RSS
RSS




Partagez|

In the name of Love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Nora Love
Sans-Tête

Sans-Tête
Vraie identitée : Aphrodite
Parchemins : 8
Date d'inscription : 30/12/2016

Message Sujet: In the name of Love 30.12.16 12:54


Nora Love

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness



Nom : Love, patronyme étrangement commun.
Prénom : Nora, tiré du nom latin de l'honneur.
Âge : D'apparence, une trentaine d'années tout au plus. Mais sous des rides dissimulées, se cachent des millions d'années d'existence.
Situation familiale : Epouse d'Héphaïstos.
Conte Originel : Hercule.
Personnage incarné : Aphrodite.
Particularités : Sa divinité.
Métier : Sa voix lui paie, elle est chanteuse dans un cabaret.
Groupe : Mythologie.
Avatar : Dianna Agron.


Anecdotes

Orgueil. S'ils le sont par une magie inexplicable, les dieux prennent tous un malin plaisir à être supérieurs, et le montrer. La susceptibilité des habitants de l'Olympe est sans faille, Aphrodite n'excepte pas à la règle. La jalousie a déjà valu à certains grecs de s'attirer les foudres de la déesse de la passion. L'Aurore, condamnée à la folle envie irrépressible d'être aimée, Hyppolite contraint de subir l'amour désespéré de sa belle-mère Phèdre, ou encore le désir de Pasiphaé pour un taureau. Nombreux sont les humains ayant subi les caprices de la déesse. D'autres furent plus chanceux, et surent par quelques mots bien claqués charmer la femme à la rose. Le jeune Phaéton, héros de la Terre, est l'un des rares mortels à avoir pu profiter sa beauté. A l'inverse, nombreux sont les dieux à avoir été les amants de Nora, parmi lesquels Hermès, ou encore Poséidon.



Dans Votre Monde Originel

Fruit de l'écume, un rang que Norah s'est appropriée. Dans une vague déferlant sur le sable, sur un coquillage pâle, dans cet écrin de poésie est née Aphrodite. Elle pourrait vous narrer son existence, ces nuits passées à l'Olympe, son mariage non désiré avec Héphaïstos, ses multiples aventures extra-conjugales, toutes ses couches, ses crises de jalousie, ses fêtes, ses guerres mais sa vie est bien trop longue. Vie? Peut-on qualifier ainsi son existence éternelle, son souffle qui ne s'éteindra jamais, la chaleur qui émanera toujours de son corps, la jeunesse dans laquelle son âme est enfermée? La vie rime avec la mort, les dieux eux sont coincés entre ces deux extrémités.

A la plus belle. La pomme roule silencieusement avant que d'un tintement contre le mur, les conviés se taisent à leur tour. A leur pieds, dans le coin de la vaste réception, un objet brille. Une pomme, en or. Tous s'approchent pour lire clairement l'inscription d'une police fine et courbée: A la plus belle. Les déesses, alors drapées et parées des plus beaux bijoux, se ruent sans exception jusqu'au fruit luisant, mais seules trois de par leur élégance se fraient un chemin sans encombre. Aphrodite, Héra, Athéna. Leur regard devient méprisant, et toutes pestent pour obtenir la pomme. Zeus se doit choisir laquelle la mérite. Devant les lèvres princées et les sourcils froncés des puissantes divinités, il remet ce choix à Pâris, un prince troyen. Le prince soupire, coince son nez entre son pouce et son indexe, inspire. Il a face à lui, trois femmes qui n'en sont pas vraiment. Toutes plus sublimes, dépourvues d'imperfection, mais un choix doit être fait. Héra rompt l'expression muette et ébahie dans laquelle s'est emprunt Pâris:

« Cette pomme est dédiée à la plus belle. Si tu me la donnes, je t'offrirais la royauté. La dignité.
- Et moi, la puissance militaire. Tu seras vainqueur de chacun de tes combats., renchérit Athéna.
- Moi, je t'offrirais l'amour de la plus belle femme du monde.» , susurra Aphrodite.

Un court instant de réflexion permit à la jeune blonde de s'emparer de la pomme d'or au détriment de ses concurrentes. Ainsi, commença la guerre de Troie et ainsi, Nora prouva une énième fois ses atouts de séduction. Tels sont les mythes d'où se mélangent infime vérité, légendes, et bribes de conversation écrites par les poètes d'une époque révolue. Certaines histoires, elles, mettent au grand jour la cruauté d'un ménage non désiré.

