa patience, son amitié, son amour, son coeur, son âme et même son corps avec leur fameuse nuit ensemble. Alekseï qui l'a toujours fait passé en premier quoi qu'il arrive, qui a toujours été pour lui quand Odin n'allait pas bien et même quand il allait bien. Alekseï qui l'a placé sur un piédestal au final, lui a tout donné et a tout fait pour lui. Il est au bout là et pourtant tout à l'heure il a encore fait un pas vers lui malgré qu'il ait le coeur en morceaux. Puis encore un pas et un autre. Odin lui aura tout pris finalement, jusqu'à la dernière miette.

Il aimerait pouvoir hurler voir lui hurler dessus, lui hurler tout le monde qu'il a pu lui faire au fil des ans, le mal qu'il lui fait encore ce soir, mais à quoi bon, Odin vient de lui démontrer qu'il en a rien à faire de tout ça, de lui avoir brisé le coeur encore et encore, de l'avoir brisé tout court. Il aimerait du coup pouvoir lui demander pourquoi Odin lui fait ça, pourquoi il a mérité une telle chose alors qu'Alekseï n'a jamais rien fait d'autre que l'aimer et aimer tout le monde de manière plus globale. Il aimerait pouvoir arriver à se lever et simplement partir de cette maison, qu'importe les dangers, il a réellement et définitivement perdu Odin là alors il en a plus rien à foutre du reste et de sa personne. Il aimerait mais Alekseï est vidé de toutes forces. Il se recroqueville sur lui-même, sur ce lit, le dos vers le centre du dit lit, ses jambes rassemblées contre lui, ne pouvant rien faire d'autre que sangloter. Se passant et se repassant tout dans sa tête, ses pensées qui tournent en boucle, l'impression que cela l'achève définitivement, qu'à chaque pensée, on lui enfonce un poignard dans le coeur. Qu'il ne peut rien faire d'autre que de subir encore et encore. Impossible pour lui de cesser de songer à tout ça ou de cesser de pleurer, un cercle vicieux à mesure que le temps passe. Même si forcément viendra un moment où il n'aura plus de larmes à verser mais ce n'est pas près d'arriver.
(c) DΛNDELION





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.



Chasse aux oeufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: I will always find you. | Thorzarev [flashback] I will always find you. | Thorzarev [flashback] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

I will always find you. | Thorzarev [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ WE'RE ALL MAD HERE ♚ :: ☣ Australie - Post-apo Zone ☣ :: Australie-