Dans ses bras, elle soupire. Son visage se blottit contre son torse, et sa main passe doucement sur son menton qu'elle saisit avec grâce. Arès lui offre un dernier baiser, tandis que leurs corps dénudés se chevauchent passionnément. Elle en oublie la bague qui trône sur son doigt. Son époux, lui, non. Un son lourd brise leurs caresses et baisers. Sa sandale s'appuie lourdement sur le sol, tandis que doucement son autre jambe se traîne avec difficulté pour qu'il se tienne droit, stoïque. Héphaïstos, le boiteux, l'hideux, celui qui n'a eu pour celle consolation que celle d'avoir dans son lit la plus belle des déesses, il est là. Et, sur leurs corps retombe lourdement un filet. Impossible à briser. Aphrodite est humiliée, par son propre mari, emmenée jusqu'au mont de l'Olympe dans les bras d'Arès, son amant.

Nous pourrions toutes les dires ces histoires. Chacune démontrant une nouvelle de ces facettes, mais comment narrer des millions d'années d'existence? Laissons les mythes dans les recueils,


A Storybrooke

Elle remonte sa jupe à froufrous, et découvre des cuisses fermes voilées par un fin collant noir. Assise, debout, en tournoyant, ou en se tenant droite comme un i, elle ouvre les lèvres et s'en échappe de nouvelles paroles toutes encore envoûtantes. Mais le soir, qu'elle pourrait passer dans les bras d'un étranger, un nouveau chaque soir, alors qu'elle pourrait se demander à quoi bon rentrer, Nora rentre chaque soir. Son coeur qui bat encore sous une mélodie qu'elle tait, ses talons qui claquent sur les pavés, son poing qui s'abat doucement sur la porte. Et, son époux qui ouvre celle-ci en l'invitant d'un geste du menton. Il la suit, en boitant. Et elle pourrait repartir, mais cette fois, elle lui accorde ce qui semble être une chance. Au petit matin, elle trouvera bien de nouvelles lèvres à embrasser, mais ces nuits, elle veut les passer auprès de son mari. Car, chaque nuit, après un plaisir partagé, lorsqu'il a les yeux fermés, elle peut se lever. Et se souvenir. De son enfance, du passé. Et cette nuit là, devant le miroir, alors qu'elle brosse sagement sa chevelure blonde, elle s'abandonne à la nostalgie.

« - Rentre. Tout de suite.
- J'ai peur.
- Tu fais bien. »

Ses sanglots ne suffisent pas, d'une main poussant son épaule, Nora se retrouve enfermée dans l'obscurité. La cave, sombre. Les aînés de l'orphelinat aiment à l'appeler l'Enfer. Elle en frémit déjà. Elle couvre ses yeux de ses mains, en se maudissant d'avoir embrassé ce garçon de la ville. Elle a seize ans, et elle pleure, recroquevillée dans un coin. Sans origines, sans noms, sans papiers, sans parents. Sans amour. Privée de la tendresse paternelle, du sein maternel, privée de ces souvenirs dans lesquels elle pourrait se bercer. Elle n'a que l'humidité de la cave, le grognement des rats, l'odeur sale de ses vêtements en lambeaux. Un tapotement sur son épaule la sort de sa rêverie, son mari. Ses yeux se plongent dans les siens. Elle se laisse envoûtée par le regard admirateur, aux prunelles miroitant d'étoiles de son homme. Et, elle se remémore de la première fois qu'elle a été confrontée à ces perles comme deux planètes à elles seules. Madame Watson, ainsi était-elle nommée, la pousse à nouveau, cette fois, elle la contraint à s'asseoir. Face à une autre dame. Une rousse, aux cheveux flamboyants contenus par une pince en argent, ses traits légèrement tirés, ses lèvres pincées. Une beauté froide.


« Nora, voici madame Iskhus.
- Enchantée.
- Elle vient te présenter son fils, il s'appel...
- Je vous en prie, madame Watson. Je contrôle la situation. , grince la mère d'un ton tranchant. Harrison. J'accepte, avec générosité, que tu épouses mon fils aîné, à la fin de ses études. Il sera forgeron, riche.
- D'accord. »

Elle hoche de la tête. Elle ne réfléchit plus, elle doit quitter lieux. Lorsqu'il arrive, son sourire triomphant se perd dans ses doutes. Il boîte, il penche la tête avec incompréhension. Mais il lui adresse un sourire, comblé devant le charme de cette dernière. Elle tait ses peurs, et accepte.





poupée
Salut l'ami, moi c'est Pauline. J'ai seize ans, toute jeune, toute fraîche J'écris depuis déjà plus d'un an, et j'ai connu le forum grâce à une pub facebook   Je suis une cinéphile de folie   Le cinéma, c'est ma vie mais je suis en général très intéressée par toute forme d'art   Depuis longtemps, je suis la mythologie grecque et même si c'est la pire des garces, j'ai sauté sur l'occasion de jouer Aphrodite  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Molly Gordon
Emily Corpse Bride

Emily Corpse Bride
Vraie identitée : Emily Corpse Bride
Parchemins : 88
Date d'inscription : 06/11/2014
Localisation : Storybrooke

Message Sujet: Re: In the name of Love 30.12.16 12:57

Qu'elle est jolie ...

Bienvenue sur le forum, c'est un superbe choix que tu as fais avec Aphrodite !

J'ai hâte de lire ce que tu vas en faire


Un coeur qui a cessé de battre peut-il encore se briser ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Love
Sans-Tête

Sans-Tête
Vraie identitée : Aphrodite
Parchemins : 8
Date d'inscription : 30/12/2016

Message Sujet: Re: In the name of Love 30.12.16 13:11

Merci Molly, je suis totalement fan d'Emily et d'Emilia, super choix!


close
'Cause if I want you, and I want you, babe
Ain't going backwards, won't ask for space
'Cause space is just a word made up by someone who's afraid to get too close
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ruby Lucas
Le Petit Chaperon Rouge

Le Petit Chaperon Rouge
Vraie identitée : Le Petit Chaperon Rouge
Parchemins : 30
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Storybrook

Message Sujet: Re: In the name of Love 30.12.16 13:54

Ouuuh bienvenue **

J'ai, moi aussi, hâte de voir ce que tu vas en faire d'Aphrodite !

Bon choix de vava **

Bon courage pour ta fiche Smile


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Love
Sans-Tête

Sans-Tête
Vraie identitée : Aphrodite
Parchemins : 8
Date d'inscription : 30/12/2016

Message Sujet: Re: In the name of Love 30.12.16 14:12

Merci Ruby, je connais pas du tout Meghan mais elle est canon aussi


close
'Cause if I want you, and I want you, babe
Ain't going backwards, won't ask for space
'Cause space is just a word made up by someone who's afraid to get too close
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ruby Lucas
Le Petit Chaperon Rouge

Le Petit Chaperon Rouge
Vraie identitée : Le Petit Chaperon Rouge
Parchemins : 30
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Storybrook

Message Sujet: Re: In the name of Love 30.12.16 21:48

Ouh, jai une question, c'était quelle compte ou tu as vu la pub ? Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Love
Sans-Tête

Sans-Tête
Vraie identitée : Aphrodite
Parchemins : 8
Date d'inscription : 30/12/2016

Message Sujet: Re: In the name of Love 30.12.16 21:56

Sarah Bosseboeuf


close
'Cause if I want you, and I want you, babe
Ain't going backwards, won't ask for space
'Cause space is just a word made up by someone who's afraid to get too close
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ruby Lucas
Le Petit Chaperon Rouge

Le Petit Chaperon Rouge
Vraie identitée : Le Petit Chaperon Rouge
Parchemins : 30
Date d'inscription : 29/12/2016
Localisation : Storybrook

Message Sujet: Re: In the name of Love 30.12.16 22:07

Okay merci ! C'etait muaaa


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nora Love
Sans-Tête

Sans-Tête
Vraie identitée : Aphrodite
Parchemins : 8
Date d'inscription : 30/12/2016

Message Sujet: Re: In the name of Love 31.12.16 0:02

De rien


close
'Cause if I want you, and I want you, babe
Ain't going backwards, won't ask for space
'Cause space is just a word made up by someone who's afraid to get too close
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Message Sujet: Re: In the name of Love

Revenir en haut Aller en bas

In the name of Love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We're all mad here ::  :: We need you-